Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre Elliott et du ministre Smith au sujet des mesures prises par le secteur des services sociaux face à la COVID-19

Communiqué

Déclaration de la ministre Elliott et du ministre Smith au sujet des mesures prises par le secteur des services sociaux face à la COVID-19

TORONTO — Aujourd’hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, et Todd Smith, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, ont fait le point sur les mesures mises en place dans les secteurs des services sociaux et de la justice pour les adolescents :

« La santé et le bien-être des Ontariens et Ontariennes, dont le personnel et les clients des secteurs des services sociaux et de la justice pour les adolescents de la province, figurent au premier rang des priorités de notre gouvernement.

Conformément aux conseils du médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario et pour assurer un environnement sûr et sécuritaire pour tous, la province recommande que, dans la mesure du possible, nos fournisseurs de services envisagent d’autoriser uniquement les visites essentielles jusqu’à nouvel ordre. Nous leur demandons également de mettre partout en place un processus de dépistage. Nous avons préparé une boîte à outils qui contient une liste de contrôle pour le dépistage et des écriteaux pour faciliter la mise en œuvre de ces mesures.

Les mesures suivantes ont été instaurées dans des centres de justice pour adolescents relevant de la province :

  • Toutes les visites personnelles ont été suspendues et les activités bénévoles ont été annulées. Les visites professionnelles, dont celles d’avocats, seront maintenues, mais il est recommandé de choisir d’autres options, comme des téléconférences.
  • Les visiteurs personnels approuvés pourront maintenir le contact avec les adolescents par téléphone. Il sera possible d’utiliser une technologie améliorée, comme les appels par vidéo, si cela est opérationnellement possible, pour des visites virtuelles avec la famille.
  • Tous les congés de réinsertion non essentiels seront limités jusqu’à nouvel ordre. Les congés de réinsertion aident les jeunes sous garde à se réinsérer dans la société et facilitent leur réhabilitation en leur permettant de quitter un établissement pour des raisons médicales ou humanitaires, pour un emploi et pour des programmes éducatifs, pendant une période déterminée, tout en respectant des conditions établies, dont des escortes par du personnel.

Nous avons également communiqué à nos partenaires communautaires les plus récentes nouvelles et recommandations de mesures de santé publique renforcées provenant du médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario. En outre, nous encourageons tous les partenaires communautaires à consulter leurs bureaux de santé publique locaux.

Nous suivons de près la situation et ferons le nécessaire pour assurer la sécurité du personnel et des personnes sous nos soins. »

Consultez le site Web de l’Ontario pour de plus amples renseignements sur le plan suivi par la province pour protéger la population ontarienne contre la COVID-19.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Autochtones Enfants et adolescents Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes