Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un bon départ chaque jour pour les enfants de l'Ontario

Communiqué archivé

Un bon départ chaque jour pour les enfants de l'Ontario

Le gouvernement McGuinty aide plus d'enfants à commencer la journée du bon pied

Combien de fois entendons-nous dire que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée? C'est pourquoi le gouvernement de l'Ontario a résolu d'assurer à un plus grand nombre d'enfants cet essentiel repas du matin en doublant le financement qu'il octroie au programme de bonne nutrition des élèves, à l'échelle de la province.

Notre gouvernement collabore avec ses partenaires communautaires et avec des entreprises afin de permettre à davantage d'enfants et de jeunes, en particulier ceux qui habitent un quartier défavorisé, de bénéficier d'un bon petit déjeuner ou d'une collation saine pour être mieux disposés à apprendre en classe. 

L'Ontario investit une somme supplémentaire de 32 millions de dollars, échelonnée sur trois ans, dans le programme de bonne nutrition des élèves. Environ 700 nouveaux programmes de petits déjeuners seront créés, et 300 programmes existants seront élargis dans les collectivités où les besoins sont les plus élevés. Ce financement comprend des subventions non renouvelables destinées à aider les nouveaux programmes à se munir d'appareils comme des réfrigérateurs, des cuisinières et des lave-vaisselle.

La préparation des enfants à l'apprentissage est un volet important du plan établi par le gouvernement en vue d'élaborer une stratégie de réduction de la pauvreté qui permettra à un plus grand nombre d'Ontariens et d'Ontariennes de travailler, de bâtir leur avenir et de contribuer à rendre notre économie plus forte.

Faits en bref

  • Près de 400 000 élèves, dans l’ensemble de la province, bénéficient de plus de 3 000 programmes existants de petits déjeuners, de lunches et de collations subventionnés par le gouvernement de l’Ontario.
  • En 2008-2009, les collectivités du sud-ouest de l’Ontario, dont London, recevront la somme de 1,3 million de dollars en plus de leur financement de base de 1,2 million de dollars, ce qui portera leur allocation totale à environ 2,5 millions de dollars.
  • La recherche (site Web en anglais seulement) a démontré que les enfants ont de la difficulté à se concentrer et à apprendre en classe s’ils ont faim. Une nutrition insuffisante peut nuire à leur croissance, à leur développement et à leur réussite scolaire.

Ressources additionnelles

Citations

« Ces programmes forment un bon exemple de collaboration entre un gouvernement, des organismes communautaires et des entreprises pour améliorer de façon concrète la qualité de vie de nos enfants. Le gouvernement ne peut y arriver seul. Nous avons besoin de votre aide à tous et à toutes. »

Deb Matthews

la ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

« Les enseignants ne cessent de nous dire qu’ils peuvent voir les résultats chez les enfants qui participent au programme. Lorsque leur journée commence par un repas nourrissant et le sourire chaleureux d’un bénévole, les enfants en ressentent les bienfaits tout le reste de la journée, tant sur le plan social que dans leur rendement scolaire. »

Stephanie Segave

coordonnatrice de programme

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Femmes