Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Soutenir le personnel de première ligne des services correctionnels pour adultes

Communiqué

Soutenir le personnel de première ligne des services correctionnels pour adultes

LONDON — Le gouvernement de l'Ontario entame des discussions avec les agents des services correctionnels de première ligne au sujet du maintien de leur sécurité dans l'exercice de leurs fonctions.

L'adjointe parlementaire Belinda Karahalios a rencontré, aujourd'hui, des agents des services correctionnels de première ligne, au Centre de détention d'Elgin-Middlesex, pour entendre leurs préoccupations au sujet de la sécurité du personnel et des détenus ainsi que leurs propositions de soutiens au bien-être, et leur présenter les grandes lignes des initiatives gouvernementales d'amélioration du système correctionnel de l'Ontario. Le gouvernement tiendra compte des commentaires du personnel dans ses efforts de renforcement du soutien aux agents de première ligne qui travaillent dans les établissements de la province.

« Personne ne comprend les défis auxquels fait face notre système correctionnel mieux que les femmes et les hommes qui travaillent dans nos établissements, a expliqué Mme Karahalios. Nous rencontrons le personnel face à face, car ses perspectives sont essentielles à l'amélioration des conditions et de la sécurité de leur emploi. »

Cette rencontre fait partie du plan du gouvernement visant à réformer et moderniser le secteur de la justice de l'Ontario dans l'objectif de créer un système plus efficient, durable et solide pour les agents de première ligne. Le gouvernement tient des rencontres de ce genre dans des établissements de la province pendant les mois d'août et de septembre.

« Nos employés correctionnels de première ligne ont un travail difficile, mais vital, dans des conditions très éprouvantes, a déclaré Sylvia Jones, solliciteure générale. Non seulement nous les remercions de leur service et de leurs contributions à la sécurité publique, mais en plus nous nous engageons à leur fournir les outils et les soutiens dont ils ont besoin pour maintenir leur propre sécurité et celle des détenus. »  

La rencontre d'aujourd'hui a également permis d'entendre ce que le personnel de première ligne avait à dire au sujet de quelques initiatives déjà en cours visant à améliorer la sécurité et prévenir les surdoses au Centre de détention d'Elgin-Middlesex. Le gouvernement a récemment créé une nouvelle unité canine, augmenté le nombre de fouilles de cellules inopinées, mis sur pied un projet pilote d'équipe spécialisée d'escorte en milieu hospitalier, accru les heures de travail des médecins, embauché deux nouveaux travailleurs sociaux, fourni de nouvelles trousses de dépistage de drogue et introduit des détecteurs ioniques pour déceler des produits de contrebande.

« Cela fait des années qu'il y a des problèmes manifestes à résoudre au Centre de détention d'Elgin-Middlesex, a fait remarquer Jeff Yurek, député d'Elgin—Middlesex—London. Notre gouvernement a déjà pris de nombreuses mesures pour améliorer la sécurité et les conditions et la rencontre d'aujourd'hui était une occasion idéale pour recueillir des commentaires et idées sur le maintien de la sécurité du personnel et des détenus. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Lois et sécurité