Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre Elliott et de la solliciteure générale Jones sur les établissements correctionnels pour adultes de l'Ontario en réponse à la COVID-19

Communiqué

Déclaration de la ministre Elliott et de la solliciteure générale Jones sur les établissements correctionnels pour adultes de l'Ontario en réponse à la COVID-19

TORONTO - Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, et Sylvia Jones, solliciteure générale, ont fait la déclaration suivante sur les changements opérationnels apportés par précaution dans les établissements correctionnels pour adultes de l'Ontario en réponse à la COVID-19 :

« La santé et le bien-être des Ontariens figurent au premier rang des priorités du gouvernement. Dès que nous avons eu connaissance de l'existence de la COVID-19, l'Ontario prend des mesures décisives en vue de limiter la propagation du virus et de protéger toute la population de la province.

Par souci de prudence, la province prend des mesures pour assurer la santé et la sécurité du personnel de ses services correctionnels et des détenus sous sa garde. Pour réduire le risque de propagation de la COVID-19 dans nos établissements, à compter du 13 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre, les détenus purgeant une peine discontinue les fins de semaine devront se rendre à leur établissement d'attache, où on leur autorisera une absence temporaire et ils pouront rentrer chez eux. Il y a lieu de souligner que les tribunaux ont déjà déterminé que ces détenus présentaient peu de risques et ils peuvent vivre et travailler dans la communauté du lundi au vendredi.

De plus, nous suspendons temporairement les visites personnelles dans les établissements correctionnels pour adultes de la province, à compter du 14 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre. Cependant, les visites professionnelles, dont celles des avocats, sont maintenues.

Nous comprenons que les détenus ont besoin d'avoir des contacts avec leurs amis et proches, cependant ces mesures sont nécessaires pour réduire le risque de propagation de la COVID-19. Les détenus continueront d'avoir accès aux téléphones pour garder le contact avec l'extérieur. Le ministère doit prendre des mesures maintenant pour assurer la sécurité de notre personnel et des détenus sous notre garde. Nous devons tous demeurer vigilants et aider à protéger la santé et le bien-être de toute la population ontarienne. »

Viter le site Web de l'Ontario pour savoir comment la province continue de protéger la population ontarienne contre la COVID-19.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité