Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Vaincre le cancer grâce à de meilleurs outils de recherche

Communiqué archivé

Vaincre le cancer grâce à de meilleurs outils de recherche

Le gouvernement McGuinty finance l’excellence en matière de recherche pour lutter contre le cancer

La recherche de classe mondiale sur la prévention et le traitement du cancer prend de l'ampleur en Ontario, ce qui fournit des emplois bien rémunérés, hautement spécialisés, à plus de cent chercheuses et chercheurs, étudiantes et étudiants.

L'Institut ontarien de recherche sur le cancer (IORC), créé en 2005 par le gouvernement provincial, investit 60 millions de dollars dans cinq initiatives phare :  

  • Le Cancer Stem Cell Program (programme des cellules souches contre le cancer) (17 millions de dollars)
  • One Millimetre Cancer Challenge (diagnostic de cancer par détection de tumeurs de l'ordre du millimètre), programme de détection précoce du cancer (12,5 millions de dollars)  
  • La plateforme d'imagerie, afin d'améliorer les techniques de détection précoce du cancer (dix millions de dollars)
  • Le Cancer Research Fund Program (programme de financement de la recherche sur le cancer (8,7 millions de dollars)
  • L'équipement de pointe réparti dans onze établissements de recherche de l'Ontario dans la province (9,8 millions de dollars).

Le financement fait partie des 347 millions de dollars que le gouvernement de l'Ontario a destinés à l'appui des scientifiques de renom international de l'IORC et de leur travail au cours de cinq années.

Depuis qu'il a ouvert ses portes il y a juste un peu plus de cinq ans, l'institut a acquis une réputation internationale, celle d'être un des centres de recherche les plus renommés du monde, ce qui lui a valu d'attirer en Ontario un grand nombre des meilleurs chercheurs et chercheuses du monde. 

Faits en bref

  • Toronto possède, par ordre d’importance, le quatrième complexe de recherche biomédicale d’Amérique du Nord
  • L’Ontario jouit d’une réputation internationale en fait d’excellence de la recherche dans les sciences médicales et connexes. Il dispose notamment, à cet égard, de 25 hôpitaux universitaires et de recherche qui emploient 10 000 scientifiques, expertes et experts cliniques et autres chercheuses et chercheurs qui mènent 850 millions de dollars en recherche par an
  • Le cancer est la principale cause de décès au Canada
  • Chaque année, on diagnostique le cancer chez 60 000 Ontariennes et Ontariens

Ressources additionnelles

Citations

« En accroissant l’accès aux groupes d’étude, aux éléments de recherche, ainsi qu’aux expertes et experts en commercialisation, l’IORC a fait en sorte que plus de chercheurs et chercheuses conçoivent, testent et effectuent plus de thérapeutiques avant-gardistes contre le cancer et ce, dans plus de cliniques et d’hôpitaux de l’Ontario. »

M. John Wilkinson

ministre de la Recherche et de l’Innovation

« Notre stratégie consiste à tirer parti des points forts et des possibilités de la recherche ontarienne sur le cancer et à commercialiser les découvertes pour que les patientes et patients puissent bénéficier le plus vite possible des investissements que nous opérons. »

Dr. Tom Hudson

directeur scientifique et président de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer

Partager