Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario met à l'épreuve les capacités d'intervention en situation d'urgence

Communiqué

L'Ontario met à l'épreuve les capacités d'intervention en situation d'urgence

Un exercice de simulation de situation d'urgence contribue à la sécurité et à la protection civile de la province

L'Ontario appuie un exercice fonctionnel régional à grand déploiement, dans le comté de Bruce, mettant à l'épreuve la capacité d'intervention d'urgence de la province en cas d'accidents nucléaires.

L'exercice se déroulera du 3 au 7 octobre et s'inscrit dans un programme de formation annuel créé pour assurer la protection civile en Ontario. L'exercice, intitulé « Huron Resolve », simulera un incident nucléaire de grande envergure à Bruce Power

Au cours de l'exercice, les résidents locaux verront peut-être des véhicules de secours, des hélicoptères et du personnel intervenir dans des situations d'urgence fictives à divers endroits du comté de Bruce, dont des bâtiments, des routes et d'autres sites essentiels.

Le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence (BCIGSU) aide Bruce Power à coordonner l'exercice, qui rassemble 500 personnes de plus de 29 organismes, dont tous les paliers de gouvernement, Bruce Power et des organismes non gouvernementaux.

Voici quelques-unes des équipes provinciales participantes :

  • le ministère de la Santé et des Soins de longue durée;
  • la Police provinciale de l'Ontario;
  • les Services de radioprotection du ministère du Travail;
  • Le Centre provincial des opérations d'urgence (CPOU) du BCIGSU, qui est basé à Toronto.

Faits en bref

  • La sécurité compte parmi les priorités suprêmes de l’Ontario et ses centrales nucléaires. L’énergie nucléaire alimente en toute sécurité nos foyers et nos entreprises depuis plus de 40 ans.
  • L’exercice Huron Resolve fait partie d’une série d’exercices de simulation de situations d’urgence connue sous le nom de Huron Series, lancée en février 2012. Des membres d’organismes nucléaires internationaux, dont la World Association of Nuclear Operators, observeront cet exercice.
  • Les Services de contrôle en matière de radioprotection (SCR) du ministère du Travail, au sein de l’Unité des services professionnels spécialisés de la Division des opérations est le seul laboratoire radioanalytique provincial en Ontario et il surveille l’environnement autour des centrales nucléaires pour veiller à ce que l’exposition aux radiations des travailleurs et de la population générale demeure aussi faible que raisonnablement possible.
  • Le 6 octobre, la ville de Kincardine, la ville de Saugeen Shores, le comté de Bruce, la Police provinciale de l’Ontario et d’autres intervenants déploieront des ressources dans la collectivité pour cet exercice, dans le but de mettre à l’essai l’aptitude en temps réel du personnel des services d’urgence.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« L'Ontario doit toujours être en mesure d'intervenir efficacement en cas de catastrophe naturelle ou d'origine humaine afin d'en réduire l'impact et d'assurer la sécurité de nos collectivités. Un exercice d'urgence à grand déploiement de ce genre offre une excellente occasion de mieux évaluer notre capacité à cet égard et de continuer à travailler avec nos partenaires pour renforcer notre capacité collective d'intervention. »

David Orazietti

ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

« Huron Resolve est l’occasion, pour Bruce Power, de travailler de concert avec la province, les municipalités locales et le personnel d’intervention d’urgence pour former, exercer et mettre à l’épreuve nos plans d’intervention en cas d’urgence. Nous exerçons toutes les facettes de notre intervention dans le cadre d’un scénario simulé et en tirerons les leçons pour nous améliorer. »

Mike Rencheck

président et directeur général de Bruce Power

« La municipalité de Kincardine est ravie de participer à cet exercice de simulation de grande envergure. Il est important que nous comprenions notre rôle dans des situations d’urgence et que nous sachions comment maximiser la coordination avec la province, Bruce Power, les municipalités voisines et les organismes de soutien. Cet exercice est primordial pour la gestion des situations d’urgence. »

Anne Eadie

maire de la municipalité de Kincardine

Partager

Tags

Lois et sécurité