Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Davantage de choix et de latitude pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Communiqué archivé

Davantage de choix et de latitude pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

Le gouvernement McGuinty procède à la modernisation de la Loi sur les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle

Le gouvernement de l'Ontario a présenté aujourd'hui un projet de loi qui, s'il est adopté, ouvrira la voie à la modernisation et à l'amélioration des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle.

La loi sur les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle qui est actuellement en vigueur en Ontario date de presque 35 ans. Dans l'intervalle, ces services ont changé de façon considérable. Les bénéficiaires, autrefois placés dans de grands établissements gouvernementaux, sont aujourd'hui citoyens à part entière des collectivités de l'Ontario.

Le projet de loi pose comme principe que les personnes ayant une déficience intellectuelle peuvent mener une vie autonome si on leur assure un soutien adéquat. Il reconnaît également que ces personnes souhaitent davantage de choix et d'autodétermination quant au soutien qu'elles reçoivent.

La nouvelle loi poserait les bases qui permettraient d'améliorer les services et le soutien destinés aux personnes ayant une déficience intellectuelle, notamment :

  • Un meilleur service à la clientèle : les gens n'auraient à s'adresser qu'à un seul endroit pour faire une demande de services ou de soutien;
  • Plus de choix : les gens auraient la possibilité de recevoir des fonds directement pour acheter les services qui répondent le mieux à leurs besoins;
  • Un système plus équitable : tous les clients utiliseraient le même formulaire de demande et la même trousse d'évaluation, et la priorité serait accordée à ceux qui ont le plus besoin de services et de soutien.

Faits en bref

  • Plus de 40 000 adultes atteints d'une déficience intellectuelle vivent en Ontario.
  • Depuis 2003, le gouvernement de l'Ontario a affecté une somme supplémentaire d’un demi-milliard de dollars aux services aux personnes ayant une déficience intellectuelle.
  • Le budget annuel total des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle est de 1,57 milliard de dollars.
  • En 1974, au plus fort du mouvement d'institutionnalisation, 8 000 personnes ayant une déficience intellectuelle vivaient dans les établissements du gouvernement. Aujourd'hui, on ne compte plus que 180 pensionnaires dans les trois derniers établissements, dont la fermeture est prévue pour 2009.

Ressources additionnelles

Citations

« La loi actuelle sur les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle est dépassée. Elle date d’une époque où l'on plaçait les gens dans des établissements. D'ici un an, tous ces établissements auront fermé leurs portes, et cette ère sera bel et bien révolue. Cette loi nous aidera à établir de solides assises pour la prochaine génération de personnes atteintes d’une déficience intellectuelle. »

Madeleine Meilleur

la ministre des Services sociaux et communautaires

« Je félicite le gouvernement de l'Ontario de présenter ce projet de loi qui fera véritablement entrer le soutien aux personnes handicapées dans le vingt-et-unième siècle. La nouvelle loi aidera à créer de solides partenariats entre le gouvernement de l’Ontario, les familles et les organismes afin de mieux servir les personnes ayant une déficience intellectuelle et de leur assurer un meilleur avenir. »

Sandy Keshen

la directrice générale de Reena

Partager

Sujets

Santé et bien-être Personnes ayant des déficiences