Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario offrent du soutien au logement aux survivants de la traite des personnes

Bulletin

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario offrent du soutien au logement aux survivants de la traite des personnes

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont annoncé qu'ils investiront plus de 7 millions de dollars dans de nouveaux logements transitoires et l'aide au loyer, afin de soutenir les survivants de la traite des personnes partout en Ontario. Cela permettra d'assurer que les survivants ont un endroit sûr où vivre, pendant qu'ils profitent des services et du soutien dont ils ont besoin pour guérir de leur traumatisme et reconstruire leur vie.

Les fonds seront versés dans le cadre de l'entente fédérale-provinciale concernant l'Investissement dans le logement abordable (IDLA). Ils permettront aux partenaires et aux organismes communautaires qui reçoivent du financement du Fonds de soutien communautaire à la lutte contre la traite des personnes et du Fonds pour les initiatives autochtones de l'Ontario d'aider les survivants de la traite des personnes à accéder à un logement sûr. Par exemple :

  • La Ville de Toronto, en partenariat avec Covenant House, créera une maison de transition pour les femmes et les jeunes filles, qui offrira sur place des services complets pour le traitement des problèmes de santé mentale et de toxicomanie, d'éducation, d'aide juridique et de soutien au revenu.
  • Les survivantes de la traite des personnes pourront obtenir de l'aide pour payer leur loyer, tout en recevant un soutien culturellement respectueux de la part de l'organisme Native Women's Inc. du district de Hamilton Wentworth.
  • Le Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario aidera les survivantes francophones de la traite des personnes à avoir accès à une aide au loyer en plus d'offrir des mesures de soutien transitoires comme de l'aide juridique, du conseil et d'autres services.
  • Le Sexual Assault Survivors' Centre Sarnia Lambton aidera les survivants à obtenir de l'aide au loyer, tout en leur offrant des soutiens ciblés par l'entremise d'un travailleur spécialisé dans la traite des personnes et une meilleure coordination grâce à un protocole d'intervention communautaire.

Faits en bref

  • Le financement des organismes suivants est approuvé pour la création d'une résidence ou d'une maison de transition pour les survivants de la traite des personnes :
    • Huronia Transition Homes (Midland) – 600 000 $
    • Ville de Toronto (Toronto) – 885 000 $.
  • Le financement des organismes suivants est approuvé pour aider les survivants de la traite des personnes à payer leur loyer :
    • Sexual Assault & Violence Intervention Services of Halton (Halton) – 413 910 $
    • Native Women's Inc. Hamilton Wentworth (Hamilton) – 188 000 $
    • Addiction Services of Thames Valley (London) – 209 760 $
    • London Abused Women's Centre (London) – 393 750 $
    • Huronia Transition Homes (Midland) - 226 800 $
    • A New Day Youth and Adult Services (Ottawa) – 79 350
    • Voice Found (Ottawa) – 478 800 $
    • Sexual Assault Survivors' Centre Sarnia Lambton (Sarnia) – 236 250 $
    • Centre Passerelle pour femmes du Nord de l'Ontario (Timmins) – 409 500 $
    • Ville de Toronto (Toronto) – 297 750 $
    • East Metro Youth Services (Toronto) – 598 500 $
    • FCJ Refugee Centre (Toronto) – 75 180 $
    • Native Child and Family Services Toronto (Toronto) – 411 075 $
    • Sexual Assault Support Centre of Waterloo (Kitchener-Waterloo) – 171 160 $
    • Legal Assistance of Windsor (Windsor) – 598 500 $
    • Women's Support Network of York Region (York) - 393 120 $
    • 360˚ Kids (York) – 378 000 $
  • Le 28 septembre 2017, l'Ontario a annoncé un financement de programmes de 18,6 millions de dollars pour 45 projets axés sur la prévention et l'amélioration des services et du soutien aux survivants de la traite des personnes, par l'entremise du Fonds de soutien communautaire et du Fonds pour les initiatives autochtones. L'annonce de financement qui a été faite aujourd'hui permettra d'appuyer davantage un grand nombre de ces projets.
  • La toute première Stratégie nationale sur le logement du Canada est un plan de 40 milliards de dollars sur 10 ans, mis en place pour qu'un plus grand nombre de Canadiens disposent d'un logement. Avec la Stratégie nationale sur le logement, le gouvernement fédéral reconnaît le droit de chaque Canadien d'accéder à un logement abordable qui répond à ses besoins, et il adoptera une approche progressive fondée sur ce droit.
  • Dans le cadre de l'IDLA, le gouvernement du Canada versera également à l'Ontario les sommes suivantes sur deux ans :
    • plus de 67 millions de dollars pour construire, rénover et adapter des logements abordables destinés aux aînés;
    • près de 28 millions de dollars pour soutenir la construction et la rénovation de refuges et de maisons de transition pour les victimes de violence familiale;
    • plus de 209 millions de dollars pour aider à répondre à la demande croissante de réparations à mesure que le parc de logements sociaux vieillit et pour accroître l'efficacité énergétique et réduire la consommation d'énergie et d'eau.

Ressources additionnelles

  • En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, la Société canadienne d’hypothèques et de logement contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l’habitation du pays. Pour en savoir plus, composez le 1800-668-2642 ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.
  • L'Ontario investira jusqu’à 72 millions de dollars dans une stratégie de lutte contre la traite des personnes pour sensibiliser la population et assurer une coordination des efforts, pour accroître les initiatives du secteur de la justice et pour améliorer l’accès aux services pour les survivants. La stratégie fait partie de la vision du gouvernement de l’Ontario consistant à veiller à ce que tout le monde dans la province puisse vivre en sécurité, à l’abri de la menace, de la peur ou de l’exploitation et de la violence. Pour en savoir plus, suivez-nous sur Twitter et lisez le rapport d’étape à un an sur la stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes.

Citations

« La tranquillité d’esprit que procure un logement sûr et stable n’a pas de prix. Ces investissements démontrent l’engagement de notre gouvernement à faire en sorte que les survivants de la traite des personnes puissent profiter d’un environnement sûr et stable. »

Jean-Yves Duclos

Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement

Dre Helena Jaczek

« La province de l’Ontario s’est engagée à travailler avec les survivants ainsi qu’avec les collectivités et les organismes qui offrent un soutien essentiel aux victimes de la traite des personnes. Après avoir fui une vie de violence et d’exploitation, il est vital que ces survivants aient accès aux services dont ils ont besoin, y compris le logement, pour pouvoir guérir du traumatisme qu’ils ont subi »

Dre Helena Jaczek

Ministre des Services sociaux et communautaires de l’Ontario

Contacts Médias

Partager