Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Soutien au personnel de première ligne des services correctionnels pour adultes

Communiqué

Soutien au personnel de première ligne des services correctionnels pour adultes

Ministère du Solliciteur général

TORONTO - Le gouvernement de l'Ontario est en consultation avec les agents de première ligne des services correctionnels pour trouver des moyens d'assurer leur sécurité au travail, car il estime qu'il s'agit d'une priorité absolue.

Belinda Karahalios, adjointe parlementaire, a rencontré aujourd'hui les agents de première ligne des services correctionnels, dont les membres du personnel médical, du Centre de détention du Sud de Toronto. Accompagnée de Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, de Christine Hogarth, députée provinciale d'Etobicoke-Lakeshore, et de Natalie Kusendova, députée provinciale de Mississauga-Centre, Mme Karahalios était là pour en savoir plus sur les difficultés rencontrées par le personnel des services correctionnels et faire le point sur les mesures prises par le gouvernement à cet égard. Grâce aux commentaires du personnel, celui-ci sera mieux à même de soutenir les agents de première ligne de la province et d'améliorer la prestation des soins de santé dans les établissements correctionnels pour adultes.

« Le gouvernement écoute ce que les agents de première ligne ont à dire pour mieux comprendre ce qu'ils vivent au quotidien, a déclaré Mme Karahalios. Non seulement il s'emploie à améliorer leurs conditions de travail et leur sécurité, mais il s'efforce aussi d'enrichir les services offerts aux détenus, notamment ceux qui ont des problèmes de santé mentale et de dépendance, afin de mieux épauler le personnel. »

Cette rencontre s'inscrit dans les plans du gouvernement visant à moderniser le secteur de la justice et à créer un système correctionnel plus efficace et durable qui permet la délégation de pouvoirs aux agents de première ligne. D'autres rencontres de ce type ont lieu dans des établissements de la province.

« Nos employés correctionnels de première ligne qui offrent des soins de santé exercent un métier difficile, mais vital, dans des conditions très éprouvantes, a expliqué Sylvia Jones, solliciteure générale. Nous tenons non seulement à les remercier de leur service et de leur contribution, mais aussi à leur fournir les outils nécessaires pour répondre aux besoins des détenus. »

Voici quelques mesures prises récemment par le gouvernement pour épauler les agents des services correctionnels :

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Lois et sécurité