Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario investit 333 millions de dollars pour améliorer les services en matière d'autisme

Communiqué archivé

L'Ontario investit 333 millions de dollars pour améliorer les services en matière d'autisme

Un nouveau programme permettra de remédier aux listes d’attente et de fournir de meilleurs services aux familles

Dans le cadre du Budget de 2016, l'Ontario investit 333 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour lancer le nouveau Programme ontarien des services en matière d'autisme. Celui-ci a pour objectif d'offrir plus rapidement des interventions critiques aux enfants et aux jeunes et de mieux adapter les services à leurs besoins.

Grâce à cette expansion du programme en matière d'autisme pour les enfants, il sera plus facile pour les familles d'avoir accès à des services pour leurs enfants par la réduction des temps d'attente et la fourniture de services plus flexibles et axés sur les besoins des enfants, ce qui permettra de servir un plus grand nombre d'enfants et de jeunes. Le programme viendra également en aide aux enfants qui reçoivent des services de thérapie intensive au cours des premières années clés de leur développement.

En deux ans, on devrait assister à une baisse moyenne de plus de moitié des temps d'attente provinciaux pour que les enfants obtiennent des services en matière d'autisme.

La nouvelle approche est éclairée par les conseils de familles, d'experts cliniciens et du Comité d'experts cliniciens en matière de trouble du spectre de l'autisme. En plus d'être conforme aux données probantes scientifiques, elle fournira un continuum plus réactif de services de soutien. La transition vers le nouveau Programme ontarien en matière d'autisme se déroulera au cours des deux prochaines années.

Voici quelques faits saillants concernant le nouveau programme :

  • La réduction des temps d'attente pour que les enfants puissent avoir accès aux services plus tôt.
  • La transition vers un nouveau programme intégré en matière d'autisme par :
    • l'adaptation des services d'ICI aux enfants se trouvant dans la fenêtre de développement appropriée, à savoir de deux à quatre ans
    • la transition graduelle des enfants de cinq ans et plus qui reçoivent actuellement des services d'ICI vers des services d'ACA plus intensifs qui sont adaptés à leurs besoins
    • une subvention ponctuelle de 8 000 $ aux familles ayant des enfants de cinq ans et plus qui sont inscrits sur la liste d'attente des services d'ICI pour acquérir immédiatement des services ou soutiens communautaires en fonction des besoins spécifiques de leurs enfants, pendant la période de transition alors qu'ils sont désinscrits de la liste d'attente des services d'ICI
    • l'augmentation de la durée et de l'intensité des services d'ACA sur quatre ans à partir de 2017, afin que les services soient plus souples et adaptés aux besoins individuels des enfants.

Pour réussir la transition entre les deux programmes, l'actuel et le futur, le gouvernement mettra sur pied un groupe consultatif formé de fournisseurs de services, de parents et d'autres experts en le chargeant de lui fournir des conseils stratégiques.

Donner à chaque enfant la possibilité de se développer et d'avoir le meilleur départ possible dans la vie fait partie du plan du gouvernement pour soutenir les familles et fournir des services qui permettent à tous les enfants et les jeunes d'atteindre leur plein potentiel.

Faits en bref

  • Dès le mois d’avril, l’Ontario organisera des séances Web en partenariat avec Autisme Ontario pour permettre aux familles d’en apprendre davantage au sujet de la transition vers le nouveau Programme ontarien en matière d’autisme.
  • Le trouble du spectre autistique (TSA) est un trouble neurodéveloppemental complexe dont une personne peut être atteinte toute sa vie. Il est caractérisé par des déficits persistants dans la communication et l’interaction sociale, et par des comportements répétitifs.
  • L’Ontario compte quelque 40 000 enfants et jeunes atteints de TSA. Les taux de prévalence ont augmenté de 123 % au cours des dix dernières années. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis, un enfant sur 150 avait été diagnostiqué comme atteint d’autisme en 2002. Or, en 2010, ce nombre était passé à un sur 68.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Cet investissement permettra d’aider un plus grand nombre d’enfants à recevoir plus tôt les services critiques dont ils ont besoin et qui sont mieux adaptés à leurs besoins individuels. Les changements apportés à la façon dont nous fournissons des services d’autisme aideront plus de jeunes à participer à la vie chez eux, à l’école et dans la collectivité au moment où ils se préparent à atteindre leurs objectifs d’adultes. »

Tracy MacCharles

Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

« Les familles qui ont des enfants atteints d’autisme attendent cette annonce depuis longtemps. Une intervention précoce et fondée sur des preuves au moment le plus approprié aidera les enfants autistes à prendre le bon chemin. Cet investissement ouvrira la voie à l’apprentissage continu pour les années à venir. »

Margaret Spoelstra

Directrice générale, Autisme Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents