Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario mettra en œuvre un programme en matière d'autisme fondé sur les besoins en accord avec les conseils du Groupe consultat

Communiqué

L'Ontario mettra en œuvre un programme en matière d'autisme fondé sur les besoins en accord avec les conseils du Groupe consultat

TORONTO - Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il adopterait les principales recommandations du Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme, facilitant ainsi un programme axé sur les besoins. Le programme reconnaîtra la différence sur le plan de l’expérience et des besoins de chaque famille, ainsi que les différents besoins des enfants et des jeunes autistes à différents moments de leur vie. Ces changements permettront au gouvernement de l’Ontario d’offrir un programme complet, durable et axé sur la famille.

« La communauté de l’autisme nous a dit haut et fort que nous devions collaborer pour redéfinir ensemble un programme qui répond aux besoins des enfants et des adolescents individuels pour les placer au centre des soins », a déclaré Todd Smith, ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires. « Les changements que nous apportons répondent aux préoccupations des familles, des experts et du Groupe consultatif sur l’autisme. »

Conformément aux recommandations du Groupe consultatif, le ministre Smith a présenté les principaux éléments du nouveau programme, y compris une vaste gamme de services qui offriront aux familles davantage de soutien pour répondre aux besoins particuliers de leur enfant.

Les familles auront accès aux voies de service suivantes dans le cadre du nouveau programme :

  • Les services de base qui comprennent l’analyse comportementale appliquée, l’orthophonie, l’ergothérapie et les services de santé mentale.
  • Des services de soutien de base à la famille pour toutes les familles participant au programme afin de renforcer leur capacité à soutenir l’apprentissage et le développement de leur enfant.
  • L’intervention précoce et les services de préparation à l’école pour aider les jeunes enfants à accéder aux services essentiels au moment où ils en bénéficieront le plus, et pour les préparer à entrer à l’école.
  • Des services urgents et complexes axés sur les besoins pour soutenir les enfants et les jeunes qui reçoivent des services ou qui sont sur la liste d’attente qui ont des besoins importants et immédiats.

À tout moment, les familles et les aidants seront en mesure d’avoir accès à des services comme le mentorat par les pairs, de la formation, des ateliers et des séances d’encadrement afin de soutenir davantage l’apprentissage et le développement continu de leur enfant. Cette vaste gamme de services axés sur les besoins offrira aux familles de nouvelles options, comme l’a recommandé le Groupe consultatif.

Le ministre Smith a également accepté la recommandation formulée par le Groupe consultatif de la création d’une équipe de mise en œuvre et a ainsi annoncé la formation du Groupe de travail sur la mise en œuvre chargé de fournir au gouvernement des commentaires sur un certain nombre d’éléments de conception clés. Ces éléments comprennent les plafonds de service et la transition des enfants vers le service.

« Presque tous les parents que j’ai rencontrés ont demandé deux choses : des services qui répondent aux besoins particuliers de leur enfant et un plan conçu par leur gouvernement pour y arriver », a affirmé le ministre. « Le travail a commencé et nous continuerons à écouter les experts et les familles. Grâce au Groupe consultatif, nous savons où nous devons aller. Et nous avons le bon plan, ainsi que les bonnes personnes, pour nous aider à y arriver. »

La première phase de la mise en œuvre débutera en avril 2020 et sera suivie de phases supplémentaires en 2020 et en 2021. Le Groupe de travail sur la mise en œuvre tiendra sa première réunion au cours des prochaines semaines.

Faits en bref

  • En juillet, le budget du Programme ontarien des services en matière d’autisme a été augmenté d'environ 300 millions de dollars à 600 millions de dollars par année afin d’aider à s’assurer qu’il sera à la fois axé sur les besoins et durable.
  • Toutes les familles inscrites sur la liste d’attente qui n’ont pas encore reçu un budget pour les services aux enfants recevront une invitation pour obtenir un financement provisoire ponctuel de 5 000 $ ou de 20 000 $, selon l’âge de leur enfant, afin qu’elles puissent commencer à acheter des services pour ce dernier.
  • À compter du début de 2020, le ministère commencera à offrir 15 séances de formation en personne, organisées par le Child and Parent Resource Institute (CPRI), aux médecins exerçant dans la communauté et aux médecins, aux agences communautaires, aux éducateurs et aux aidants afin d’augmenter leur compréhension des enfants atteints de troubles du spectre autistique et des difficultés cooccurrentes de santé mentale.

Document d’information

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Enfants et adolescents Parents