Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le groupe de travail sur la mise en œuvre et les services s'alignent sur les recommandations du Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d'autisme

Document d'information

Le groupe de travail sur la mise en œuvre et les services s'alignent sur les recommandations du Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d'autisme

Le nouveau Programme ontarien des services en matière d'autisme offrira une gamme de services et d'interventions conçus pour répondre aux besoins individuels des enfants et de leurs familles. Ces services sont conformes à ceux recommandés par le Groupe consultatif sur l’autisme.

Les voies de service suivantes feront partie du nouveau programme :

Services de base

Les services de base offriront aux familles un choix et donneront aux enfants et aux jeunes participant au programme l'accès à une vaste gamme de services cliniques fondés sur des données probantes. On aura recourt à un processus équitable et uniforme pour déterminer le niveau de besoin de chaque enfant et la quantité de services de base que la famille recevra. Dans le cadre du programme redéfini, les services de base comprendront :

  • l’orthophonie
  • l’ergothérapie
  • l’analyse appliquée du comportement
  • le soutien en santé mentale par le counselling et la psychothérapie

Les familles auront accès à ces services dans l'ordre séquentiel en fonction de leur date d'inscription initiale au Programme ontarien des services en matière d'autisme.

Intervention précoce et services de préparation à l’école

La recherche a démontré qu'une intervention précoce peut aider les jeunes enfants autistes à développer leurs habiletés, à améliorer leur bien-être général et à obtenir de meilleurs résultats à long terme. Étant donné l'importance de l'intervention dans les premières étapes de la vie d'un enfant, le nouveau programme comprendra des programmes d'intervention précoce axés sur des données probantes pour enfants âgés de 0 à 6 ans qui cibleront sur l'enseignement aux jeunes enfants de compétences appropriées sur le plan du développement et sur le renforcement des capacités des fournisseurs de soins. En fonction de leurs circonstances individuelles, les familles pourront se voir accordé la priorité pour les programmes offerts aux enfants d’âge préscolaire et pour les soutiens de préparation à l’école pour aider les enfants à effectuer cette transition.

Services de soutien de base à la famille

Les commentaires reçus dans le cadre des consultations publiques et du Groupe consultatif ont souligné l'importance d'offrir aux familles un soutien continu en matière de renforcement des capacités tout au long de leur parcours de service. Lorsque les familles seront inscrites au programme, elles seront en mesure d'accéder aux services familiaux de base en tout temps. Ces services comprendront le mentorat familial et le mentorat par les pairs, des ateliers et des séances d'encadrement pour donner aux fournisseurs de soins plus d'outils pour travailler avec les enfants et participer à leur apprentissage et à leur développement continus.

Services urgents et complexes axés sur les besoins

On offrira également des services d'intervention d'urgence limités dans le temps pour aider les enfants, les jeunes et leurs familles qui pourraient avoir des besoins importants et immédiats. Le gouvernement travaillera en étroite collaboration avec le Groupe de travail sur la mise en œuvre afin de définir un processus et des critères clairs et transparents pour accéder à ces services.

Coordonnateurs des soins

Dans le cadre du nouveau programme, des coordonnateurs des soins aideront les familles tout au long de leur cheminement en leur offrant une orientation vers le programme, la planification des services et la navigation au sein de ceux-ci, et en les aidant à gérer les transitions.

Formation en santé mentale

Au début de 2020, le ministère commencera à offrir 15 séances de formation en personne, organisées par le Child and Parent Resource Institute (CPRI), aux médecins exerçant dans la communauté et aux médecins, aux agences communautaires, aux éducateurs et aux aidants, afin d’augmenter leur compréhension des enfants atteints de troubles du spectre autistique et des difficultés cooccurrentes de santé mentale.  

La conception et la mise en œuvre de ces multiples voies de prestation de services seront complexes et nécessiteront une planification minutieuse et l'apport continu d'experts. Donnant suite à une recommandation clé du rapport du Groupe consultatif, le ministre Todd Smith a annoncé la création du Groupe de travail sur la mise en œuvre chargé de fournir des commentaires au gouvernement sur les principaux éléments de conception.

Le Groupe de travail sur la mise en œuvre sera composé d'un large éventail d'experts en recherche et d'experts cliniques, y compris des fournisseurs de services en matière d'autisme, des personnes militantes vivant avec l’autisme, des personnes vivant avec l’autisme et leurs parents, ainsi que des représentants des communautés nordiques et autochtones de l'Ontario. Il comprend également des représentants de l'ancien Groupe consultatif sur l’autisme afin de faciliter l'uniformité et la continuité.

Le Groupe de travail sera chargé de formuler des commentaires sur la mise en œuvre et l'opérationnalisation du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Vous trouverez plus d'informations sur le mandat du Groupe de travail ici.

Le travail mènera à un système de services en autisme transformé, qui soutiendra un plus grand nombre d'enfants et d'adolescents atteints d'autisme d'une manière individualisée.

Même s’il continue de travailler à la mise en œuvre de nouveau programme axé sur les besoins, le gouvernement s'engage à fournir aux familles l'assurance, la transparence, la clarté et un soutien continu. Avant la fin de mars 2020, toutes les familles sur la liste d’attente qui n’ont pas encore reçu de budget pour les services aux enfants recevront une invitation afin d’obtenir un financement provisoire ponctuel de 5 000 $ ou de 20 000 $, afin de pouvoir acheter des services pour leur enfant.

Toutes les familles qui reçoivent ce financement ou qui ont reçu un budget pour les services aux enfants peuvent être assurées que la date d'inscription initiale de leur enfant et sa position sur la liste d'attente provinciale seront maintenues en prévision de son inscription au nouveau programme.

Ressources supplémentaires

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents