Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement aide la population grâce à un plan de réforme de l'aide sociale

Document d'information

Le gouvernement aide la population grâce à un plan de réforme de l'aide sociale

Les programmes d'aide sociale constituent une part importante du dispositif de protection destiné à aider les personnes les plus vulnérables.

Le dispositif de protection actuel de la province est loin d'être parfait. De trop nombreuses personnes luttent pour devenir indépendantes et un Ontarien ou une Ontarienne sur sept vit dans la pauvreté en Ontario.

L'aide sociale en chiffres

  • Un bénéficiaire sur cinq participe au programme Ontario au travail pendant plus de cinq ans.
  • Le programme Ontario au travail compte 57 p. 100 de bénéficiaires célibataires supplémentaires par rapport à 2003.
  • Presque la moitié des bénéficiaires qui quittent le programme Ontario au travail y recourt à nouveau par la suite, 90 p. 100 d'entre eux dans l'année qui suit leur départ.
  • L'absence de travail est la principale raison pour laquelle les personnes font appel à l'aide sociale, le handicap étant en deuxième position. Le nombre de personnes participant au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées connaît une hausse de 3 p. 100 par an, ce qui correspond à 10 000 bénéficiaires supplémentaires chaque année.
  • Le personnel des services d'aide sociale consacre 75 à 90 p. 100 de son temps à accomplir des tâches administratives plutôt qu'à aider les bénéficiaires à sortir de la précarité.

Réformer l'aide sociale

Au cours des 100 prochains jours, l'Ontario travaillera à l'élaboration d'un plan visant à réformer l'aide sociale afin que les services offerts à ce titre aident davantage de personnes à briser le cycle de la pauvreté, à reprendre une vie active et à retrouver une vie stable.

Alors que nous commençons à travailler sur ce plan, les personnes qui bénéficient d'une aide au titre du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées verront leur taux augmenter de 1,5 p. 100 le 1er septembre 2018. Les personnes participant au programme Ontario au travail bénéficieront, quant à elles, de cette hausse le 1er octobre 2018.

L'ajustement généralisé de 1,5 p. 100 concerne :

  • les maximums versés aux personnes célibataires et aux familles au titre des besoins essentiels et du logement,
  • les taux de gîte et de couvert appliqués pour les personnes célibataires et les familles,
  • les taux institutionnels (du POSPH uniquement),
  • l'Aide à l'égard d'enfants qui ont un handicap grave.

Les prestations et les taux suivants bénéficieront également de cette hausse de 1,5 p. 100 :

  • l'Aide pour soins temporaires,
  • le taux appliqué pour les adultes vivant avec des parents (programme Ontario au travail uniquement),
  • le taux appliqué pour les personnes à charge ayant elles-mêmes des personnes à charge (programme Ontario au travail uniquement),
  • l'Allocation en raison de l'âge avancé (programme Ontario au travail uniquement),
  • les montants quotidiens versés au titre des services d'hébergement d'urgence des Premières Nations (le taux de gîte et de couvert et l'Allocation pour besoins personnels dans le cadre du programme Ontario au travail uniquement),
  • le montant maximum versé à un couple composé de deux personnes handicapées (POSPH uniquement),
  • l'Allocation spéciale de pensionnaire,
  • l'Allocation pour les collectivités éloignées,
  • l'Allocation pour besoins personnels,
  • la Prestation pour chien d'aveugle,
  • les exigences budgétaires applicables aux résidents de maisons de transition,
  • la grille des taux utilisée pour calculer le revenu imputable des immigrants parrainés vivant avec leur parrain.

Changements suspendus

Durant la phase d'élaboration d'un nouveau plan en matière d'aide sociale, l'Ontario ne lancera pas les initiatives annoncées dans le chapitre 1, section 7 du budget de 2018 du gouvernement précédent.  

Les changements suivants, qui ont été mis en œuvre en avril et juillet 2018, resteront en vigueur.

À compter du 20 avril 2018

  • Suppression du plafond relatif à la contribution provinciale aux dépenses liées aux prestations discrétionnaires accordées dans le cadre du programme Ontario au travail (uniquement pour les partenaires de prestation du programme Ontario au travail des Premières Nations)
  • Exemption du revenu versé au titre d'un programme de préparation à l'emploi (uniquement pour les résidents des collectivités des Premières Nations)
  • Exemption des prestations pour orphelin et pour enfant d'un cotisant invalide versées par d'autres territoires de compétence
  • Maintien des enfants à charge scolarisés dans une école éloignée de leur résidence principale dans le groupe de prestataires des parents
  • Maintien des adultes et des enfants à charge dans le groupe de prestataires des parents tant qu'ils suivent des études postsecondaires à temps plein dans un établissement éloigné de leur domicile
  • Modification des critères d'admissibilité pour les demandeurs d'asile

À compter de juillet 2018

  • Création d'une nouvelle catégorie prescrite pour les personnes qui reçoivent une indemnité aux termes de la loi intitulée English and Wabigoon River Systems Mercury Contamination Settlement Agreement Act, 1986 (POSPH uniquement).

Suppression progressive du projet de recherche portant sur le revenu de base

L'Ontario mettra fin progressivement au projet de recherche portant sur le revenu de base. L'étude menée sur trois ans qui vise à verser des paiements sans aucune contrepartie n'est pas la solution dont les familles ontariennes ont besoin. L'Ontario financera des approches plus éprouvées.

Renseignements pour les médias

  • Kristen Tedesco

    ministère des Service à l’enfance et des Services sociaux et communautaires

    416-803-6153

Partager

Sujets

Réduction de la pauvreté