Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Protéger les femmes contre la violence

Bulletin

Protéger les femmes contre la violence

L’Ontario offre son soutien aux services de première ligne et aux femmes autochtones victimes de violence

L'Ontario protège les femmes contre la violence, grâce à des investissements qui soutiennent les services de première ligne et aident les femmes autochtones victimes de violence.

Le soutien provincial inclut l'investissement prévu dans le budget 2014 de 14,5 millions de dollars sur trois ans pour assurer la rémunération équitable et la formation des travailleurs et travailleuses de première ligne qui aident les femmes et les enfants qui fuient la violence. Le financement sera accordé aux organismes qui offrent des soutiens essentiels au sein de la communauté comme les services des centres de refuge, le counseling et les programmes d'intervention auprès des enfants témoins. Les compétences et l'expérience des travailleurs et travailleuses de première ligne des centres de refuge et des organismes de counseling sont primordiales car elles permettent aux femmes et à leurs enfants de se sentir en sécurité en situation d'urgence et leur procurent les soutiens dont ils ont besoin pour commencer leur nouvelle vie.

Cet investissement s’ajoute au financement continu octroyé par le biais de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones à Talk4Healing, la seule ligne d’assistance téléphonique destinée aux femmes autochtones en Ontario. Cette ligne offre un soutien aux femmes autochtones dans tout le Nord de l’Ontario, en ojibwa, en cri et en oji-cri.

La province, par l’intermédiaire de la Direction générale de la condition féminine de l’Ontario,  soutient également la nouvelle campagne, Honour Life, End Violence, de l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres, qui tend la main aux femmes qui se trouvent dans des relations violentes et rappelle aux hommes et aux jeunes qu’ils ont un rôle à jouer pour mettre un terme à la violence dans leurs foyers, leurs lieux de travail et leurs communautés.

Protéger les femmes et les enfants contre la violence familiale s’inscrit dans le cadre du plan économique du gouvernement de l'Ontario comportant quatre composantes. Ce plan vise à renforcer l’Ontario en investissant dans le talent et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques comme des routes et des réseaux de transport en commun, en créant un environnement dynamique et de soutien au sein duquel les entreprises peuvent s’épanouir, et en mettant en place un plan d’économies sécuritaire pour que tout le monde puisse prendre sa retraite.    

Faits en bref

  • L’Ontario finance 207 organismes pour femmes dont 96 centres de refuge pour les femmes violentées et leurs enfants, offrant plus de 2 000 lits, 126 fournisseurs de services d’appui transitoire et de soutien au logement et 64 organismes assurant le Programme d'intervention précoce auprès des enfants témoins.
  • Les services de counseling communautaires sont offerts par 177 organismes fournissant un soutien et des services d’aiguillage aux femmes et aux enfants qui ont été victimes de violence.
  • En 2013-2014, l’Ontario a accordé 145 millions de dollars aux programmes qui contribuent à réduire la violence familiale.

Ressources additionnelles

Citations

Dre Helena Jaczek

« Les femmes qui fuient des situations violentes sont souvent confrontées à tout un éventail de problèmes complexes qu’il s’agisse du traumatisme causé par la violence ou d’inquiétudes concernant la sécurité de leurs enfants. Le fait de pouvoir avoir recours aux services de membres du personnel qualifiés et expérimentés dans les centres de refuge et les organismes communautaires permet aux femmes de disposer de l’aide nécessaire pour fuir la violence et reconstruire leur vie. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

Tracy MacCharles

« Les soutiens offerts aux femmes et à leurs enfants par l’entremise des centres de refuge pour femmes sont vitaux car les femmes sont plus vulnérables à des incidents de violence létale lorsqu’elles sont sur le point de se séparer de leur conjoint ou partenaire, ou lorsqu’elles sont déjà séparées. Les services comme ceux de logement transitoire et de counseling permettent d’accorder la sécurité dont les femmes et leurs enfants ont besoin et qu’elles méritent. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

David Zimmer

« Offrir aux femmes autochtones des programmes et des services culturellement adaptés est primordial pour mettre un terme à la violence et pour favoriser le ressourcement. Je suis fier que notre gouvernement soutienne des programmes essentiels comme la ligne d’assistance téléphonique Talk4Healing et la campagne Honour Life, End Violence de l’OFIFC. Il s’agit de programmes qui aideront les femmes autochtones qui ont été victimes de violence ou qui risquent de le devenir. »

David Zimmer

ministre des Affaires autochtones

Contacts Médias

Partager

Tags

Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Autochtones Enfants et adolescents Francophones Nouveaux venus Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes