Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

De nouvelles mesures de soutien pour les enfants et les jeunes pris en charge par les sociétés d'aide à l'enfance

Communiqué archivé

De nouvelles mesures de soutien pour les enfants et les jeunes pris en charge par les sociétés d'aide à l'enfance

Le gouvernement McGuinty élargit l'éventail des possibilités offertes aux enfants et aux adolescents vulnérables

Dorénavant, les enfants et les jeunes pris en charge auront davantage de possibilités d'acquérir les compétences et la confiance qui leur seront nécessaires lorsqu'ils cesseront d'être à la charge de la société d'aide à l'enfance.

Le gouvernement provincial s'est engagé à verser de nouveaux fonds qui permettront aux enfants et aux jeunes confiés aux soins des sociétés d'aide à l'enfance de participer à des programmes d'apprentissage et de loisirs pouvant contribuer à leur sain développement et les aider à réaliser leur plein potentiel. Ces nouveaux fonds seront affectés à la prestation de services de soutien, notamment de tutorat, de développement des compétences et de loisirs, aux enfants et aux jeunes pris en charge, selon leur plan de soins personnel.

De plus, lorsque cette initiative sera entièrement mise en œuvre, les jeunes de 15 à 17 ans disposeront d'économies pouvant s'élever à 3 300 $. Cette somme sera déposée dans un compte bancaire auquel ils auront accès lorsqu'ils cesseront d'être à la charge de la société d'aide à l'enfance. Ces jeunes bénéficieront aussi d'une formation sur la gestion budgétaire afin d'acquérir les compétences nécessaires pour gérer leurs économies de façon responsable.

Ce nouveau financement équivaut au montant maximal de la Prestation ontarienne pour enfants qui est prévu pour chacun de ces enfants et de ces jeunes. Il totalise 11,5 millions de dollars pour 2008-2009 et atteindra 16,2 millions en 2011-2012.   

Ces mesures visant à aider les jeunes pris en charge à réaliser la difficile transition à la vie autonome s'inscrivent dans l'engagement du gouvernement McGuinty à lutter contre la pauvreté. Le gouvernement continuera de travailler avec ses partenaires du domaine de la protection de l'enfance, y compris avec les jeunes bénéficiaires, afin d'assurer à ces derniers le soutien et les possibilités dont ils ont besoin.

Faits en bref

  • La recherche (site Web en anglais seulement) indique que les jeunes qui ont été pris en charge par une société d’aide à l’enfance sont :
    • trois fois plus susceptibles de se retrouver au chômage;
    • trois fois plus susceptiblesd’abandonner leurs études secondaires.
  • Tous les enfants et les jeunes pris en charge font l’objet d’un plan individuel qui précise les types de soutien à mettre en place pour favoriser leur sain développement.
  • D’autres mécanismes de soutien sont prévus en Ontario pour les jeunes qui cessent d’être à la charge des sociétés d’aide à l’enfance, notamment la Subvention ontarienne pour l’accès aux études, des services de counselling, des programmes de préparation à l’autonomie et l’accès à des intervenantes et intervenants auprès des anciens clients.
  • Le financement octroyé à cette initiative équivaut au montant maximal de la Prestation ontarienne pour enfants (POE) auquel a droit chacun des enfants et des jeunes pris en charge. Cette somme s’élève à 850 $ pour la prochaine année, y compris le versement initial de 250 $ effectué en 2007. Pour les années à venir, ce montant sera égal à celui de la POE, et atteindra 1 100 $ par année et par enfant d’ici 2011.

Ressources additionnelles

Citations

« Cette initiative est un exemple des nouvelles possibilités que le gouvernement offre aux enfants et aux jeunes vulnérables afin qu’ils puissent acquérir les connaissances, les compétences et la confiance dont ils ont besoin pour réaliser leur plein potentiel. Réduire le risque que les enfants et les jeunes pris en charge vivent dans la pauvreté à l’âge adulte constitue une autre mesure importante de la stratégie de réduction de la pauvreté adoptée par notre gouvernement. »

Deb Matthews

ministre des Services à l'enfance et à la famille

« Il est essentiel de réduire l’écart constaté dans les résultats scolaires pour assurer le meilleur avenir possible à nos jeunes. Nous nous sommes engagés à répondre aux besoins de groupes particuliers d’enfants afin de relever le niveau de réussite de tous les élèves de l’Ontario. »

Kathleen Wynne

ministre de l’Éducation

« Nous savons, pour avoir parlé aux jeunes, qu’ils craignent de vivre dans la pauvreté et qu’il est vraiment important de leur assurer un soutien financier. Les jeunes ont besoin d’aide pour ouvrir un compte bancaire et apprendre à gérer leur budget. Cette annonce de la ministre est un pas dans la bonne direction, et démontre bien qu’elle a à cœur le bien-être des enfants pris en charge par les sociétés d’aide à l’enfance. Nous sommes heureux que la ministre nous ait écoutés et espérons avoir l’occasion de l’aider à offrir encore de nouvelles possibilités à ces jeunes. »

Amanda Rose et Adam Diamond

coordonnateurs du programme provincial YouthCAN

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents