Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario introduit une carte rechargeable de paiement des prestations d'aide sociale

Communiqué archivé

L'Ontario introduit une carte rechargeable de paiement des prestations d'aide sociale

La province offre une nouvelle option plus sécuritaire aux clients

L'Ontario fait qu'il est plus sûr et facile pour les personnes de toucher et d'utiliser leurs prestations d'aide sociale. Les clients du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) qui n'ont pas de compte bancaire pourront toucher leurs prestations sur une carte de paiement rechargeable plutôt que de recevoir un chèque papier.

La carte, fournie par la Banque Royale du Canada, fonctionne comme une carte de débit mais ne nécessite pas de compte bancaire. Chaque mois pour lequel un client ou une cliente est admissible aux prestations en vertu du POSPH, des fonds seront versés sur la carte et les clients pourront utiliser leur carte pour faire des retraits en espèces aux guichets automatiques bancaires et faire des achats ou des paiements dans les magasins ou en ligne. Pour protéger la vie privée et la sécurité des clients, les cartes ne sont pas contrôlées et elles n'identifient pas le ou la titulaire de la carte en tant que client ou cliente de l'aide sociale ou bénéficiaire de services gouvernementaux.

Dans le cas des personnes n'ayant pas de compte bancaire, les cartes de paiement rechargeables offrent de nombreux avantages, notamment :

  • Élimination du recours aux services coûteux d'encaissement de chèques et du risque de porter sur soi des sommes importantes
  • Quatre retraits gratuits par mois aux guichets automatiques bancaires et paiements et achats illimités dans les magasins et en ligne
  • Renforcement de la sécurité grâce à un PIN et à la technologie des puces.

La province introduira graduellement les nouvelles cartes. Au cours de la première phase, qui est déjà en cours, les clients peuvent se porter volontaires pour tester la carte de paiement rechargeable et fourniront une rétroaction sur les types de soutiens, les renseignements et les processus nécessaires pour profiter pleinement de la carte. Cet été, lors de l'introduction de la deuxième phase, la carte sera remise à tous les bénéficiaires du POSPH qui ne peuvent pas ouvrir ou maintenir un compte bancaire, avec cependant quelques exceptions touchant par exemple les personnes qui n'ont qu'un accès restreint à un guichet automatique bancaire.

La carte de paiement rechargeable s'inscrit dans le cadre du plan du gouvernement visant à améliorer le système d'aide sociale et le service à la clientèle, et à rendre les programmes plus efficaces pour les clients. Offrir aux Ontariens et aux Ontariennes vulnérables le soutien dont ils ont besoin pour réaliser leur potentiel s'inscrit dans le plan économique du gouvernement. Ce plan, qui renforce la province, comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Environ 465 000 personnes touchent des prestations du POSPH en Ontario.
  • Quatorze pour cent des clients du POSPH, ou 46 000 personnes, reçoivent toujours des chèques papier, alors que 86 p. 100 d’entre eux utilisent le système préféré de virements automatiques.
  • Le coût de mise en œuvre de la carte est d’environ 3,1 millions de dollars. Le remplacement des chèques par la carte permettra au gouvernement d’économiser jusqu’à 1,7 million de dollars par année.

Ressources additionnelles

Citations

« La carte de paiement rechargeable est un des moyens d’introduire le système d’aide sociale dans le 21e siècle et d’offrir un meilleur service à nos clients les plus vulnérables. Il s’agit d’une option plus sécuritaire pour les clients qui n’ont pas de compte bancaire. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

« La carte de paiement rechargeable a aidé un de nos clients du POSPH de Windsor. Il n’a plus eu besoin d’avoir de l’argent liquide en poche, ce qui l’aurait rendu vulnérable à des vols. Cette carte lui a aussi permis d’acheter les articles dont il avait besoin. Les cartes sont aussi faciles à établir. C’est bien de pouvoir disposer d’un processus simplifié qui aide également les clients. »

Ginette Brindle, chef

POSPH, Windsor

« Nous sommes heureux que le gouvernement permette aux personnes vulnérables en Ontario de disposer d’un accès plus sécuritaire à leur argent. Le fait de réduire la dépendance des clients du POSPH à l’argent réduit leur risque de devenir la cible de prédateurs. »

Ron G. Bain, directeur exécutif

Association des chefs de police de l’Ontario

« La carte de paiement rechargeable permet d’augmenter les options financières à la disposition des personnes handicapées qui touchent l’aide sociale. Elle offre d’autres options outre les services d’encaissement de chèques des sociétés de crédit le jour de paie. La phase d’essai permettra de cerner et d’éliminer les obstacles éventuels, par exemple d’éviter d’avoir à payer des frais, et de déterminer quels sont les soutiens et les outils de littératie financière supplémentaires qui s’imposent. »

Pedro Barata, vice-président, Communications et Affaires publiques

Centraide, Toronto et région de York

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Personnes ayant des déficiences Réduction de la pauvreté