Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province sollicite les commentaires du public sur l'examen des placements en isolement

Bulletin archivé

La province sollicite les commentaires du public sur l'examen des placements en isolement

La province de l'Ontario procède actuellement à un examen approfondi du recours aux placements en isolement dans les établissements correctionnels provinciaux pour adultes. Cet examen s'inscrit dans le cadre des travaux en cours visant à transformer le système correctionnel de la province en vue d'améliorer la sécurité du personnel et des détenus, de même que l'efficacité des programmes de réadaptation et de réinsertion, et de renforcer les services de santé mentale offerts aux détenus.

En plus de solliciter les commentaires des intervenants œuvrant dans le domaine des droits de la personne, de la liberté civile et des services correctionnels, le gouvernement provincial invite les membres du public et les personnes ayant une expérience des établissements correctionnels provinciaux pour adultes à fournir leurs commentaires pour guider l'examen.

Le gouvernement est déterminé à apporter les changements nécessaires à ses politiques en matière d'isolement pour les harmoniser au Code des droits de la personne de l'Ontario, afin que les détenus ne soient placés en isolement qu'en dernier recours, quand toutes les autres options ont été épuisées, et qu'ils disposent de mesures de soutien adéquates et de remplacement.

La province présentera les conclusions de l'examen au cours de l'été 2016.

Faits en bref

  • Quarante et un infirmiers en santé mentale, répartis dans 21 établissements correctionnels, offrent des services spécialisés aux détenus. Une formation en santé mentale supplémentaire, conçue en collaboration avec le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), est actuellement offerte au personnel des services correctionnels pour adultes. Elle devrait prendre fin au cours de l’été 2016.
  • Lorsqu’un détenu est placé en isolement, sa situation est évaluée au cours des 24 heures suivantes, et tous les cinq jours par la suite.
  • L’Ontario compte 26 établissements correctionnels provinciaux pour adultes.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité