Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Offrir aux enfants et aux jeunes un meilleur accès aux services de santé mentale

Communiqué

Offrir aux enfants et aux jeunes un meilleur accès aux services de santé mentale

Un plus grand nombre de jeunes bénéficient de la Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances du gouvernement de l’Ontario

L'Ontario continue de renforcer les services de santé mentale destinés aux enfants, aux jeunes et à leurs familles, tout en réduisant la stigmatisation relative aux troubles de la santé mentale et en sensibilisant davantage à ces questions.

Depuis le lancement de la Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances en 2011, la province a appuyé le recrutement de 770 nouveaux travailleurs et travailleuses en santé mentale au sein des écoles et des collectivités. Ces travailleurs et travailleuses fournissent des services de haute qualité en temps opportun, et ont déjà aidé environ 35 000 enfants et jeunes et leurs familles.

À partir de cet automne, le gouvernement offrira également à 800 enfants et jeunes supplémentaires résidant dans des collectivités rurales, éloignées et insuffisamment desservies l'accès à des consultations de santé mentale par vidéoconférence. Tous les professionnels fournissant des services de santé mentale financés par les deniers publics seront en mesure d'orienter les jeunes vers le nouveau Service de télésanté mentale.

Améliorer l'accès des enfants, des jeunes et des familles aux services de santé mentale s'inscrit dans le cadre de la Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances et vient à l'appui des efforts déployés par le gouvernement de l'Ontario pour édifier une société juste, dans l'intérêt de tous.

Faits en bref

  • En Ontario, environ un enfant ou adolescent sur cinq présente un trouble de la santé mentale, et sept troubles de la santé mentale sur dix commencent à l’enfance ou à l’adolescence.
  • Depuis 2011, l’Ontario a recruté 175 nouveaux travailleurs et travailleuses en santé mentale au sein des écoles, 80 travailleurs et travailleuses autochtones pour aider les jeunes des communautés des Premières Nations, et 144 infirmiers et infirmières qui œuvrent dans les écoles pour contribuer au dépistage et au traitement précoces des élèves qui présentent des troubles de la santé mentale.
  • Au cours de l’année scolaire 2013-2014, l’Ontario investira 8,6 millions de dollars pour financer la création d’un poste de responsable en matière de santé mentale dans chacun des 72 conseils scolaires de la province.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous voulons que tous nos jeunes aient accès à toutes les options possibles pour réussir à l’école et dans la vie. C’est la raison pour laquelle nous mettons l’accent sur le dépistage précoce des besoins en matière de santé mentale, d’une part en proposant des initiatives de sensibilisation et un dialogue ouvert, et d’autre part en investissant dans un système de santé mentale qui fournit aux jeunes les services dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, aussi près de chez eux que possible. »

Teresa Piruzza

ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Deb Matthews

« Investir dans les services de santé mentale destinés aux enfants et aux jeunes, c’est investir pour notre avenir. C’est la raison pour laquelle notre gouvernement a entrepris d’investir pour recruter des travailleurs et travailleuses en santé mentale et mettre en place de nouveaux services de télémédecine pour offrir des soutiens et des services aux enfants, aux jeunes et à leurs familles. En dépistant ces troubles de façon précoce, nous pouvons faire en sorte que les jeunes n’aient pas à assumer le coût économique et personnel lié aux troubles de santé mentale, et leur donner les outils dont ils ont besoin pour avoir un avenir florissant. »

Deb Matthews

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Aujourd’hui, travailler dans le secteur de la santé mentale des enfants et des jeunes est exaltant. Les initiatives soutenues par la Stratégie globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances – notamment le recrutement de professionnels de la santé mentale au niveau scolaire et communautaire et l’élargissement du Service de télésanté mentale – aident les enfants et les jeunes à accéder à des soutiens et à des services là où ils en ont besoin. »

Gordon Floyd

Santé mentale pour enfants Ontario

Contacts Médias

Partager

Tags

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents