Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Document d'information archivé

Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances

La nouvelle Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances va permettre de créer dans toute la province des services plus coordonnés, réactifs et axés sur le patient dans le domaine de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances. Elle vise plusieurs objectifs :

  • Améliorer la santé mentale et le bien-être de tous les Ontariens et Ontariennes en :
    • cernant les besoins en santé mentale dès que possible et en offrant des programmes et des services coordonnés et de haute qualité plus près de leur domicile;
    • améliorant la littératie en santé mentale grâce à des programmes d'éducation et de sensibilisation ciblés afin de joindre les personnes qui sont les plus vulnérables;
    • impliquant les lieux de travail et en les encourageant à élaborer et à offrir des programmes et des services axés sur l'éducation et la sensibilisation, tout en aidant les personnes atteintes de problèmes de santé mentale et de dépendances à mieux s'en sortir au travail.
  • Bâtir des collectivités saines, résilientes et accueillantes en :
    • réduisant les préjugés et la discrimination par le biais d'un plus grand nombre de pratiques de promotion de la santé mentale destinées aux enfants et aux jeunes, aux éducatrices et éducateurs, aux fournisseurs de soins de santé, aux employeurs, aux fournisseurs de services aux personnes âgées, aux fournisseurs de services municipaux, aux fournisseurs de services judiciaires et au public;
    • s'appuyant sur les programmes en cours pour proposer des services dans des cadres communautaires.
  • Repérer très tôt les problèmes de santé mentale et les dépendances et jeter les bases d'une bonne santé mentale tôt dans la vie en mettant tout d'abord l'accent sur les enfants et en :
    • améliorant la capacité de nos premiers intervenants à identifier les personnes présentant les signes et les symptômes précurseurs de problèmes de santé mentale ou de dépendances;
    • développant l'expertise en milieu scolaire et en accroissant les ressources en santé mentale dans les écoles;
    • renforçant la capacité des fournisseurs de soins de santé familiale à fournir des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances.
  • Fournir des services opportuns, de haute qualité, intégrés et autogérés. Par exemple, en :
    • établissant une ressource en ligne à accès unique présentant de l'information sur les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, les autosoins et le soutien des pairs;
    • offrant des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances dans les écoles, les universités, les collèges, les services communautaires, les services d'établissement et les foyers de soins de longue durée.
    • améliorant les transitions entre différents services, par exemple entre les services aux jeunes et aux adultes, entre les services aux adultes et aux personnes âgées et entre le système judiciaire et le système de santé
    • assurant une meilleure coordination dans l'ensemble du système de santé pour réduire tout ce que l'on peut éviter en fait de visites aux services des urgences, d'hospitalisations et de temps d'attente.

Diriger la Stratégie vers l'avant

La mise en place et le déploiement de la Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances sera un point permanent au programme du Comité des sous-ministres en matiàre de politiques sociales, notamment en ce qui concerne l'élaboration de mesures de rendement communes et l'établissement de responsabilités clairement définies. Le gouvernement va aussi constituer un Conseil consultatif de santé mentale et de lutte contre les dépendances réunissant des leaders du secteur de la santé, des services communautaires de santé mentale pour les adultes, les enfants et les jeunes, du secteur de l'éducation, du système judiciaire, des secteurs municipaux, ainsi que des usagers des services, pour fournir des conseils aux ministres sur la présente stratégie.

Le leadership communautaire va collaborer avec des partenaires communautaires pour améliorer les transitions entre les services actifs et communautaires, entre les services axés sur les enfants/les jeunes et ceux axés sur les adultes, et entre le système de santé et le système judiciaire.

Assurer la reddition de comptes

Le gouvernement va collaborer avec des experts et des parties prenantes pour établir des mesures de rendement en vue de surveiller et de produire des rapports sur les temps d'attente, l'expérience des clients et les résultats pour la santé, mais aussi pour normaliser la présentation de rapports dans l'ensemble de la province. Tous les deux ans, le gouvernement travaillera avec un Conseil consultatif de santé mentale et de lutte contre les dépendances pour élaborer un rapport d'étape public sur la Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

  • Neala Barton

    Bureau de la ministre

    416 327-4388

  • Andrew Morrison

    ministère de la Santé et des Soins de longue durée

    416 314-6197

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents Personnes ayant des déficiences