Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario favorise les approches autochtones pour mettre fin à la traite des personnes

Bulletin archivé

L'Ontario favorise les approches autochtones pour mettre fin à la traite des personnes

Des agents de liaison garantiront un soutien ciblé aux communautés autochtones

À la suite de consultations avec des partenaires autochtones, la province publie un appel à candidatures d'agents de liaison autochtones afin de soutenir la Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes.

Le rôle des agents de liaison autochtones sera de collaborer avec les organismes et les communautés autochtones ainsi qu’avec les organismes non autochtones afin de fournir des soutiens et des services adaptés aux particularités culturelles aux personnes survivantes autochtones. Les agents de liaison devront :

  • fournir des conseils et des formations aux fournisseurs de services autochtones et non autochtones et assurer le renforcement de leurs capacités;
  • soutenir les communautés autochtones dans la lutte contre la traite des personnes en suivant l’approche la plus adaptée possible aux personnes survivantes de la communauté qu’ils servent;
  • fournir des conseils sur la conception, l’élaboration et la mise en œuvre d’un Fonds d’initiatives autochtones;
  • identifier les tendances et les populations ciblées ainsi que les lacunes des services existants.

Le soutien accordé aux approches autochtones pour mettre fin à la traite des personnes est une des nombreuses mesures sur la voie de la réconciliation entre l’Ontario et les peuples autochtones.

La Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes fait partie de l’objectif du gouvernement visant à garantir à tous les habitants de la province la possibilité de vivre en sécurité - à l’abri de toute menace, peur ou souffrance liée à l’exploitation et à la violence. 

Faits en bref

  • La « traite des personnes » est une infraction criminelle qui désigne le fait de recruter, transporter, transférer, recevoir, détenir, cacher ou héberger une personne, ou d’exercer un contrôle, une direction ou une influence sur les mouvements d’une personne, aux fins de l’exploiter ou de faciliter son exploitation.
  • La Stratégie pour mettre fin à la traite des personnes inclut un investissement maximum de 72 millions de dollars afin accroître la sensibilisation et la coordination et d’améliorer les initiatives du secteur judiciaire ainsi que l’accès aux services pour les personnes survivantes.
  • L’Ontario est un centre important pour la traite des personnes au Canada, représentant environ 65 p 100 des cas signalés à la police à l’échelle nationale en 2014.
  • En Ontario, les filles et les femmes autochtones comptent parmi les populations les plus ciblées et surreprésentées dans la traite des personnes.
  • Parmi les cas de traite des personnes signalés en Ontario, environ 70 p 100 concernent l’exploitation sexuelle, et la majorité des personnes survivantes sont des citoyens canadiens ou des résidents permanents.

Ressources additionnelles

Citations

« Les agents de liaison joueront un rôle essentiel dans l’élaboration de la planification des services ciblés actuels et dans la prestation de soutiens aux organismes autochtones et non autochtones de manière à ce que nous puissions proposer des soutiens et des services adaptés aux personnes autochtones survivantes de la traite des personnes. Il s’agit là d’une des nombreuses mesures que nous prenons dans le cadre de notre Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

« Nous savons que les femmes et les filles autochtones sont touchées de façon disproportionnée par la traite des personnes. Des services distincts et culturellement appropriés, dirigés par des partenaires autochtones, sont une composante essentielle de notre plan visant à mettre fin à cette forme de criminalité déplorable en Ontario. Les agents de liaison recrutés par le biais de ce processus permettront de veiller à ce que les survivantes autochtones disposent du soutien voulu pour guérir et se reconstruire une vie. »

Tracy MacCharles

ministre déléguée à la Condition féminine

« Notre gouvernement admet que la surreprésentation des peuples autochtones comme victimes de la traite des personnes est un enjeu important et significatif. Le travail de ces agents de liaison autochtones sera crucial pour l’établissement de relations solides et collaboratives entre les partenaires autochtones et non autochtones, dans le but d’offrir des services et des soutiens culturellement appropriés aux survivants. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Domicile et communauté Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Autochtones Enfants et adolescents Francophones Nouveaux venus Parents Femmes