Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Une nouvelle ère dans la lutte contre la pauvreté

Communiqué archivé

Une nouvelle ère dans la lutte contre la pauvreté

Avec ce projet de loi, l’Ontario s’engage à long terme

Pour la toute première fois, l'Ontario présente un projet de loi sur la réduction de la pauvreté qui, s'il est adopté, garantirait que les gouvernements successifs restent déterminés à poursuivre le combat contre la pauvreté. 

Dans le cadre de la stratégie Rompre le cycle, la Stratégie de réduction de la pauvreté de l'Ontario, le projet de loi sur la réduction de la pauvreté vise les résultats suivants :

  • obliger les gouvernements successifs à présenter un rapport tous les ans sur les principaux indicateurs de perspectives de succès - ces derniers incluront typiquement les niveaux de revenu, la réussite scolaire, les soins de santé et le logement;
  • exiger des gouvernements futurs qu'ils organisent régulièrement de vastes consultations avant de concevoir des stratégies futures, y compris des consultations avec les personnes vivant dans la pauvreté;
  • exiger que l'Ontario élabore une nouvelle stratégie au moins tous les cinq ans;
  • exiger que les gouvernements futurs fixent des objectifs spécifiques de réduction de la pauvreté tous les cinq ans.
Par ailleurs, à partir du 1er mars 2009, l'Ontario commencera à appliquer les modifications apportées à l'aide sociale comprises dans la Stratégie de réduction de la pauvreté, ce qui aidera les bénéficiaires de prestations à rechercher de nouvelles perspectives en matière d'études et d'emploi.

Faits en bref

  • Rompre le cycle est la stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement McGuinty, dotée d’un budget de 1,4 milliard de dollars; elle a pour objectif de réduire de 25 pour cent le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté au cours des cinq prochaines années; ce sont 90 000 enfants qui sont concernés.
  • Pour réduire de 25 pour cent le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté au cours des cinq prochaines années, il faudra des investissements provinciaux, des investissements fédéraux et une croissance économique.
  • La Stratégie de réduction de la pauvreté demande au gouvernement fédéral de doubler le montant de la Prestation fiscale pour le revenu de travail pour la porter à 2 000 $ par an, par famille. Le budget fédéral pour 2009 a fait un pas dans cette direction en portant la prestation maximale à 1 680 $.
  • La mise en œuvre complète de la Stratégie de réduction de la pauvreté signifiera que même sans nouveaux investissements fédéraux, les parents chefs de famille monoparentale travaillant à temps plein au salaire minimum et ayant deux enfants de moins de 13 ans disposeront d’un revenu total supérieur de 54 pour cent à ce qu’il était en 2003.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes déterminés à prendre des mesures énergiques pour lutter contre la pauvreté car nous savons que cela permettra à l’Ontario de ressortir de cette période d’incertitude économique plus fort, plus équitable et plus prospère que jamais. Cette législation est avant tout un moyen de rester concentré sur la mission qui nous incombe, de façon à réussir à rompre le cycle de la pauvreté. »

Deb Matthews

Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

« Compte tenu de la mise en œuvre des modifications apportées aux règlements de l’aide sociale, notre gouvernement élimine certains des obstacles pour qu’un plus grand nombre d’Ontariennes et d’Ontariens puissent perfectionner leurs compétences et trouver des débouchés professionnels satisfaisants. »

Madeleine Meilleur

Ministre des Services sociaux et communautaires

Partager

Sujets

Affaires et économie Domicile et communauté Enfants et adolescents