Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Edification d'une économie de l'innovation pour le xxie siècle

Document d'information archivé

Edification d'une économie de l'innovation pour le xxie siècle

Le Programme d'innovation de l'Ontario consiste à miser sur notre plus grand avantage de compétitivité mondiale : notre population. Il s'agit de faire de l'Ontario un des meilleurs endroits qui soient pour mener une recherche de calibre mondial et acheminer les idées de la table de laboratoire ou de la planche à dessin au marché mondial, puis entre les mains des consommateurs des quatre coins du globe.

Sous l'impulsion du gouvernement McGuinty, le Programme d'innovation de l'Ontario est devenu un élément clé du plan en cinq points pour la croissance de l'économie de l'Ontario. En 2005, le Premier ministre, M. McGuinty, a créé le ministère de la Recherche et de l'Innovation pour se concentrer sur l'innovation, appuyer la recherche de calibre mondial et attirer des investissements dans trois domaines d'intérêt particulier où l'Ontario est déjà ou pourrait devenir un chef de file mondial. Outre son engagement à l'égard du financement de la recherche fondamentale, l'Ontario a pour priorités :

  • Les Sciences de la vie : Vaincre la maladie grâce aux sciences de la vie, à la biotechnologie, aux techniques avancées de la santé, à la recherche pharmaceutique et à la fabrication de pointe
  • La bioéconomie : Faire face au changement climatique, grâce à la bioénergie, à l'écoénergie, à l'énergie parallèle, aux technologies propres et à la fabrication de pointe
  • Les médias numériques et les TIC : Faire progresser un univers numérique créatif, connecté et mondial, grâce aux nouvelles technologies des médias numériques, de l'information et des communications.


LES SCIENCES DE LA VIE

Qu'il s'agisse d'une percée dans la recherche sur les cellules souches ou le cancer ou du catalogage de la biodiversité du globe, les innovations des sciences de la vie placent la province à l'avant-scène des nouvelles découvertes. La population du monde entier tire parti des inventions médicales conçues en Ontario : l'insuline, le stimulateur cardiaque, le rein artificiel, les progrès des techniques d'imagerie tridimensionnelle et la découverte des gènes pour la mucoviscidose, l'épilepsie, le cancer du sein et la maladie d'Alzheimer. L'Ontario constitue, par ordre de grandeur, le troisième groupement de recherche médicale d'Amérique du Nord.

BIOÉCONOMIE

Un climat en évolution, la nécessité croissante d'une énergie propre et d'une eau pure, la recherche d'éléments de rechange plus durables pour toute une gamme de produits et de processus lancent des défis non seulement à l'Ontario, mais au monde entier. L'Ontario dispose des spécialistes en recherche et en ingénierie qui permettent de relever ces défis, de créer des compagnies, des entreprises et des emplois dans la province. Depuis 2003, l'Ontario a investi plus de 600 millions de dollars en projets de recherche et en compagnies s'occupant de technologies et d'initiatives vertes.

LES MÉDIAS NUMÉRIQUES ET LES TECHNOLOGIES D'INFORMATION ET DE COMMUNICATIONS (TIC)

Du téléphone à IMAX et au Blackberry, l'Ontario bénéficie d'une longue tradition d'innovation dans les technologies d'information et de communications et dans les médias numériques. C'est un domaine qui connaît une expansion phénoménale aux quatre coins du globe et où l'Ontario est bien placé pour créer des compagnies mondiales. Par ordre de grandeur et sur le plan de l'emploi, le groupement du divertissement et de la création de la province est le troisième d'Amérique du Nord, après la Californie et l'État de New York. Au cours des cinq dernières années, presque tous les films mis en candidature pour un Oscar des effets spéciaux ont recouru à une technologie mise au point en Ontario.|

APPUI DE L'INNOVATION DANS LE BUDGET DE 2009

La recherche et l'innovation sont les éléments fondamentaux du budget de 2009, qui inclut d'importants investissements en formation, en recherche, en commercialisation et en collaboration avec l'industrie, notamment :

  • Un nouveau programme de réforme fiscale qui réduirait de moitié le taux marginal effectif d'imposition de l'Ontario sur les nouveaux investissements, ce qui aiderait l'Ontario à devenir, en matière de nouveaux investissements, un des territoires de compétence les plus concurrentiels du monde industrialisé
  • 300 millions en fonds d'immobilisations sur six ans pour l'infrastructure de recherche
  • 100 millions de dollars pour le volet Leadership mondial en génomique et en sciences de la vie, ce qui porte l'engagement de l'Ontario envers la science à un record historique de 1,3 milliard de dollars
  • 50 millions de dollars sur quatre ans pour promouvoir les projets de démonstration technologique par l'intermédiaire du Fonds pour les projets pilotes d'innovation
  • 250 millions pour encourager les nouveaux investissements de l'industrie de haute technologie au moyen du Fonds de développement des technologies émergentes
  • 10 millions de dollars sur trois ans pour former les meilleurs spécialistes, grâce à la recherche appliquée pratique, au transfert technologique et aux possibilités de commercialisation
  • 2 millions de dollars par an en allègement fiscal proposé pour étendre le crédit d'impôt à l'innovation de l'Ontario, remboursable et de 10 p. 100, à un nombre accru de petites et moyennes sociétés pour les activités de recherche scientifique et de développement expérimental (RS&DE) en Ontario

Partager