Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les familles de l'Ontario

Document d'information archivé

Aider les familles de l'Ontario

La Commission d'examen du système d'aide sociale de l'Ontario fait partie de la Stratégie de réduction de la pauvreté adoptée par le gouvernement McGuinty. Depuis 2003, le gouvernement a procédé à des investissements considérables dans les enfants et les familles, notamment :

  • Une hausse des taux de l'aide sociale de près de 15 p. 100 depuis 2003. L'augmentation de cette année fournira un montant supplémentaire de 55 M$ sous forme de prestations aux familles et aux particuliers qui sont bénéficiaires de l'aide sociale.

  • La création de la Prestation ontarienne pour enfants (POE), laquelle procure actuellement jusqu'à 1 100 $/enfant à plus d'un million d'enfants chaque année. Les familles qui sont bénéficiaires de la POE verront leurs prestations augmenter jusqu'à 1 210 $/enfant l'an prochain et jusqu'à 1 310 $/enfant l'année suivante. Une tranche supplémentaire de 90 000 enfants et de 46 000 familles tireront parti de cette hausse.

  • Le lancement en 2012 de la Prestation Trillium de l'Ontario, laquelle apporte une aide mensuelle régulière aux familles à revenu faible et moyen.

  • L'augmentation du salaire minimum de 6,85 $ l'heure en 2003 à 10,25 $ l'heure en 2010.

  • La mise en place de la maternelle à temps plein. Cette année, jusqu'à 120 000 Ontariens de quatre et de cinq ans dans 1 700 écoles en bénéficient. Cela signifie que les familles économisent jusqu'à 6 500 $ par année de frais de garderie en inscrivant leurs enfants dans un programme de maternelle à temps plein.

  • Des investissements dans le Programme de bonne nutrition des élèves. Grâce aux investissements de 17,9 M$ cette année et à des partenariats conclus avec des organismes de bienfaisance, des entreprises, des conseils scolaires et d'autres ordres de gouvernement, 660 000 enfants auront droit à des aliments sains dans les écoles de l'Ontario.

  • La signature d'une entente de trois ans avec le gouvernement fédéral portant sur les investissements dans le logement abordable. L'entente a permis d'ajouter un montant de près d'un demi‑milliard de dollars sous forme de nouveau financement au cours des quatre prochaines années; ce montant s'ajoute à celui de 2,5 G$ déjà consenti dans le cadre du plus important programme de logement abordable de l'histoire de l'Ontario.

  • L'offre de programmes comme Bébés en santé, enfants en santé à l'intention des Autochtones, le Programme de lutte contre les troubles du spectre de l'alcoolisation fœtale chez les Autochtones et le Programme de nutrition des enfants autochtones, de même que la prestation d'un montant de 22,4 M$ cette année relativement aux services de prévention et de mieux-être des enfants au sein des communautés des Premières Nations.

  • L'instauration de changements importants à l'aide sociale pour raffermir le lien des clients avec le marché du travail, notamment :
    • la simplification des règles relatives aux exemptions de gains : plus une personne travaille, plus elle peut garder d'argent.
    • l'étendue de l'assurance-médicaments, des soins dentaires et des soins de la vue aux personnes qui quittent l'aide sociale pour un emploi.
    • l'augmentation de la déduction maximale admissible pour les services informels de garde d'enfants, laquelle est passée de 390 $ à 600 $/mois pour chaque enfant, ce qui procure aux parents qui travaillent une autre option relativement à la garde d'enfants.
    • l'exemption des gains pour les bénéficiaires qui font des études postsecondaires à plein temps.

Le plan du gouvernement McGuinty a déjà changé le cours des choses pour les familles. À titre d'exemple, le chef d'une famille monoparentale de deux enfants (l'un de 5 ans et l'autre de 7 ans) qui touche des prestations du programme Ontario au travail de même que la Prestation ontarienne pour enfants verra son revenu annualisé augmenter de 7 175 $ en 2012 comparativement à 2003, ce qui constitue une hausse de 42 p. 100.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Autochtones Personnes ayant des déficiences