Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario bonifie ses services jeunesse de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Communiqué

L'Ontario bonifie ses services jeunesse de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Six nouveaux carrefours bien-être viendront en aide à près de 12 000 jeunes

L'Ontario investit dans six nouveaux carrefours bien-être pour les jeunes afin d'aider un plus grand nombre de jeunes à accéder aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances qu'il leur faut, le tout, près de chez eux.

Michael Coteau, ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, a fait l'annonce aujourd'hui aux Malton Neighbourhood Services, situés à Mississauga. Cet organisme sera responsable du réseau du Carrefour bien-être pour les jeunes de Malton.

Les carrefours bien-être sont des centres où les jeunes de 12 à 25 ans peuvent se rendre sans rendez-vous afin d'accéder, à un même endroit, aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances dont ils ont besoin. Parmi les services offerts, notons des évaluations de la santé mentale, des traitements pour l'usage de substances et la dépendance, des thérapies et des consultations, du soutien par les pairs et pour les familles ainsi que des services d'aiguillage vers des fournisseurs de soins de santé, notamment des psychiatres. Les jeunes pourront également trouver sous un même toit des services en matière de soins primaires, d'éducation, d'emploi et de logement.

Grâce à ces nouveaux carrefours intégrés, près de 12 000 jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance obtiendront l'aide qu'il leur faut. Ils pourront aussi accéder facilement à des soins et à des traitements spécialisés s'ils en ont besoin.

Cet investissement s'inscrit dans un investissement record de 2,1 milliards de dollars qui vise à faciliter l'accès à des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances par l'intermédiaire d'une école, d'un médecin de famille ou d'une organisation locale. En plus des 6 carrefours bien-être annoncés, le budget 2018 prévoit la création de 15 autres carrefours sur le territoire ontarien.

Par ailleurs, l'Ontario dotera les écoles secondaires de travailleurs en santé mentale supplémentaires, qui pourront offrir rapidement aux jeunes de l'aide en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances et faire le pont entre les services communautaires et les élèves pour que ces derniers puissent obtenir les services dont ils ont besoin au moment opportun. Chaque école secondaire en Ontario pourra compter sur un travailleur en santé mentale supplémentaire : ce sont environ 400 nouveaux postes qui seront créés au cours des deux prochaines années. Parmi les autres mesures de soutien, notons un nouveau financement permanent destiné au perfectionnement professionnel des éducateurs et du personnel ainsi que l'inclusion dans le curriculum de compétences liées à l'apprentissage socio-émotionnel.

L'amélioration des services en santé mentale et en toxicomanie fait partie du plan du gouvernement visant à appuyer les soins, à créer des possibilités d'avenir et à rendre la vie plus abordable en cette période d'évolution rapide de l'économie. Ce plan comprend les médicaments d'ordonnance gratuits pour les personnes de moins de 25 ans et de 65 ans et plus grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, la hausse du salaire minimum, l'amélioration des conditions de travail ainsi que des services de garde gratuits pour les enfants de deux ans et demi jusqu'à la maternelle.

Faits en bref

  • Six nouveaux carrefours bien-être pour les jeunes seront créés. Ils seront situés dans l’est de Champlain (région de Cornwall), à Haliburton, à Kenora, à Malton, à Simcoe Nord et dans la région de Niagara. La province finance déjà quatre carrefours existants, soit trois à Toronto et un à Chatham.
  • Si la mesure est adoptée dans le budget 2018, la province investira 2,1 milliards de dollars sur quatre ans dans les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances destinés aux gens de partout en Ontario.
  • Du montant total que le gouvernement prévoit accorder aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, 570 millions de dollars seront alloués au système de santé mentale pour les enfants et les jeunes, le but étant que les jeunes soient plus nombreux à obtenir de l’aide rapidement et près de chez eux.
  • Un jeune sur cinq sera atteint d’une maladie mentale au cours de sa vie. Environ 70 % des adultes aux prises avec des problèmes de santé mentale disent que leurs premiers symptômes sont apparus à l’enfance ou à l’adolescence.
  • L’amélioration des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances offerts aux jeunes de l’Ontario fait suite à une recommandation du Conseil consultatif pour le leadership en santé mentale et en lutte contre les dépendances du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Mis sur pied en 2014, le Conseil est formé de représentants de divers secteurs, notamment des experts en santé mentale et en dépendances, ainsi que des personnes ayant vécu une expérience concrète pertinente.

Ressources additionnelles

Citations

Michael Coteau

« Les carrefours bien-être pour les jeunes joueront un grand rôle dans la mise en œuvre d’interventions précoces, dont l’importance n’est plus à démontrer. Les carrefours viendront compléter les efforts déjà déployés pour aider les jeunes à accéder rapidement aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances dont ils ont besoin, le tout, près de chez eux et à un seul endroit. »

Michael Coteau

ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Dre Helena Jaczek

« Les problèmes de santé mentale se manifestent souvent à l’adolescence. Grâce aux carrefours bien-être, des milliers de jeunes en Ontario obtiendront le soutien dont ils ont besoin et accéderont à des outils qui les aideront à vivre en santé et à réaliser leurs rêves. »

Dre Helena Jaczek

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« En tant que responsable d’un réseau unifié de fournisseurs de services dans la région de Peel, l’organisme Malton Neighbourhood Services est fier d’avoir été choisi comme l’un des carrefours bien-être pour les jeunes. Notre objectif est de rassembler tous les services et toutes les formes de soutien dont les jeunes et leur famille ont besoin afin de rendre les services de santé mentale plus accessibles. Le plus important, c’est que notre carrefour sera conçu en collaboration avec les jeunes et leur famille et inspiré de leurs idées et de leurs intérêts. »

Jacquie Lewis

directrice administrative, Malton Neighbourhood Services

« Nous sommes ravis de collaborer avec le gouvernement de l’Ontario dans le cadre de cette initiative qui vise à aider les jeunes de la province à accéder rapidement et facilement à des services intégrés de santé mentale et de lutte contre les dépendances. »

Ian Boeckh

président, Fondation Graham-Boeckh

« L’Initiative des carrefours bien-être pour les jeunes de l’Ontario est l’aboutissement de plusieurs années de consultation avec des jeunes, des membres de la famille, des cliniciens et d’autres intervenants au sujet des modifications à apporter au système pour améliorer les services offerts aux jeunes. Par la collaboration et le partenariat, les collectivités ont uni leurs forces afin de trouver de nouvelles méthodes pour soutenir les jeunes en répondant à leurs besoins et à leurs attentes. Les carrefours bien-être sont réellement axés sur les jeunes. Il s’agit d’un grand pas en avant pour nos collectivités et pour la province. »

Joanna Henderson, Ph. D.

directrice administrative, Carrefours bien-être pour les jeunes de l’Ontario

Contacts Médias

Partager