Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre MacLeod au sujet du plan d'aide sociale

Déclaration

Déclaration de la ministre MacLeod au sujet du plan d'aide sociale

Lorsque j'ai prêté serment en qualité de ministre, il y a 138 jours, le premier ministre Ford a annoncé clairement deux choses. Il fallait non seulement réparer le système d'aide sociale de l'Ontario, mais également le rendre plus responsable et plus sensible aux besoins de la population qu'il doit servir.

Pendant 100 jours, nous avons œuvré à réparer notre système d'aide sociale qui consistait en plusieurs programmes déconnectés les uns des autres. La solution prônée par le gouvernement précédent se limitait à débloquer des fonds sans but, sans chercher à régler les problèmes pour aider les gens à sortir de la pauvreté. Le seul résultat mesurable a été d'enliser encore plus profondément dans un cycle d'insécurité financière les personnes que le système était censé aider.

Un Ontarien sur sept vit dans la pauvreté.

La moitié des personnes qui quittent le programme Ontario au travail y retournent, quatre sur cinq moins d'un an plus tard.

C'est inacceptable.

Les Ontariennes et Ontariens méritent un système qui traite avec dignité les personnes handicapées et qui récompense le travail et l'engagement des bénéficiaires par la confiance et l'encouragement de leur gouvernement.

Le meilleur filet de sécurité sociale est une société humaine et empathique où chacun, pas seulement le gouvernement, a un rôle à jouer dans la solution. Les meilleures circonstances sociales sont celles où ceux qui en sont capables participent activement à la main d'œuvre. Et le meilleur programme social est un emploi.

Je me réjouis de partager notre plan de réforme de l'aide sociale, le 22 novembre.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Réduction de la pauvreté