Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Stratégie de réduction de la pauvreté de l'Ontario : rapport annuel de 2012

Document d'information archivé

Stratégie de réduction de la pauvreté de l'Ontario : rapport annuel de 2012

La Stratégie de réduction de la pauvreté de l'Ontario est fondée sur la conviction que chaque enfant, quel que soit ses origines ou sa situation particulière, a la possibilité de réaliser son plein potentiel.

Au cours des quatre dernières années, le gouvernement McGuinty, en collaborant avec des partenaires communautaires, a investi de façon stratégique dans les jeunes, les familles et l'économie en vue de rompre le cycle de la pauvreté en Ontario. Ces initiatives et investissements font une différence : 40 000 enfants et leurs familles ont été extraits de la pauvreté depuis 2008.

Le rapport annuel de 2012 sur la Stratégie de réduction de la pauvreté présente les progrès réalisés pour offrir aux enfants et aux jeunes le meilleur départ possible et pour fournir un plus grand nombre de possibilités aux Ontariennes et Ontariens à faible revenu.

POINTS SAILLANTS DU RAPPORT

En 2012, l'Ontario a pris des mesures importantes, parmi lesquelles on peut citer les suivantes :

  • Soutien de plus d'un million d'enfants par le biais de la Prestation ontarienne pour enfants. Les familles qui reçoivent la prestation verront leurs versements atteindre jusqu'à 1 210 dollars par enfants en 2013 et jusqu'à 1 310 dollars en 2014. Une fois cumulées, ces augmentations bénéficieront à 90 000 enfants de plus dans 46 000 familles.
  • Élargissement du Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein. Cette année scolaire, plus de la moitié des enfants de quatre et cinq ans de l'Ontario, soit environ 122 000 élèves et familles, bénéficient du Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein dans environ 1 700 écoles.
  • Investissement de 17,9 millions de dollars par an dans le Programme de bonne nutrition des élèves et établissement de partenariats avec des organismes caritatifs, des entreprises, des conseils scolaires et d'autres ordres de gouvernement. Cette année, plus de 630 000 enfants se verront servir une nourriture saine dans les écoles de l'Ontario pour pouvoir apprendre dans des conditions plus favorables.
  • Soutien de 600 nouveaux travailleurs et travailleuses sociaux pour la santé mentale dans les écoles, les collectivités et les tribunaux de la province. Ces nouveaux travailleurs aident environ 20 000 enfants et jeunes à accéder plus rapidement et plus facilement aux services et soutiens appropriés en matière de santé mentale.
  • Prestation de soins dentaires gratuits à près de 33 000 enfants et jeunes qui, sans cela, n'auraient peut-être pas été soignés.
  • Activités après l'école gratuites et sécuritaires proposées à environ 18 000 enfants et jeunes dans toute la province par le biais de plus de 122 organismes et dans 381 sites.
  • Augmentation du taux de l'aide sociale de près de 15 p. 100 depuis 2003. L'augmentation de cette année procurera 55 millions supplémentaires sous forme de prestations aux familles et aux personnes qui bénéficient de l'aide sociale.
  • Examen des programmes d'aide sociale pour supprimer les obstacles et offrir des occasions d'emploi.
  • Investissement dans l'éducation et la formation postsecondaires par l'intermédiaire de la bourse dans le cadre du Programme de réduction de 30 % des frais de scolarité en Ontario, qui rend les études collégiales et universitaires plus abordables pour presque 200 000 étudiantes et étudiants cette année scolaire.
  • Investissement de plus de 2,5 milliards de dollars dans le plus ambitieux programme de logement abordable de l'histoire de l'Ontario.

PRENDRE DES MESURES POUR LES JEUNES

Dans le cadre de son engagement continu à créer plus de possibilités pour les jeunes, le gouvernement a publié un Plan d'action pour la jeunesse en août 2012 pour aider les jeunes dans le besoin et leur donner accès à des expériences susceptibles de renforcer leur confiance et leurs compétences et les aider à améliorer leur vie et à apporter leur contribution à leur collectivité.

Ce plan s'appuie sur le rapport Examen des causes de la violence chez les jeunes. L'Ontario élargit actuellement les programmes existants et crée stratégiquement de nouveaux programmes pour mieux répondre aux besoins constants des jeunes défavorisés et des collectivités où ils vivent.

