Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario soutient le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

Communiqué

L'Ontario soutient le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

Engagement à fournir 105 millions de dollars pour un nouveau centre de traitement pour enfants

OTTAWA - Le gouvernement de l'Ontario respecte son engagement de créer de meilleurs résultats et de meilleures possibilités pour les enfants et les adolescents ayant des besoins particuliers.

Aujourd'hui, Mme Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, a réaffirmé l'engagement budgétaire de 105 millions de dollars sur six ans du gouvernement à l'égard du projet du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) visant à construire un nouveau centre de traitement pour enfants de pointe sur le campus principal de l'hôpital. Le nouvel édifice abritera un carrefour appelé 1lieupourallermieux qui réunira en un même endroit les services aux personnes ayant des besoins particuliers afin d'offrir des soins plus rapidement et de façon plus intégrée.

« Souvent, les familles sont forcées de cheminer dans un système qu'elles jugent compliqué et déroutant, avec peu ou pas d'aide. Les services que le CHEO fournira par l'entremise de 1lieupourallermieux seront faciles d'accès et offriront un soutien de grande qualité », a déclaré la ministre MacLeod. « Notre gouvernement est déterminé à faciliter la vie des familles et à faire en sorte que chaque enfant soit soutenu par une société bienveillante. »

Le nouvel établissement regroupera sous un même toit des services essentiels (comme les services de santé mentale pour les enfants, les programmes pour la petite enfance et les services en matière d'autisme) qui sont actuellement répartis sur huit sites et créera ainsi un « carrefour » permettant d'offrir des soins coordonnés. Il contribuera aussi à résoudre les problèmes de capacité car, trop souvent, de nombreux enfants attendent des mois avant d'avoir la possibilité d'accéder à des programmes dont ils ont tant besoin.

Les services qui seront offerts comprennent des aides à la réadaptation telles que l'ergothérapie, la physiothérapie et l'orthophonie, les services concernant les sièges et les aides à la mobilité, le Programme d'intervention précoce auprès des enfants aveugles ou ayant une basse vision, les services de relève ainsi que le Programme ontarien des services en matière d'autisme. Le centre permettra également aux organismes communautaires d'être sur place et d'offrir un soutien supplémentaire aux enfants, aux adolescents et aux familles, tout en augmentant le personnel de première ligne en réaffectant les coûts liés aux installations situées à plusieurs endroits.

« Grâce à cet investissement en immobilisations, le CHEO aura l'occasion de réduire les temps d'attente pour les services, de régler les problèmes de capacité et d'optimiser l'efficacité et la qualité des programmes, tout en offrant un soutien complet aux familles et aux enfants », ajoute Mme MacLeod.

Faits en bref

  • Le Centre de traitement pour enfants du CHEO est l’un des 20 centres de traitement pour enfants de l’Ontario qui reçoivent un financement du gouvernement de l’Ontario.
  • Le projet 1lieupourallermieux du CHEO réunira en un même endroit les soins intégrés destinés aux enfants et aux adolescents vulnérables.
  • Les centres de traitement pour enfants offrent chaque année des services de réadaptation à plus de 74 000 enfants et adolescents de l’Ontario atteint d’une incapacité modérée ou grave, d’autisme ou ayant des besoins particuliers.
  • Le financement des immobilisations accordé au CHEO par l’Ontario comprend la construction d’un nouvel édifice de six étages (environ 234 440 pi2) à Ottawa.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes très heureux, aujourd’hui, de commencer à aller de l’avant avec le véritable travail visant à créer un 1lieupourallermieux, notre nouveau carrefour pour les enfants et les adolescents ayant des besoins particuliers et des problèmes de santé mentale. Cela se traduira par de meilleurs services et des temps d’attente plus courts et simplifiera la vie des familles qui utilisent bon nombre de nos programmes et services. Cet engagement initial du ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires permet à nos fournisseurs de soins de santé et à nos familles de retrousser leurs manches et de travailler avec des architectes afin de concevoir un lieu qui imaginera une nouvelle façon d’offrir des soins de santé intégrés aux enfants et aux adolescents dans notre collectivité. »

Alex Munter

président-directeur général, CHEO

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents