Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un comité d'experts cliniciens va conseiller le gouvernement en matière d'autisme

Document d'information archivé

Un comité d'experts cliniciens va conseiller le gouvernement en matière d'autisme

L'Ontario a nommé huit chercheurs, universitaires et experts cliniciens pour conseiller le gouvernement sur les traitements efficaces, la recherche en cours et les meilleures pratiques cliniques pour les enfants et les jeunes atteints de trouble du spectre de l'autisme.

Ce comité, qui relève de la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, donnera des conseils éclairés sur les recherches récentes et fondées sur des données probantes en vue d'étayer la conception de politiques et l'élaboration de programmes, y compris quant à la mise en œuvre de lignes directrices de pratique clinique et l'établissement de points de référence.

Membres du comité

Ian Dawe, président

Le Dr Ian Dawe est professeur agrégé de psychiatrie à l'Université de Toronto et médecin-chef au Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores, où il fournit un leadership en matière de pratique professionnelle médicale et où il œuvre en faveur de la qualité et de la sécurité de la pratique médicale et des soins en milieu hospitalier. Il travaille en collaboration avec l'équipe de leadership principale d'Ontario Shores ainsi qu'avec les praticiens de la santé et le personnel paramédical de cet établissement, et s'emploie à faire progresser la qualité des soins et à promouvoir les pratiques exemplaires interprofessionnelles.

En tant que membre de droit du conseil d'administration d'Ontario Shores, il siège en qualité de conseiller principal dans le domaine des soins médicaux. Il préside également le comité consultatif médical, et à ce titre, il est chargé de veiller à ce que ce comité remplisse les obligations légales qui lui incombent : il s'agit notamment de guider le conseil d'administration en matière d'agrément des médecins, de gérer la nomination des médecins ainsi que les procédures liées au renouvellement des mandats, et de superviser la qualité des soins cliniques au sein de l'établissement. Le Dr Ian Dawe est également un membre actif du bureau de l'Ontario Shores Foundation for Mental Health, qui a été établi au printemps 2009 pour aider l'hôpital à concrétiser sa vision, à favoriser la guérison, à nourrir l'espoir et à inspirer la découverte.


Wendy Roberts, vice-présidente

La Dre S. Wendy Roberts est pédiatre spécialisée en développement, codirectrice de l'unité de recherche sur l'autisme au Hospital for Sick Children et professeure émérite à l'Université de Toronto. La Dre Roberts a participé activement à des programmes visant à améliorer le développement et le vécu des enfants ayant des besoins particuliers et à aider leur famille. Elle a dirigé le premier site canadien du Réseau de traitement de l'autisme à Toronto, dans le but de renforcer la qualité des soins médicaux fondés sur des données probantes, proposés à toutes les personnes autistes et à leur famille. Ses domaines actuels de recherche active incluent le dépistage précoce, la génétique et les essais sur le terrain en matière d'autisme.

La Dre Roberts se trouve à un nouveau tournant de sa carrière, et va mettre davantage l'accent sur des activités destinées à améliorer l'expérience des familles en ce qui concerne l'autisme, ainsi que leur expérience avec le système de services, du dépistage précoce des besoins particuliers au passage à l'âge adulte.


Lise Bisnaire

Mme Lise Bisnaire est actuellement directrice du programme d'autisme de l'est de l'Ontario au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), chercheuse associée à l'Institut de recherche du CHEO et professeure clinicienne de psychologie à l'Université d'Ottawa. Elle participe également à l'élaboration et à la mise en œuvre de la démarche de gestion globale des résultats cliniques (Total Clinical Outcomes Management, TCOM) en matière de services de santé mentale et en autisme pour les enfants, les jeunes et leur famille, en Ontario.

Mme Bisnaire a été chef de clinique du programme de psychiatrie pour les malades hospitalisés et chef des services professionnels pour la psychologie au CHEO. Elle a également présidé l'association des Regional Autism Providers of Ontario, de 2008 à 2011. Elle possède une riche expérience en tant que fournisseuse de services, professeure clinicienne et chercheuse. Par le passé, elle a exercé à la fois en milieu hospitalier et en milieu scolaire dans la région d'Ottawa-Gatineau, à Montréal et au Nouveau-Brunswick.


Kelly Boyko

Mme Kelly Boyko est actuellement la psychologue en chef dans les domaines du comportement et des besoins complexes au York Region District School Board. Elle y assume la responsabilité de la gestion de l'équipe comportementale régionale et des services aux personnes ayant des besoins complexes. À l'heure actuelle, elle procède à un examen de l'ensemble des ressources, soutiens et services en rapport avec le trouble du spectre de l'autisme utilisés au sein du conseil scolaire, et dirige le comité chargé de l'examen des politiques et procédures du conseil scolaire pour la sécurité dans les écoles. Par ailleurs, Mme Koyko est coprésidente du comité Safe, Caring and Supportive Schools and Workplaces Committee, et siège au Autism Spectrum Disorder Day Treatment and Mobile Service Steering Committee de la région de York ainsi qu'au Crisis Response/Protocol Committee de la région de York.

Aujourd'hui, au sein de son conseil scolaire, Mme Boyko joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre de la NPP 140 et la formation connexe (« Incorporation des méthodes d'analyse comportementale appliquée (ACA) dans les programmes des élèves atteints de troubles du spectre autistique (TSA) »). Elle comprend très bien comment les conseils scolaires, les organismes communautaires, les établissements de soins et les organisations peuvent travailler main dans la main pour soutenir les personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme et leur famille. Elle est également déterminée à améliorer la vie des personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme et de leur famille; elle plaide notamment pour la défense des intérêts et la fourniture de ressources, de soutiens et de services, à l'échelle provinciale comme nationale.


