Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario finance de nouvelles recherches sur la violence et le harcèlement sexuels

Document d'information archivé

L'Ontario finance de nouvelles recherches sur la violence et le harcèlement sexuels

Ministère du Solliciteur général

En septembre 2015, le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels a lancé un appel d'offres en vertu du Plan d'action de la première ministre pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels en vue de la réalisation de recherches sur les réponses policières à la violence et au harcèlement sexuels.

Ces recherches découlent de l'engagement du gouvernement à accroître la sensibilisation à l'égard de la violence et du harcèlement sexuels en Ontario, à les prévenir et à mieux y répondre.

Au nombre des thèmes des projets proposés figurent les suivants :

  • signalement, réponses et services de soutien
  • efforts de prévention
  • pratiques d'enquête
  • relations entre les établissements postsecondaires et la police

Après étude des demandes reçues, le ministère a alloué près 375 000 $ au total aux projets suivants :


Chercheuse(s)/Chercheur(s)Montant   SujetPartenaires et participants
Dale Spencer (chercheur principal), Université Carleton, avec Dale Ballucci, Université de Western Ontario, et Rose Ricciardelli, Université Memorial de Terre-Neuve.42,000 $Surveillance policière des crimes à caractère sexuel dans le nouveau monde numérique :
  • comment la police répond aux diverses formes de violence sexuelle perpétrée en ligne et dans la collectivité
  • formation de la police pour répondre à la violence et au harcèlement sexuels commis en ligne et dans la collectivité
  • réseaux policiers élargis et méthodes d'enquête innovatrices
Cinq services de police municipaux de l'ensemble de l'Ontario
Dawn Moore (chercheuse principale), Université Carleton, avec Doris Buss, Diana Majury et George Rigakos, Université Carleton, et Rashmee Singh, Université de Waterloo.236,220 $Violence sexuelle sur les campus universitaires ontariens :
  • mécanismes de signalement et d'enquête à l'égard des incidents de violence sexuelle commise contre des étudiants par d'autres membres de la communauté universitaire
  • relations entre les établissements postsecondaires et la police
  • moyens par lesquels les différents secteurs devraient coordonner leur action pour appuyer les victimes et les enquêtes
  • est-ce que les établissements postsecondaires adoptent une approche centrée sur la victime et, le cas échéant, de quelle façon?
  • remettre en question la culture du viol sur les campus
Université Carleton, Université de Waterloo, Université de Lakehead et services de police municipaux.
Andrea Quinlan (chercheuse principale), Université Trent, avec Curtis Fogel, Université de Lakehead (campus d'Orillia) et Sandra Smele, Université York6,500 $Réponses de la Police provinciale de l'Ontario (PPO) aux signalements d'agressions sexuelles dans les cas où les victimes ou les survivants sont atteints de troubles du développement :
  • comment la police répond aux signalements d'agressions sexuelles dans les cas où les victimes ou les survivants sont atteints de troubles du développement
  • comment la formation et les pratiques policières ont influé sur la mise en place du signalement obligatoire dans le secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en 2011
  • recommandations pour améliorer les réponses de la police à l'égard des victimes ou survivants atteints de troubles du développement
Police provinciale de l'Ontario
Tyler Frederick (chercheur principal), avec Nawal Ammar, Olga Marques, Chris O'Connor, et Hannah Scott, Institut universitaire de technologie de l'Ontario.15,048 $Étude à méthode mixte sur la victimisation sexuelle et le signalement des expériences des étudiants, des membres du corps professoral et du personnel dans une université ontarienne à la clientèle diversifiée où les étudiants n'habitent pas sur le campus :
  • facteurs influençant l'expérience, le signalement et les réponses à l'égard de la violence et du harcèlement sexuels chez les étudiants, les membres du corps professoral et le personnel
  • accent mis sur la victimisation et sur le signalement des expériences du personnel et des membres du corps professoral
 
Tyler Frederick (chercheur principal), avec Nawal Ammar, Olga Marques, Chris O'Connor, et Hannah Scott, Institut universitaire de technologie de l'Ontario.25,116 $Collaboration avec le Service de police régionale de Durham en vue d'étudier la façon dont les établissements postsecondaires et les services de police collaborent relativement aux questions de violence sexuelle dans l'ensemble de l'Ontario, dans le but de cerner des pratiques exemplaires concernant :
  • la façon dont les collèges et universités de l'Ontario agissent face à la violence et au harcèlement sexuels, en mettant l'accent sur les pratiques exemplaires axées sur la prévention
  • la collaboration et les protocoles de réponse à l'égard des agressions et du harcèlement sexuels survenant sur le campus
Service de police régionale de Durham
Ginette Lafrenière, Université Wilfrid-Laurier49,850 $Projet Silence et Silos : Surmonter les obstacles et resserrer la collaboration entre l'université et la police :
  • comment améliorer les mécanismes de signalement offerts aux victimes de violence sexospécifique sur le campus
  • lacunes, obstacles et défis liés à la collaboration entre l'université et la police, y compris la police de campus
  • comment remédier aux faibles taux de signalement et renforcer la confiance chez les survivants
Groupe de recherche en innovation sociale, Sexual Assault Support Centre of Waterloo Region, Diversity and Equity Office de l'Université Wilfrid-Laurier, et Office of the Dean of Students de l'Université Wilfrid-Laurier (Brantford).

Renseignements pour les médias

  • Courtney Battistone

    Direction des communications

    416 325-0432

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Lois et sécurité