Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Rationalisation des établissements de justice pour la jeunesse

Communiqué archivé

Rationalisation des établissements de justice pour la jeunesse

Le gouvernement McGuinty offre des services de justice pour la jeunesse de façon responsable

L'Ontario ferme le Centre de jeunes Bluewater de Goderich, un établissement de placement sous garde en milieu fermé destiné aux jeunes, qui fonctionne à seulement 26 pour cent de sa capacité.

Alors qu'il s'efforce d'éliminer le déficit et de maximiser les deniers publics, le gouvernement ne peut plus se permettre d'exploiter des installations dont la majeure partie n'est pas utilisée. La province réduira également le nombre de lits au Centre de jeunes Brookside (Cobourg) et au Centre de jeunes Cecil Facer (Sudbury). Ces deux établissements fonctionnent à l'heure actuelle à moins de 50 pour cent de leur capacité.

Les 17 jeunes du centre Bluewater seront transférés dans d'autres établissements de placement sous garde en milieu fermé situés aussi près que possible de leurs familles. Aucun jeune ne sera touché dans les établissements de Cobourg et de Sudbury.

Depuis 2003, le nombre de jeunes placés sous garde en milieu fermé a diminué, passant de 1 017 à 370. Le gouvernement a introduit tout un éventail de programmes communautaires et de garde qui aident à réduire le nombre de jeunes ayant des démêlés avec la justice.

Le gouvernement McGuinty est déterminé à créer un système de justice pour la jeunesse qui soit fort et qui tienne compte des besoins particuliers des jeunes, réduisant ainsi le nombre de jeunes qui récidivent et contribuant donc à rendre les collectivités ontariennes plus sécuritaires.

Faits en bref

  • Depuis l'entrée en vigueur de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, en 2003, le nombre de jeunes placés sous garde en milieu fermé a diminué, passant en moyenne de 1 017 jeunes à environ 370 jeunes en 2011.
  • L'Ontario compte 21 établissements de placement sous garde en milieu fermé destinés aux jeunes. Sept d'entre eux sont exploités directement par la province.
  • Le gouvernement collabore avec des jeunes, des familles, le personnel, leurs représentants et les collectivités locales pour minimiser l'incidence de ces changements.

Document d’information

Citations

« Le nombre de jeunes placés sous garde diminue en raison des améliorations apportées à notre système de justice pour la jeunesse. Dans le cadre de notre plan visant à éliminer le déficit et à protéger les services sur lesquels les familles comptent, nous ne pouvons pas nous permettre d'exploiter des établissements ayant un aussi grand nombre de lits vacants. Nous avons dû faire des choix difficiles et je sais que ce sera un moment qui sera dur pour le personnel et leurs familles, mais le gouvernement collaborera avec eux durant cette période difficile. »

Docteur Eric Hoskins

ministre des Service à l'enfance et à la jeunesse

Renseignements pour les médias

  • Gabe De Roche

    Bureau de la ministre

    416-212-7458

  • Solmaz Khosrowshahian

    ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse

    416-325-5156

Partager

Sujets

Arts et culture Affaires et économie Conduite et routes Éducation et formation Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Voyage et loisirs