Susan E. Bryson

Mme Susan E. Bryson, qui possède un doctorat, est titulaire de la chaire Craig en recherche sur l'autisme à l'Université Dalhousie et au Centre de soins de santé IWK à Halifax. Elle a été responsable et chef de clinique du programme de psychologie développementale-clinique à l'Université York et directrice fondatrice de l'unité de recherche sur l'autisme au Hospital for Sick Children de Toronto. Les recherches de Mme Bryson sont axées sur les mécanismes de l'attention, de l'émotion et de la cognition dans le trouble du spectre de l'autisme, ainsi que son dépistage précoce et son traitement.

Elle a récemment effectué un examen des pratiques pédagogiques destinées aux enfants et aux jeunes atteints de trouble du spectre de l'autisme dans les quatre provinces atlantiques du Canada. Elle a également été l'une des premières à instaurer le programme innovant Early Intensive Behaviour Intervention (EIBI) de la Nouvelle-Écosse pour les enfants d'âge préscolaire atteints de trouble du spectre de l'autisme et en a été la responsable de clinique provinciale de 2005 à 2010. Dans ce cadre, elle a travaillé étroitement avec les responsables gouvernementaux afin de mettre en place un modèle de prestation de services faisable et durable.


Irene Drmic

Mme Irene Drmic possède un doctorat et est psychologue agréée. Elle détient une bourse de perfectionnement postdoctorale à l'Université McMaster, Offord Centre for Child Studies, où elle effectue des recherches afin de mieux comprendre les facteurs permettant un traitement et des résultats positifs pour les enfants atteints de trouble du spectre de l'autisme qui sont anxieux, grâce à un programme de traitement reposant sur la thérapie cognitivo-comportementale.

Dans le cadre de ses études supérieures, elle s'est intéressée aux processus cognitifs et s'est attachée à étudier le recoupement entre les caractéristiques observables du trouble du spectre de l'autisme et des troubles concomitants. Son travail est susceptible d'éclairer la pratique clinique en matière de diagnostic et d'intervention. Elle exerce également en tant que psychologue à l'unité de recherche sur l'autisme du Hospital for Sick Children de Toronto, où son leadership clinique et son expérience en termes de recherche viennent étayer plusieurs grandes études sur le trouble du spectre de l'autisme, dont une porte sur les expériences, les exigences en matière de soins et les résultats des personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme, et une autre se penche sur les causes ou les origines génétiques du trouble du spectre de l'autisme.


Rob Nicolson

Le Dr Rob Nicolson est professeur agrégé aux départements de psychiatrie, de psychologie et de biophysique médicale de l'Université Western Ontario. Il est également président de la Division of Developmental Disabilities et codirecteur du programme Autism Centre of Excellence à l'Université Western.

Le Dr Nicolson est un pédopsychiatre qui se consacre principalement aux enfants et aux adolescents atteints d'autisme et de déficiences intellectuelles. Il intervient en qualité de psychiatre dans le cadre du programme de l'Autism Spectrum Disorders Clinic au Child and Parent Resource Institute à London. Parallèlement à son activité de clinicien, il participe à des travaux de recherche qui étudient les anomalies cérébrales associées à l'autisme ainsi que les traitements pour les enfants et les adolescents atteints de trouble du spectre de l'autisme.


Jonathan Weiss

M. Jonathan Weiss, qui possède un doctorat, est maître de conférences au département de psychologie de l'Université York. Psychologue clinicien, il travaille avec des enfants, des adolescents et des adultes atteints de trouble du spectre de l'autisme. Ses recherches sont axées sur la prévention et le traitement des problèmes de santé mentale chez les personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme ou présentant des déficiences intellectuelles. Il étudie la portée des facteurs de stress, tels que l'intimidation ou les transitions, et la façon dont la thérapie cognitivo-comportementale peut aider les jeunes atteints de trouble du spectre de l'autisme ayant des problèmes de santé mentale. M. Weiss mène des études sur l'évolution à long terme des besoins de services et les obstacles à l'accès aux services pour les personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme et leur famille. Il participe à de nombreuses initiatives regroupant des intervenants et il siège à plusieurs comités revêtant un intérêt pour les personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme et à leur famille, notamment le partenariat pour le trouble du spectre de l'autisme (Autism Spectrum Disorder Partnership) de la région de York et le Groupe de travail interministériel pour les adultes atteints de trouble du spectre de l'autisme.

En novembre 2012, les Instituts de recherche en santé du Canada ont annoncé que M. Weiss occuperait la nouvelle chaire de recherche sur le traitement du trouble du spectre de l'autisme et les soins aux patients. Son équipe et lui examineront pourquoi les personnes atteintes de trouble du spectre de l'autisme sont sujettes à des troubles de santé mentale, évalueront de nouvelles stratégies de traitement pour aider les jeunes et les adultes atteints de trouble du spectre de l'autisme à composer avec ces problèmes, et trouveront des façons d'améliorer l'accès aux soins pour tous. M. Weiss s'est également vu décerner une bourse de nouveau chercheur par la Fondation ontarienne de la santé mentale.

Renseignements pour les médias

  • Samantha Grant

    Bureau de la ministre

    416 325-8291

  • Gloria Bacci-Puhl

    ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse

    416 325-5156

  • Renseignements au public : numéro sans frais

    1 866 821-7770

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents Parents Personnes ayant des déficiences