Pour faire une différence durable dans la vie des jeunes, l'Ontario travaille avec ses partenaires en vue d'élaborer une Stratégie ontarienne pour la jeunesse sur le long terme et dans toute la province.

Grâce à la mise en œuvre de 20 initiatives, le Plan d'action pour la jeunesse bénéficiera chaque année à 13 000 jeunes supplémentaires. Les mesures prises incluent les suivantes :

Voici quelques exemples d'autres soutiens pour les jeunes :

  • Investissement dans le programme Passeport pour ma réussite qui aide les élèves des quartiers à besoins élevés à obtenir leur diplôme d'études secondaires et à poursuivre leurs études au collège ou à l'université ou à apprendre un métier. Cette initiative concerne actuellement environ 4 000 élèves -- dont bon nombre sont les premiers de leur famille à recevoir une éducation postsecondaire.
  • Soutien offert aux jeunes pris en charge par une société d'aide à l'enfance (les pupilles de la Couronne) pour qu'ils terminent leurs études secondaires, poursuivent des études postsecondaires et décrochent un emploi, grâce à des bourses d'études, au remboursement des frais d'inscription et à une aide offerte par 21 équipes contribuant à éliminer les obstacles à la réussite.
  • Publication D'un stade à l'autre : Une ressource sur le développement des jeunes, un document qui associe des données de recherches et des avis émanant de spécialistes de la jeunesse, de collectivités et de jeunes eux-mêmes, pour donner un éclairage sur la façon dont les jeunes grandissent et se développent, ainsi que sur les soutiens et les possibilités dont ils ont besoin pour réussir leur passage à l'âge adulte.
  • Par le biais du Fonds Action Jeunesse, qui a été lancé en février 2006, plus de 12 000 jeunes à risque de Toronto ont eu accès à une formation et une expérience professionnelles utiles, ont trouvé des endroits sécuritaires où se rencontrer et ont apporté une contribution positive à leur collectivité.

MESURER LES PROGRÈS

La mesure des progrès réalisés est un aspect essentiel de la Stratégie ontarienne de réduction de la pauvreté. Les progrès sont évalués en fonction des indicateurs de pauvreté suivants :

1. Maturité scolaire
2. Taux d'obtention du diplôme d'études secondaires
3. Progrès scolaire
4. Poids à la naissance
5. Mesure de faible revenu
6. Niveau de pauvreté
7. Niveau de vie
8. Mesure relative au logement en Ontario

L'Ontario a réalisé des progrès pour chaque indicateur clé depuis le lancement de la Stratégie.

Puisque les données de Statistique Canada datent d'il y a 18 mois, le rapport annuel 2012 fait part des progrès réalisés en utilisant les indicateurs fondés sur le revenu pour 2009 et 2010, soit les deux premières années de la Stratégie de réduction de la pauvreté.

En 2008, 15,2 p. 100 des enfants et des jeunes vivaient dans des familles se situant sous la MFR50 (revenu inférieur à 50 p. 100 du revenu familial médian) : en 2010, ce chiffre avait diminué pour s'établir à 13,8 p. 100. Le nombre d'enfants vivant dans une grande pauvreté a diminué de 40 000 deux ans après la mise en œuvre de la Stratégie.

L'Ontario utilise la Mesure de faible revenu de Statistique Canada, dont l'année de référence est 2008, afin d'évaluer les progrès réalisés en matière de réduction de la pauvreté infantile. En Ontario, les seuils fixes de la MFR50 sont déterminés chaque année en appliquant le taux d'inflation de l'Indice des prix à la consommation à l'année de référence.

PERSPECTIVES

Malgré l'incertitude économique qui persiste, l'Ontario reste déterminé à atteindre les objectifs fixés pour la Stratégie de réduction de la pauvreté et à mettre à profit la dynamique créée lors ses quatre premières années.

La réduction de la pauvreté fait appel au soutien de tous nos partenaires. L'Ontario continuera d'exhorter le gouvernement fédéral à soutenir ses efforts de lutte contre la pauvreté sous la forme d'un financement stable dans des domaines critiques, par exemple les services de garde d'enfants, l'apprentissage des jeunes enfants, la santé et le perfectionnement des compétences. L'Ontario poursuivra diligemment le travail entamé avec des partenaires en vue d'offrir à chaque Ontarienne et à chaque Ontarien la possibilité de réaliser son potentiel.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Enfants et adolescents Parents