Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide à protéger les personnes ayant une déficience intellectuelle

Communiqué

L'Ontario aide à protéger les personnes ayant une déficience intellectuelle

La province lance un service de signalement des mauvais traitements et de la négligence

Le gouvernement de l'Ontario donne de l'expansion à Stop aux abus, un nouveau service de signalement des cas de mauvais traitements soupçonnés ou constatés d'adultes ayant une déficience intellectuelle.

La ligne téléphonique ouverte 24 heures par jour et sept jours par semaine et le service de messagerie électronique représentent les toutes dernières mesures prises par le ministère des Services sociaux et communautaires pour améliorer la sécurité des adultes ayant une déficience intellectuelle.

Les mauvais traitements sont souvent difficiles à déceler. Il peut s’agit notamment du refus d’accorder les nécessités de subsistance comme un abri, des vêtements ou des médicaments. Si vous n’êtes pas certain ou certaine mais que vous soupçonnez qu’un adulte ayant une déficience intellectuelle est victime de mauvais traitements ou de négligence, vous devriez contacter le service Stop aux abus. Chaque appel fera l’objet d’une enquête et des mesures appropriés seront prises. Il est possible d'accéder au service Stop aux abus en composant le 1 800 575-2222 ou en envoyant un courriel à reportONdisability@ontario.ca. Service ATS : 416 916-0549 ou numéro sans frais : 1 844 309-1025.

Investir dans un plus grand nombre de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • Environ 70 000 adultes ont une déficience intellectuelle en Ontario. Environ 18 000 adultes bénéficient de soutiens en établissement financés par l’Ontario.
  • Les organismes qui offrent des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle, financés par la province, doivent respecter 351 mesures d’assurance de la qualité figurant dans les règlements provinciaux et les directives de politique, notamment la santé et la sécurité de même que la prévention et le signalement des mauvais traitements.
  • Le service de signalement Stop aux abus n’est pas un service d’intervention en cas d’urgence. Si vous soupçonnez qu’un adulte ayant une déficience intellectuelle est victime de mauvais traitements de nature physique ou sexuelle, composez le 9-1-1 pour accéder aux services d’urgence

Ressources additionnelles

Citations

Dre Helena Jaczek

« Nous œuvrons constamment et continuerons d’œuvrer à l'amélioration de la sûreté et de la sécurité des personnes ayant une déficience intellectuelle en Ontario. Les mauvais traitements et la négligence peuvent revêtir de nombreuses formes, et il nous incombe, à nous tous et toutes, d’y mettre fin. Le service de signalement Stop aux abus est une nouvelle mesure importante qui permettra de renforcer la sécurité des adultes ayant une déficience intellectuelle. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

Contacts Médias

Partager

Tags

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Autochtones Enfants et adolescents Francophones Nouveaux venus Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes