Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les jeunes présentant des troubles de la santé mentale

Communiqué archivé

Aider les jeunes présentant des troubles de la santé mentale

Le gouvernement McGuinty poursuit ses efforts relatifs à la stratégie de santé mentale

L'Ontario soutient six cents nouveaux travailleurs et travailleuses sociaux pour la santé mentale dans toute la province, qui aident les enfants, les adolescents et leurs familles à accéder plus rapidement et plus facilement aux services et soutiens appropriés en matière de santé mentale dans les écoles, les collectivités et les tribunaux.

Ces nouveaux travailleurs et travailleuses incluent :

  • 144 infirmières et infirmiers travaillant directement dans les écoles pour dépister rapidement et soigner les élèves présentant des troubles de la santé mentale et/ou des problèmes de dépendance éventuels.
  • 260 nouveaux travailleurs et travailleuses dans les organismes de santé mentale communautaires, qui sont chargés d'assurer l'accès aux services plus près du domicile.
  • 21 nouveaux travailleurs et travailleuses au sein du système judiciaire pour détourner les jeunes de ce système et les aiguiller plutôt vers des services communautaires.
  • 175 nouveaux travailleurs et travailleuses supplémentaires dans les écoles, qui fourniront un soutien aux enfants afin de satisfaire à leurs besoins en matière de santé mentale.

L'Ontario améliore également les soutiens en matière de prévention du suicide chez les jeunes et met l'accent sur l'intervention précoce et le soutien entre pairs.

Aider les enfants à obtenir le soutien dont ils ont besoin fait partie de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances du gouvernement McGuinty, une stratégie offrant des services et des soutiens opportuns et d'excellente qualité aux enfants et aux familles, tout en sensibilisant la population aux problèmes liés à la santé mentale et en réduisant les préjugés.

Faits en bref

  • Environ un enfant et adolescent sur cinq en Ontario présente un trouble de la santé mentale. Soixante-dix pour cent (70 %) de ces troubles apparaissent pendant l'enfance ou l'adolescence.
  • Environ 20 000 enfants supplémentaires et leurs familles bénéficient du soutien et des services offerts par ces nouveaux travailleurs et travailleuses sociaux pour la santé mentale.
  • Plus de 50 000 enfants et leurs familles vont bénéficier de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

Ressources additionnelles

Citations

Dr Eric Hoskins

« Notre stratégie de santé mentale a entrainé des investissements sans précédent dans les services de santé mentale destinés aux jeunes et à leurs familles. Ces 600 nouveaux travailleurs et travailleuses sociaux pour la santé mentale aident déjà plus de 20 000 enfants à accéder plus rapidement et plus facilement aux services qui les aideront à réussir. Nous mettons également l'accent sur la prévention du suicide chez les jeunes en favorisant l'intervention précoce et le soutien entre pairs. »

Dr Eric Hoskins

ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

Deb Matthews

« Les investissements dans les services de santé mentale destinés aux enfants et aux jeunes sont un investissement dans notre avenir. C'est la raison pour laquelle notre gouvernement a ajouté 600 nouveaux travailleurs et travailleuses sociaux pour la santé mentale qui seront chargés d'offrir des soutiens et des services aux enfants et à leurs familles. En cernant ces problèmes rapidement, nous pouvons protéger les jeunes Ontariens et Ontariennes contre les coûts personnels et économiques liés aux problèmes de santé mentale et leur donner les outils dont ils ont besoin pour s'épanouir. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Nous voulons que tous nos élèves se voient offrir toutes les occasions de réussir à l'école et dans la vie. En accordant aux écoles davantage de ressources pour dépister et soigner les troubles de la santé mentale à un jeune âge, les parents sauront que leurs enfants bénéficient du soutien dont ils ont besoin pour atteindre leur potentiel. »

Laurel Broten

ministre de l'Éducation

« L'importance de l'investissement du gouvernement de l'Ontario dans la santé mentale des enfants n'est pas simplement de nature monétaire. Ce qui est plus important c'est que l'investissement reconnaît le lien primordial qui existe entre une bonne santé mentale et des relations saines, le succès scolaire et professionnel et la réussite au sein de la collectivité. Il souligne également l'efficacité des programmes et des services qui améliorent l'existence des enfants. »

Heather Sproule

directrice générale, Central Toronto Youth Services

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents Personnes ayant des déficiences