Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le Groupe de travail sur le logement accepte désormais les propositions

Bulletin

Le Groupe de travail sur le logement accepte désormais les propositions

L’Ontario cherche des solutions novatrices en matière de logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Le Groupe de travail sur le logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle accepte désormais les propositions de solutions originales au problème du logement des adultes ayant une déficience intellectuelle.

Le groupe de travail cherche des solutions créatives, inclusives et rentables en matière de logement, qui puissent être dupliquées dans des collectivités de toute la province, afin d’offrir un soutien aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Les meilleures idées seront financées en tant que projets de recherche et de démonstration dans le cadre de l’engagement du gouvernement d’investir 810 millions de dollars dans les services communautaires et les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle au cours des trois prochaines années.

Les propositions sont dues d’ici au 24 avril 2015 et devraient proposer des idées permettant :

  • de nouer des partenariats entre les particuliers, les familles, les organismes communautaires, les différents ordres de gouvernement et le secteur privé;
  • d’élargir l’éventail des options et des choix dont disposent les adultes ayant une déficience intellectuelle, qui sont différents de ce que le ministère des Services sociaux et communautaires finance à l’heure actuelle;
  • de montrer comment améliorer le système actuel de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, y compris d’expliquer comment réduire les listes d’attente pour les soutiens en matière de logement et les soutiens résidentiels, de façon opportune;
  • de promouvoir des approches individualisées par le biais de soutiens inclusifs et communautaires. 

Les projets seront choisis à l’issue d’un processus concurrentiel comprenant des recommandations à l’intention du ministère qui reposent sur un examen par des spécialistes externes et par le Groupe de travail sur le logement.

Le soutien offert aux personnes ayant une déficience intellectuelle s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l’Ontario qui consiste à accorder à l’ensemble de la population la chance de participer à la vie économique et communautaire de la province. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province en investissant dans les talents et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Le gouvernement de l’Ontario offre des soutiens résidentiels à plus de 18 000 adultes ayant une déficience intellectuelle.

Ressources additionnelles

Citations

Dre Helena Jaczek

« Nous savons qu’il existe une forte demande de soutiens résidentiels pour les personnes ayant une déficience intellectuelle dans la province, et c’est la raison pour laquelle le Groupe de travail sur le logement s’efforce de trouver un éventail plus large d’options de logement pour aider à satisfaire certains de ces besoins. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

« La présente expression d’intérêt concernant les modèles de logement innovants est une des mesures qui devront être prises pour satisfaire les besoins de logement des Ontariens et Ontariennes adultes ayant une déficience intellectuelle et de leurs familles. »

Ron Pruessen

président du Groupe de travail sur le logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Contacts Médias

  • Amber Anderson

    Bureau de la ministre

    416 325-5450

  • Gloria Er-Chua

    Direction des communications et du marketing

    416 325-0216

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Régions rurales et du Nord Parents Personnes ayant des déficiences Réduction de la pauvreté