Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario embauche et forme de nouveaux agents de probation et de libération conditionnelle

Bulletin archivé

L'Ontario embauche et forme de nouveaux agents de probation et de libération conditionnelle

Les nouvelles recrues renforceront la sécurité communautaire grâce à une surveillance accrue

La province embauche et forme des agents de probation et de libération conditionnelle en vue de renforcer les services correctionnels au sein de la collectivité, d'améliorer la surveillance, d'offrir des programmes de réadaptation et de renforcer la sécurité communautaire. 

La formation de 17 agents de probation et de libération conditionnelle a commencé aujourd'hui au Collège de formation correctionnelle de l'Ontario. Tous les agents de probation et de libération conditionnelle doivent terminer avec succès un programme de formation complet qui comprend des séances en salle de classe, des modules d'apprentissage électronique et des études indépendantes. La formation couvre divers sujets, comme l'évaluation et les plans de gestion des cas, des entrevues motivantes, la rédaction de rapports, l'exécution de la loi et la gestion des cas spécialisés.

Parmi les 17 agents de probation et de libération conditionnelle, il y a un agent de chacun des bureaux de probation et de libération conditionnelle suivants : Barrie, Chatham, Cornwall, Geraldton, London, Orillia, Renfrew, Sioux Lookout, Thunder Bay, Toronto/Danforth, Welland, Windsor et Woodstock. Deux agents viennent du bureau de Sarnia et deux du bureau de Toronto/Riverdale.

La province entamera prochainement le processus d'embauche de 25 nouveaux agents de probation et de libération conditionnelle, qui suivront la même formation intensive, afin d'étoffer le niveau de dotation en personnel dans le secteur des services correctionnels et de renforcer la sécurité communautaire.

L'embauche d'agents de probation et de libération conditionnelle dans l'ensemble de la province fait partie intégrante de l'initiative de transformation du système correctionnel de l'Ontario que le gouvernement a lancée en vue de bâtir des collectivités plus sûres.

Faits en bref

  • Entre le 1er janvier 2015 et le 26 février 2016, 465 agents de probation et de libération conditionnelle ont suivi une formation spécialisée pour travailler avec des contrevenants à risques élevés, comme des auteurs de violence conjugale et de violence sexuelle.
  • La province a mis en place 13 agents de la prestation des programmes pour exécuter des programmes de réadaptation de groupe destinés à des contrevenants présentant des risques moyens à élevés.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité