Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

De nouvelles options de services pour les enfants et les jeunes autistes

Communiqué

De nouvelles options de services pour les enfants et les jeunes autistes

Nouvelle option de financement direct des services offerte dans le cadre du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme

L'Ontario laisse plus de choix aux familles ayant un enfant autiste en ce qui a trait aux services en leur offrant une nouvelle option de financement direct permanente, qui sera mise en œuvre d'ici la fin de l'année, dans le cadre du Programme ontarien des services en matière d'autisme.

Lors de son annonce aujourd'hui à la Monarch House, située à Oakville, le ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, Michael Coteau, a présenté aux familles l'engagement de l'Ontario d'offrir du soutien et des services flexibles aux enfants et aux jeunes autistes.

D'ici la fin de l'année, la province mettra en œuvre une nouvelle option de financement direct dans le cadre du nouveau Programme ontarien des services en matière d'autisme, ce qui permettra aux familles de choisir entre recevoir des services directs ou recevoir du financement pour payer les services de leur enfant. Les familles qui reçoivent actuellement du financement direct continueront d'en recevoir durant la période de transition et pourront choisir la nouvelle option de financement direct du Programme afin de recourir aux services du fournisseur de leur choix.

Le mois prochain, les familles entameront la transition vers le nouveau Programme, qui offrira des services flexibles et adaptés aux besoins particuliers de chaque enfant, peu importe son âge. La mise en œuvre se fera graduellement au cours de l'année à venir, et le Programme devrait être entièrement implanté d'ici le printemps 2018. Le nouveau Programme offre aux familles un guichet unique d'accès afin qu'elles puissent accéder plus facilement aux services; de plus, 16 000 nouvelles places seront créées sur cinq ans afin qu'un plus grand nombre d'enfants et de jeunes autistes puissent recevoir les services dont ils ont besoin plus tôt.

La province continuera de travailler avec les familles, les fournisseurs de soins, les intervenants, les cliniciens, les fournisseurs de services et le Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d'autisme pour s'assurer que les enfants et les jeunes autistes aient accès aux meilleurs services et soutien possible dans le cadre du nouveau Programme, du moment du diagnostic à l'âge adulte.

Faits en bref

  • Pour en savoir plus ou pour trouver le bureau régional du ministère le plus près de chez eux, les parents peuvent appeler sans frais au 1 888 284-8340.
  • L’accès aux services en matière d’autisme dans chaque zone de services sera simplifié grâce à une ligne téléphonique sans frais pour les familles.
  • L’autisme ou le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental complexe et permanent qui se caractérise par des difficultés persistantes dans les domaines de la communication et des interactions sociales ainsi que des comportements répétitifs. Les symptômes de l’autisme et leur gravité peuvent grandement varier d’une personne à l’autre.
  • L’Ontario investira un demi-milliard de dollars – la plus grosse somme à ce jour – au cours des cinq prochaines années pour créer de nouveaux services pour les enfants et les jeunes qui ont un TSA.
  • On estime qu’environ 40 000 enfants et jeunes ont un TSA en Ontario.
  • Selon le plus récent taux de prévalence des centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis, la prévalence du TSA est passée de 1 sur 150 en 2002 à 1 sur 68 en 2010.

Ressources additionnelles

Citations

Michael Coteau

« Je veux que la transition vers le nouveau Programme, qui débutera dès juin, se fasse en douceur pour toutes les familles, ce qui signifie que celles qui reçoivent actuellement du financement direct continueront de le recevoir jusqu’à ce que l’option de financement direct du nouveau Programme entre en vigueur plus tard cette année. Je tiens à rassurer les parents : l’aide financière directe que vous recevez actuellement ne cessera pas en juin; elle continuera jusqu’à ce que vous soyez admis dans le nouveau Programme. Les changements que nous apportons visent à jeter les bases d’un Programme ontarien des services en matière d’autisme coordonné, axé sur les familles et adapté aux besoins, aux forces et aux objectifs particuliers des enfants. »

Michael Coteau

ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

« Après 12 ans passés à militer pour le financement direct, l’Ontario Autism Coalition est satisfaite de voir que le ministre Coteau a entendu sa demande et qu’il a demandé au gouvernement d’adopter ce modèle de financement. L’option de financement direct offrira aux familles une meilleure flexibilité et plus de choix quant à la prestation des services à une fraction du coût par enfant. L’annonce d’aujourd’hui est un pas dans la bonne direction, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour mettre sur pied le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. L’Ontario Autism Coalition continuera de rappeler au ministre la promesse qu’il a faite, soit d’offrir à chaque enfant les services dont il a besoin. »

Bruce McIntosh

président de l’Ontario Autism Coalition

« À titre de fournisseur de services offrant des traitements fondés sur des données probantes et les pratiques exemplaires, l’organisme Monarch House appuie le passage à un modèle de financement direct puisqu’il permettra aux familles de choisir le traitement qui leur convient le mieux en fonction de leurs besoins et objectifs et de ceux de leur enfant. L’amélioration de l’accès aux soins et la simplification du système grâce à un guichet unique d’accès contribuera à ce que les familles soient servies équitablement et dans leur localité autant que possible. Veiller à ce que les services de traitement de l’autisme soient offerts de manière professionnelle et à ce que nos patients bénéficient du suivi et de la supervision clinique nécessaires, voilà la promesse que nous faisons aux familles. »

Tracie Lindblad

directrice clinique de la Monarch House

Contacts Médias

Partager

Tags

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents