Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario cherche des demandeurs pour un nouveau fonds conçu pour aider les personnes qui ont survécu à la traite des personnes

Bulletin archivé

L'Ontario cherche des demandeurs pour un nouveau fonds conçu pour aider les personnes qui ont survécu à la traite des personnes

L'Ontario lance un appel de demandes pour le nouveau Fonds de soutien communautaire à la lutte contre la traite des personnes qui appuiera des solutions communautaires visant à aider les personnes qui ont survécu à la traite des personnes et à accroître la protection des personnes qui risquent d'en être victimes.

Ce fonds de trois ans améliorera les services dans tout l’Ontario, y compris :

  • En répondant aux besoins complexes des personnes survivantes en leur permettant d’accéder facilement aux bons services, de la manière dont elles en ont besoin et quand elles en ont besoin;
  • En contribuant à prévenir la traite des personnes qui risquent d’en être victimes au moyen de nouvelles initiatives communautaires;
  • En faisant participer de façon pertinente les personnes survivantes à la planification et à la mise en œuvre des soutiens;
  • En encourageant l’innovation et les partenariats chez ceux qui appuient les personnes survivantes et qui travaillent à mettre fin à la traite des personnes.

Cet appel de demandes fait suite à des consultations sur la conception et l’élaboration du fonds qui ont été tenues avec plus de 200 organisations, partenaires autochtones, groupes communautaires et personnes qui ont survécu à la traite des personnes.

La Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes fait partie de la vision du gouvernement qui consiste à faire en sorte que tout le monde dans la province puisse vivre en sécurité -- à l’abri de la menace, de la crainte ou de l’expérience de l’exploitation et de la violence.

Faits en bref

  • Le Fonds de soutien communautaire fournira jusqu’à 18,7 millions de dollars sur trois ans.
  • Les demandes doivent être présentées au plus tard le 18 mai et les auteurs des demandes retenues seront informés par écrit en juin 2017.
  • Le montant de la subvention accordée dépendra du type de projet. Les projets peuvent être financés pour une durée maximale de trois ans pour donner suffisamment de temps aux programmes et aux services de montrer qu’ils produisent des résultats.
  • La traite des personnes est une infraction criminelle qui désigne le fait de recruter, transporter, transférer, recevoir, retenir, cacher ou héberger une personne, ou d’exercer un contrôle, une direction ou de l’influence sur les mouvements d’une personne, aux fins de l’exploiter ou de faciliter son exploitation.
  • La Stratégie ontarienne pour mettre fin à la traite des personnes comprend un investissement pouvant atteindre 72 millions de dollars qui est destiné à accroître la sensibilisation et la coordination, à renforcer les initiatives du secteur de la justice et à améliorer l’accès des personnes survivantes aux services.
  • L’Ontario est l’un des principaux centres de la traite des personnes au Canada et représente environ 69 pour cent des cas signalés à la police à l’échelle nationale en 2015.
  • En Ontario, les femmes et les filles autochtones sont parmi les populations les plus visées et surreprésentées dans la traite des personnes.
  • Parmi les cas de traite des personnes signalés en Ontario, environ 70 pour cent d’entre eux sont aux fins d’exploitation sexuelle et la majorité des personnes survivantes dans ces cas sont des citoyens canadiens ou des résidents permanents.

Ressources additionnelles

Citations

« Il est très important de répondre aux besoins immédiats et à long terme des personnes qui ont survécu à la traite des personnes. Le Fonds de soutien communautaire est une mesure essentielle pour faire en sorte que ces femmes et ces filles obtiennent le soutien dont elles ont besoin. Il fournit des solutions à l’échelle locale et aide les personnes survivantes à accéder aux services qui leur permettront de guérir et de rebâtir leurs vies. »

Indira Naidoo-Harris

ministre de la Condition féminine

« Notre gouvernement reconnaît le besoin d’élargir et d’améliorer l’accès aux bons services et soutiens pour les personnes qui ont survécu à la traite des personnes dans toute la province. Ce fonds permettra aux organisations d’aider les personnes qui ont survécu à la traite des personnes à obtenir le soutien dont elles ont besoin pour quitter une vie de violence et d’exploitation. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Régions rurales et du Nord