Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures supplémentaires pour protéger les premiers intervenants pendant l'épidémie de COVID-19

Déclaration

L'Ontario prend des mesures supplémentaires pour protéger les premiers intervenants pendant l'épidémie de COVID-19

TORONTO — Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, et Sylvia Jones, solliciteure générale, ont publié la déclaration suivante concernant de nouvelles mesures d'urgence pour protéger les premiers intervenants de l'Ontario et endiguer la propagation de la COVID-19 :

« Les premiers intervenants mettent leur vie en danger au quotidien pour protéger la population ontarienne et ils courent un risque élevé d'être exposés à la COVID-19 dans l'exercice de leurs fonctions de première ligne. Nous devons faire tout notre possible pour assurer la santé et le bien-être de ceux et celles qui se trouvent sur la ligne de front et les doter des outils nécessaires pour accomplir leur travail et protéger la population ontarienne.

Soucieux de leur santé et sécurité, notre gouvernement a pris un décret d'urgence qui habilitera la police, les pompiers et les ambulanciers paramédicaux à obtenir des renseignements sur les résultats positifs d'un test de dépistage de la COVID-19, le cas échéant, concernant les personnes avec qui ils entrent en contact.

Pendant la pandémie actuelle, il est crucial que nos premiers intervenants aient accès à cette information indispensable lorsqu'ils se préparent à répondre à une urgence afin de pouvoir se protéger et protéger le public, et contribuer à freiner la propagation du virus.

Les renseignements divulgués seront limités au nom de la personne, à son adresse, à sa date de naissance et à des résultats positifs d'un test de dépistage de la COVID-19 le cas échéant. Des protocoles rigoureux seront mis en œuvre pour limiter l'accès à ces renseignements et ils ne seront utilisés que pour permettre aux premiers intervenants de prendre les précautions nécessaires à leur protection et à celle de la population qu'ils servent.

Une fois que la déclaration de situation d'urgence liée à la COVID-19 sera levée, les premiers intervenants n'auront plus accès à ces données.

Nous continuerons de prendre des mesures décisives pour enrayer la propagation de la COVID-19 et protéger la santé et la sécurité de toute la population ontarienne. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Lois et sécurité