Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario offre plus de soutien communautaire aux jeunes noirs et à leur famille

Bulletin archivé

L'Ontario offre plus de soutien communautaire aux jeunes noirs et à leur famille

La province ajoute onze nouveaux intervenants spécialisés auprès des jeunes

L'Ontario offre plus de soutien communautaire aux jeunes noirs et à leur famille grâce à l'ajout de onze nouveaux intervenants spécialisés auprès des jeunes dans différentes communautés de la province.

Michael Coteau, ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse et ministre délégué à l'Action contre le racisme, était au Centre de santé communautaire TAIBU de Toronto aujourd'hui pour annoncer l'agrandissement du Programme des intervenants auprès des jeunes, dans le cadre du Plan ontarien d'action pour les jeunes noirs. Le Centre de santé communautaire TAIBU est l'un des onze organismes qui recevront du financement en vue d'embaucher de nouveaux intervenants qui travailleront au soutien des jeunes noirs.

Les intervenants auprès des jeunes viennent souvent des mêmes quartiers où ils travaillent et partagent donc les mêmes expériences de vie que les jeunes auxquels ils offrent du soutien. Ils :

  • savent reconnaître les jeunes qui vivent des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie, de traumatismes ou de violence;
  • offrent des services de mentorat solides et adaptés à la culture pour aider les jeunes à faire des choix positifs;
  • aiguillent les jeunes et leur famille vers des ressources et des services locaux en leur faisant découvrir toutes les possibilités qui s'offrent à eux.

Les intervenants spécialisés auprès des jeunes sont des professionnels certifiés et qualifiés pour fournir un encadrement à court terme et du soutien clinique aux jeunes en crise. Les nouveaux intervenants recevront également une formation sur l'action contre le racisme.

Le soutien aux familles, aux jeunes et aux enfants noirs fait partie du plan que met en œuvre le gouvernement pour favoriser le mieux-être, créer des possibilités et réduire le coût de la vie en cette période d'évolution rapide de l'économie. Le plan comprend la gratuité des médicaments d'ordonnance pour les personnes âgées de moins de 25 ans et de 65 ans ou plus, grâce à la plus grande expansion de l'assurance maladie en une génération, ainsi que la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, une hausse du salaire minimum, l'amélioration des conditions de travail, ainsi qu'un accès plus facile à des services de garde d'enfants abordables.

Faits en bref

  • Dans le cadre du Plan ontarien d’action pour les jeunes noirs, l’Ontario investira 881 000 $ de plus pour l’embauche de onze nouveaux intervenants spécialisés auprès des jeunes dans les régions d’Ottawa, de Windsor et du Grand Toronto et de Hamilton.
  • Les emplacements du programme sont présentés sur le site Web du Plan ontarien d’action pour les jeunes noirs.
  • Cet investissement fait partie du Plan ontarien d’action pour les jeunes noirs qui vient en aide à 10 000 familles, jeunes et enfants noirs chaque année. Le plan vise à améliorer l’avenir des jeunes noirs en appuyant leur réussite à l’école, dans leurs études postsecondaires et sur le plan professionnel.
  • Plus de 110 intervenants spécialisés auprès des jeunes travaillent déjà pour aider les jeunes et leur famille dans différentes communautés de la province.
  • En 2016, les intervenants spécialisés auprès des jeunes ont aidé plus de 8 822 jeunes à risque dans neuf communautés ayant des besoins importants en les aiguillant vers des services de soutien en emploi, en loisir, en logement, en santé mentale, en toxicomanie et ainsi de suite.
  • Entre 2015 et 2017, on a noté une hausse de 58 % du nombre d’aiguillages effectués par des intervenants auprès des jeunes vers des services de santé mentale.
  • Dans le budget de 2018, l’Ontario s’est engagé à verser 2,1 milliards de dollars de plus dans les soins de santé mentale et de toxicomanie au cours des quatre prochaines années, dont 570 millions de dollars pour des services de santé mentale et de toxicomanie qui s’adressent aux jeunes et aux enfants, afin de leur offrir l’aide dont ils ont besoin plus rapidement et près de leur lieu de résidence.

Ressources additionnelles

Citations

« Les nouveaux intervenants spécialisés jouent un rôle important en offrant aux jeunes en crise une aide immédiate et en veillant à ce qu’ils soient aiguillés vers une vaste gamme de services à long terme. »

Michael Coteau

ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse et ministre délégué à l’Action contre le racisme

« L’ajout de ces nouveaux intervenants spécialisés auprès des jeunes est essentiel parce qu’ils viendront combler le manque de service dans la communauté. En offrant du soutien psychosocial et émotionnel, ils permettront aux jeunes noirs d’éviter de se marginaliser et d’être soutenus afin qu’ils acquièrent de la confiance en eux et des compétences en vue d’évoluer dans les systèmes et les institutions qui ont tendance à faire preuve de racisme ou de discrimination envers eux. »

Liben Gebremikael

Directeur général, Centre de santé communautaire TAIBU

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Travail et emploi Enfants et adolescents