Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province consulte les parents à propos des améliorations apportées au Programme ontarien des services en matière d'autisme

Communiqué

La province consulte les parents à propos des améliorations apportées au Programme ontarien des services en matière d'autisme

Les commentaires permettront de décider comment fournir de façon optimale des soutiens supplémentaires aux familles, compte tenu des besoins diagnostiqués de leurs enfants

(TORONTO) - Le gouvernement de l'Ontario accorde la priorité aux familles en discutant avec les parents ayant un enfant atteint d'autisme des améliorations futures apportées au Programme ontarien des services en matière d'autisme.

« Personne ne devrait sous-estimer les défis que les familles ayant des enfants atteints d'autisme doivent relever. En tant que gouvernement, nous souhaitons les aider », a déclaré Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires. « Nous avons écouté les familles et pris note des problèmes qu'elles veulent voir résolus. Nous tenons également à les résoudre en accordant d'autres sources de soutien. »

À compter du mois de mai 2019, le gouvernement entamera des consultations publiques par le biais d'un sondage en ligne et de réunions de discussion ouverte au téléphone. Ces consultations permettront à notre gouvernement de déterminer comment mieux soutenir les enfants et les jeunes atteints d'autisme qui ont des besoins complexes, y compris par le biais d'un financement direct supplémentaire.

Un nouveau comité consultatif sera composé de parents ayant une expérience vécue, d'adultes autistes et de spécialistes de tout un éventail de disciplines comme la psychologie, l'analyse comportementale, les services de réadaptation, l'éducation, la pédiatrie du développement et la recherche.

Le comité examinera les résultats du sondage et des réunions de discussion ouverte au téléphone. Il formulera ses recommandations plus tard cet été à propos d'un nouveau processus d'évaluation des besoins de même que d'une approche permettant d'offrir un soutien par l'entremise de budgets pour les services aux enfants tenant compte des aptitudes et des besoins des enfants, afin d'améliorer leurs résultats sur le long terme.

Compte tenu de son expérience des sondages à l'échelle de la province, nous avons demandé à Autisme Ontario d'aider le ministère à organiser ce sondage en ligne. Cet organisme examinera les questions pour veiller à ce qu'elles saisissent les bons renseignements, étudiera les résultats et surveillera comment les données recueillies seront partagées avec le ministère et le comité consultatif.

« Nous voulons aussi étudier de façon plus générale comment nous pourrions éliminer les obstacles auxquels les enfants atteints d'autisme sont confrontés », a affirmé Mme MacLeod. « C'est la raison pour laquelle je collabore avec la ministre de l'Éducation et la ministre de la Santé et des Soins de longue durée. Nous voulons adopter une approche globale pour les enfants et l'autisme dans la province. »

Le gouvernement a l'intention d'annoncer d'autres soutiens à l'automne qui reposeront sur les réformes qui ont été précédemment annoncées pour les services en matière d'autisme, y compris les services en salle de classe.

« Offrir un soutien aux enfants ayant un trouble du spectre autistique revêt une importance capitale aux yeux de notre gouvernement », a remarqué Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée. « Ces consultations devraient nous permettre de savoir comment nous pourrions mieux intégrer la santé et les soutiens sociaux afin de satisfaire les besoins des enfants autistes et de leurs familles. Il ne devrait pas incomber à la famille d'apprendre à s'orienter au sein des différents services gouvernementaux capables d'offrir un soutien à son enfant. C'est au gouvernement de placer l'enfant au centre du système. »

« Depuis notre arrivée au pouvoir, nous avons travaillé sans relâche pour aider les enfants atteints d'autisme en salle de classe », a ajouté Lisa Thompson, ministre de l'Éducation. « Grâce aux consultations annoncées aujourd'hui, nous adoptons une approche interministérielle et nous travaillons avec les familles et les intervenants de toute la province pour intégrer tous les soutiens gouvernementaux historiques offerts aux enfants autistes en un cadre stratégique qui œuvre de façon harmonieuse en faveur des familles ontariennes. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents