Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Préserver la sûreté et la sécurité de tous les enfants et jeunes ontariens

Document d'information archivé

Préserver la sûreté et la sécurité de tous les enfants et jeunes ontariens

Un an après la réception des recommandations des jurés dans l'enquête du coroner, le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse (MSEJ) a mis en œuvre 21 recommandations, ou s'apprête à le faire, et il en examine activement 21 autres. Nombre de ces recommandations se sont révélées conformes aux initiatives menées actuellement par le ministère pour mieux protéger les enfants et accroître la responsabilité et la transparence au sein du système de protection de l'enfance.

Voici quelques exemples des recommandations des jurés conformes aux initiatives actuelles du ministère :

  • Mise en œuvre du Réseau d'information pour la protection de l'enfance (RIPE), un système unique de gestion des données qui sera utilisé par l'ensemble des 46 sociétés d'aide à l'enfance (SAE) de la province.
  • Renforcement de la responsabilité dans tout le système de protection de l'enfance par le biais d'ententes de responsabilisation entre l'ensemble des SAE et le ministère.
  • Examen et révision des normes provinciales en matière de protection de l'enfance.
  • Examen de la Loi sur les services à l'enfance et à la famille, avec consultations du public à grande échelle.
  • Poursuite de la réorganisation du système de protection de l'enfance par le gouvernement.

Depuis 2002, le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse prend des mesures pour renforcer la sécurité du système de protection de l'enfance de l'Ontario :

  • Des modifications ont été apportées à la réglementation afin d'exiger une vérification des dossiers de bien-être de l'enfance et des casiers judiciaires de la famille élargie et de toute personne souhaitant s'occuper d'enfants ayant besoin de protection.
  • Le gouvernement a accru le financement alloué aux services communautaires et aux services de santé mentale destinés aux enfants et aux jeunes.
  • Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes a été créé en 2007, en tant que bureau indépendant de défense des intérêts des enfants et des jeunes qui sollicitent ou reçoivent des services aux termes de la Loi sur les services à l'enfance et à la famille.
  • L'automne dernier, l'Assemblée législative a voté la Loi sur la responsabilisation et la transparence du secteur public et des députés, qui accordera à l'intervenant provincial le pouvoir de mener des enquêtes sur les services fournis par les SAE et certains titulaires de permis en milieu résidentiel offrant des services à des enfants et des jeunes qui leur ont été confiés par les SAE.

Garantir la sécurité des enfants aujourd'hui et demain

En réponse aux recommandations des jurés et dans le cadre de la réorganisation du système de protection de l'enfance, le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse prévoit de prendre les mesures suivantes :

  • Mettre en œuvre des normes révisées en matière de protection de l'enfance en 2015-2016.
  • Rendre publics les indicateurs de performance recueillis auprès des sociétés d'aide à l'enfance.
  • Informer et sensibiliser tout un chacun à son devoir de signaler, à la société d'aide à l'enfance locale, tout soupçon de mauvais traitements ou de négligence.

Renseignements pour les médias

  • Rebecca Caldwell

    Bureau de la ministre

    416 212-7119

  • Anne Machowski-Smith

    Direction des communications

    416 325-5156

  • Demandes de renseignements du public :

    Appeler le numéro sans frais

    1 866 821-7770

Partager

Sujets

Santé et bien-être Lois et sécurité Enfants et adolescents Parents