Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario s'engage à améliorer les services du système de protection de l'enfance

Communiqué

L'Ontario s'engage à améliorer les services du système de protection de l'enfance

TORONTO - Le gouvernement de l'Ontario pour la population tient résolument à améliorer les résultats obtenus dans le système de protection de l'enfance de la province en constituant trois nouvelles tables rondes chargées de suggérer des améliorations. Dirigées par trois présidents nommés par la ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires et relevant d'elle directement, ces tables rondes compteraient parmi leurs membres des personnes qui ont de l'expérience dans les domaines du bien-être de l'enfance autochtone, des enfants pris en charge et des jeunes placés sous garde.

« Les enfants et les jeunes les plus vulnérables de l'Ontario méritent mieux », a déclaré Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires. « En vue d'apporter les améliorations qui s'imposent, nous établirons tout d'abord des tables rondes qui auront un accès direct aux décideurs. »

Comme il a été annoncé dans le document Perspectives économiques et revue financière de cet automne, la responsabilité des enquêtes concernant les enfants sera confiée au Bureau de l'Ombudsman de l'Ontario. La même loi habilitante prévoit que le personnel chargé des enquêtes de l'Intervenant en faveur des enfants de l'Ontario serait muté au Bureau de l'Ombudsman; cette unité responsable des enfants fournira des services de haute qualité et disposera des ressources nécessaires aux fins des enquêtes sur les enfants et les jeunes.

« Nous sommes conscients du fait que les systèmes ontariens de protection de l'enfance et de justice pour la jeunesse ont de la difficulté à obtenir les meilleurs résultats possible pour les enfants et les jeunes pris en charge et sous garde, a affirmé Mme MacLeod. C'est pourquoi je demanderai officiellement à l'Ombudsman de l'Ontario d'examiner immédiatement tous les rapports d'enquête à venir de l'Intervenant en faveur des enfants, afin que les nouvelles normes plus strictes soient appliquées immédiatement. »

Le ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires s'emploie déjà à assurer une transition harmonieuse en organisant des pourparlers entre le Bureau de l'Ombudsman et l'Intervenant en faveur des enfants.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Autochtones Enfants et adolescents Parents