Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide les collectivités du Nord et les collectivités rurales et éloignées à lutter contre la violence faite aux femmes

Communiqué archivé

L'Ontario aide les collectivités du Nord et les collectivités rurales et éloignées à lutter contre la violence faite aux femmes

La province annonce l’octroi de 16 subventions totalisant plus d’1 million de dollars

L'Ontario investit plus d'1 million de dollars dans 16 projets par le biais du Fonds des réalités rurales, afin d'offrir un soutien aux organismes de prévention de la violence faite aux femmes et aux maisons d'hébergement situés dans des collectivités rurales, éloignées et du Nord de la province.

La ministre des Services sociaux et communautaires, la Dre Helena Jaczek, a annoncé aujourd'hui, dans la maison d'hébergement pour femmes Leeds & Grenville Interval House à Brockville, l'octroi de 121 000 dollars sur deux ans à cette maison d'hébergement, afin de créer un centre de services mobile offrant des services aux femmes de la localité et à leurs enfants.

Les organismes de prévention de la violence faite aux femmes des collectivités rurales, éloignées et du Nord sont confrontés à des défis singuliers en matière de prestation de services aux femmes et aux enfants qui ont été victimes de violence familiale. Le Fonds des réalités rurales accorde un financement à des projets novateurs dans ces collectivités, comme des unités de services mobiles, des approches coordonnées pour assurer le transport jusqu'aux services, ainsi que des initiatives de formation pour offrir un plus grand nombre de services aux femmes et aux enfants.

La province accordera aussi 100 000 dollars à l'Ontario Association of Interval and Transitional Houses (OAITH) pour l'aider à dispenser, aux quatre coins de la province, une formation au secteur de la lutte contre la violence faite aux femmes. Des ressources et des modules en ligne portant sur un large éventail de questions, dont la violence familiale et la violence à caractère sexuel, seront élaborés dans le cadre de cette formation. Cet investissement contribuera à renforcer le perfectionnement des savoir-faire dans le secteur.

La création d'un Fonds des réalités rurales figurait parmi les recommandations formulées à la province par la Table ronde sur la lutte contre la violence faite aux femmes. Cette initiative appuie également les objectifs du gouvernement de l'Ontario visant à mettre fin à la violence faite aux femmes et à mieux soutenir les survivantes et survivants. Elle va également dans le sens du plan du gouvernement intitulé Ce n'est jamais acceptable : Plan d'action pour mettre fin à la violence et au harcèlement sexuels.

Faits en bref

  • L’Ontario finance plus de 2 000 lits dans des maisons d’hébergement destinées aux femmes victimes de violence et à leurs enfants.
  • Environ 10 390 femmes et 7 330 enfants ont été accueillis dans des maisons d’hébergement en 2014-2015.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Grâce à ces projets, les femmes et leurs enfants qui sont victimes de violence chez eux dans les collectivités rurales, éloignées et du Nord bénéficieront de l’aide et du soutien dont ils ont besoin. Je suis convaincue que les projets que nous avons sélectionnés permettront d’apporter des solutions locales innovantes qui répondent à certains défis singuliers rencontrés par les organismes d’aide aux femmes. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

« Toutes les femmes méritent de vivre sans craindre d’être victimes de violence chez elles et dans leur collectivité. Désormais, les femmes victimes de violence dans les collectivités rurales et éloignées auront plus facilement accès aux services de soutien dont elles ont besoin pour vivre en sécurité et reconstruire leur vie. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

« La sécurité et le bien-être des femmes et des enfants qui vivent dans des collectivités rurales sont essentiels aux yeux de ce gouvernement. Grâce à des initiatives comme le Fonds des réalités rurales, nous nous assurons que les victimes de violence familiale ont accès à des maisons d’hébergement sûres et aux services dont elles ont besoin quel que soit leur lieu de résidence. Nous sommes à l’écoute et nous collaborons avec les résidents et résidentes des zones rurales pour faire de l’Ontario rural un lieu où il fait bon vivre, travailler et élever une famille. »

Jeff Leal

ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

« Le Fonds des réalités rurales contribuera à l’important travail que nous réalisons à Leeds–Grenville pour enrayer la violence familiale dans notre collectivité. Nous sommes impatients de travailler avec l’Ontario Association of Interval and Transitional Houses (OAITH) pour étoffer notre expertise dans le secteur et soutenir les femmes et leurs familles dans les moments difficiles. »

Charlene Catchpole

directrice générale de Grenville Interval House et présidente de l’Ontario Association of Interval and Transitional Houses (OAITH)

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Régions rurales et du Nord Autochtones Femmes