Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province tout entière accorde son soutien au nouveau Programme ontarien des services en matière d'autisme

Communiqué

La province tout entière accorde son soutien au nouveau Programme ontarien des services en matière d'autisme

Parents, fournisseurs de services et intervenants accueillent à bras ouverts ces réformes nécessaires

(TORONTO) – Hier, le gouvernement de l'Ontario pour la population a annoncé des changements touchant le mode de prestation du soutien aux enfants atteints d'autisme.

Le plan accorde une plus grande liberté de choix grâce aux budgets pour les services aux enfants, offre une souplesse permettant de reconnaître la spécificité de chaque enfant et s'engage à doubler le financement octroyé aux cinq centres de diagnostic de la province pour faire en sorte que les enfants soient diagnostiqués en temps opportun. Mais avant tout, le plan vise à supprimer la liste d'attente en l’espace de 18 mois, afin que les 23 000 enfants qui languissent sur cette liste aient rapidement accès aux soutiens.

En outre, Autisme Ontario contribuera à guider les parents lorsque leurs enfants intégreront le système, à compter du 1er avril.

Voici ce que les personnes qui travaillent au sein de la communauté de l’autisme et qui la soutiennent disent du plan :

« Le nouveau financement provincial destiné à notre centre de diagnostic de l'autisme nous permettra d'accélérer les évaluations et de réduire les listes d'attente. En collaboration avec les autres centres provinciaux, nous serons en mesure de répondre aux besoins urgents des familles et d'accroître l'accès au financement provincial pour les enfants ayant un trouble du spectre de l'autisme. Nous accueillons favorablement ce renforcement de la capacité du système. »
— Julia E. Hanigsberg, présidente-directrice générale, Hôpital de réadaptation pour enfants Holland Bloorview

« En tant que fournisseur de services en autisme pour enfants de premier plan en Ontario, l'Hôpital McMaster pour enfants de l'association des sciences de la santé de Hamilton est bien placé pour savoir qu'un soutien bien conçu et fondé sur des données probantes fait toute la différence en matière de développement et de bien-être général des enfants autistes et de leurs familles. Nous sommes heureux de pouvoir collaborer avec le gouvernement de l'Ontario afin d'éliminer les temps d'attente pour obtenir nos soins, ainsi que de permettre à davantage de familles de recevoir le soutien dont elles ont besoin, avec plus d'options de services et une souplesse accrue. Ensemble, nous sommes résolus à fournir des services en autisme qui se fondent sur ces objectifs essentiels. »
— Dr Peter Fitzgerald, président, Hôpital McMaster pour enfants, et vice-président, Women and Children's Health, Hamilton Health Sciences (association des sciences de la santé de Hamilton)

« En tant que parent d'un enfant adulte ayant un trouble du spectre de l'autisme, je sais que l'intervention précoce et la compréhension rapide des besoins de mon enfant sont primordiales. Je pense que le fait d'avoir des services agréés aurait évité de gaspiller autant d'énergie à chercher et à trouver des services appropriés. »
— Carolyn Morrison, parent

« Travaillons ensemble à rectifier le tir et à faire ce qui aurait dû être fait depuis des années. La structure actuelle est totalement dénuée d'équité et de justice. »
— Laurel Gillespie, défenseure des droits des personnes atteintes d'autisme et des personnes handicapées

« Nous félicitons le MSESC, qui focalise son attention sur les problèmes critiques auxquels les personnes et les familles faisant partie de la communauté de l'autisme sont confrontées. Les temps d'attente réduits, l'évaluation précoce, l'intervention et le financement, tout comme l'aide à l'orientation au sein du système, sont des facteurs importants permettant d'améliorer les résultats en faveur des personnes atteintes de troubles du spectre de l'autisme et de leurs familles. »
— Mark Palmer, directeur général, Tamir

« Grâce au financement direct, les parents pourront désormais choisir d'accéder à des services qui correspondront aux besoins de leur famille. Quand vous donnez le choix aux parents, vous leur donnez le pouvoir de prendre les décisions qui leur apporteront l'aide la plus efficace et la plus adaptée aux besoins particuliers de leur famille, et ce, sous la forme de services qui bénéficieront à toute la famille. »
— Sylvia Corzato, conseillère parentale, Success In Steps

« Au CHEO, nous avons déployé des efforts inlassables pour réduire à 24 semaines le temps nécessaire à l'obtention d'un diagnostic d'autisme, alors qu'il était jusque-là largement supérieur à un an. L'annonce d'aujourd'hui nous permettra d'accélérer encore plus le diagnostic. Nous nous réjouissons de collaborer avec la ministre MacLeod, les familles et les membres de notre personnel pour déterminer de quelles autres façons le CHEO peut participer à la nouvelle stratégie provinciale en matière d'autisme. »
— Alex Munter, président-directeur général, Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

« Bien trop souvent, nous entendons que les familles vivant avec l'autisme se sentent seules. Aujourd'hui, nous tenons à leur dire : nous comprenons, nous nous sentons concernés et nous sommes à vos côtés. Nous sommes déterminés à rapprocher les familles au sein de la communauté de l'autisme, et nous applaudissons le gouvernement pour avoir donné aux parents la liberté de choisir ce qu'il y a de mieux pour leur enfant et pour avoir adopté un plan visant à permettre aux familles de ne plus figurer sur la liste d'attente. Nous avons hâte de nous unir pour former une communauté. »
— Jennifer Joseph, PDG, Jake's House for Children with Autism

« Je tiens à remercier Lisa MacLeod et son équipe pour les récents changements apportés au Programme ontarien des services en matière d'autisme. Je suis vraiment reconnaissante de l'aide financière que le gouvernement nous offre au lieu de nous laisser languir sur une liste d'attente pendant des années interminables. J'espère que d'autres améliorations et changements verront le jour au cours des prochaines années. Ma famille vous remercie de l'aide que vous lui avez accordée aujourd'hui pour notre enfant âgé de deux ans. »
— Mère d'un enfant âgé de deux ans et demi, de Bowmanville 

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents