Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario demande au gouvernement fédéral de payer la totalité des coûts associés aux migrants illégaux, qui s'élèvent à 200 millions de dollars et ne cessent d'augmenter

Communiqué

L'Ontario demande au gouvernement fédéral de payer la totalité des coûts associés aux migrants illégaux, qui s'élèvent à 200 millions de dollars et ne cessent d'augmenter

Les contribuables ontariens subissent les contrecoups des politiques fédérales inefficaces et de la crise frontalière

La population de l'Ontario s'attend à ce que son gouvernement défende les intérêts de la province, favorise la croissance de l'économie et respecte les contribuables.

Les politiques du gouvernement fédéral, qui permettent à des milliers de migrants illégaux de pénétrer dans notre pays sans suivre les procédures appropriées, se répercutent sur les systèmes d'éducation, d'aide juridique, d'aide sociale et de refuges d'urgence de l'Ontario.

« La crise des migrants illégaux, dont nous ne sommes pas responsables, coûte aux contribuables ontariens des centaines de millions de dollars », a déclaré Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires.

Jusqu'à présent, l'Ontario a déboursé 200 millions de dollars pour les services fournis aux migrants illégaux. Cette somme comprend 74 millions de dollars au titre de l'hébergement temporaire versés à la ville de Toronto, 3 millions de dollars à la Croix-Rouge et pour d'autres services de soutien aux demandeurs du statut de réfugié qui ont séjourné dans des résidences d'étudiants cet été, 12 millions de dollars à la ville d'Ottawa, 90 millions de dollars en aide sociale et 20 millions de dollars pour des places dans les écoles élémentaires et secondaires.

« Le gouvernement de l'Ontario est d'avis qu'il revient au gouvernement fédéral de gérer l'arrivée des migrants illégaux. Nous lui avons demandé de payer à l'Ontario les 200 millions de dollars que cela nous coûte. Or, il ne nous a offert que 11 millions de dollars. C'est inacceptable. »

La ministre MacLeod a communiqué ce message aujourd'hui à ses homologues du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux lors d'une réunion du Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière.

Depuis longue date, l'Ontario accueille les nouveaux arrivants et les aide à s'établir et à prospérer. À cette fin, la province met à leur disposition un éventail de programmes et de services.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Domicile et communauté Nouveaux venus