Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Édification de l'économie verte de l'Ontario grâce à la réduction des produits chimiques toxiques

Document d'information archivé

Édification de l'économie verte de l'Ontario grâce à la réduction des produits chimiques toxiques

Dans le cadre du Programme d'innovation de l'Ontario, le ministère de la Recherche et de l'Innovation investit 13,6 millions de dollars pour contribuer à l'établissement de GreenCentre Canada

L'objectif de GreenCentre consiste à protéger notre santé et notre environnement, tout en appuyant la croissance d'une économie verte en Ontario, en aidant l'industrie à trouver des solutions de substitution aux substances toxiques actuellement en usage et en aidant aussi les compagnies à concevoir et à mettre en application des technologies qui permettent de réduire l'utilisation de substances toxiques.  

GreenCentre Canada contribuera à présenter les découvertes de la chimie verte aux compagnies chimiques. Les chercheurs et les compagnies établiront des partenariats pour concevoir des solutions de substitution aux substances toxiques et en accélérer la commercialisation. GreenCentre aidera ainsi à transformer les nouvelles connaissances et les nouvelles idées en emplois bien rémunérés, de haute valeur, pour les Ontariennes et Ontariens.  

GREENCENTRE CANADA

GreenCentre Canada fournira une série complète de services de commercialisation pour des innovations prometteuses de la chimie verte qui en sont à leurs débuts et offrira à cette industrie en expansion un accès centralisé qui l'aidera à tester et à diriger les nouvelles découvertes. On transformera ainsi les percées de la recherche de la chimie verte en produits et en processus propres et durables dont profiteront le Canada et le monde entier.

GreenCentre offrira un moyen de communiquer les nouvelles connaissances et les nouvelles idées de nos universités et de nos collèges à l'industrie de la chimie verte de l'Ontario, qui connaît un rapide essor.  

On s'attend à ce qu'au cours de cinq années de fonctionnement, GreenCentre commercialisera au total 50 technologies de la chimie verte, signera dix accords de licences avec des compagnies et créera six jeunes compagnies en Ontario.  

Au total, dans les cinq premières années de fonctionnement, quelque 250 emplois de haute valeur seront tant conservés que créés par cette initiative.

L'initiative de 71 millions de dollars de GreenCentre Canada se prendra au parc de l'innovation de l'université Queen's, mais elle atteindra toute la province dans sa portée. PARTEQ Innovations, de l'université Queen's, appuiera le fonctionnement du Centre.

L'INDUSTRIE DE LA CHIMIE VERTE

L'industrie mondiale des produits chimiques est une des industries de fabrication les plus importantes du monde, les revenus mondiaux annuels dépassant trois billions de dollars et ceux du Canada 47 milliards. Ici même en Ontario, les revenus annuels sont supérieurs à 21 milliards et l'industrie emploie quelque 41 000 Ontariennes et Ontariens.

L'industrie occupe une place essentielle dans l'économie mondiale moderne, en convertissant des matières premières comme le pétrole, le gaz, l'air, l'eau, les métaux et les minéraux en plus de 70 000 produits différents. Sa population active est hautement qualifiée et très bien rémunérée.    

Les défis mondiaux de la durabilité et du changement climatique stimulent la demande en produits et en processus verts de l'industrie chimique. Les produits découlant de la chimie verte deviennent un secteur plus profitable de l'industrie chimique mondiale et la demande croît rapidement.  

L'ONTARIO EST PRÊT À TIRER PARTI DE SA POSITION

Dans le présent climat économique, les territoires de compétence du monde entier s'efforcent de rester en tête, en conservant les emplois et en maintenant la prospérité économique chez eux.

L'Ontario est très bien placé pour tirer parti de la nécessité de trouver des solutions environnementales et, ce faisant, pour créer des emplois de valeur élevée et un monde plus écologique pour les Ontariennes et Ontariens.  

L'Ontario s'enorgueillit de disposer de certains des meilleurs cerveaux de la technologie propre.  Ces chercheurs trouvent des solutions originales et avant-gardistes à un grand nombre des problèmes qui se présentent à nous.  

Les chimistes de recherche de tout l'Ontario conçoivent une multitude de produits de la prochaine génération, comme des biocarburants, des biomatériaux, des polymères spéciaux et de la céramique avancée.

PROGRAMME D'INNOVATION DE L'ONTARIO

L'appui de l'innovation s'insère dans le plan en cinq points du gouvernement McGuinty pour la croissance de l'économie de l'Ontario. Le Programme d'innovation de l'Ontario est le plan établi par le gouvernement pour contribuer à convertir d'excellentes idées en bons emplois de l'avenir et en une meilleure vie pour les familles ontariennes.  

Le programme, qui bénéficie de l'appui de 3,2 milliards de dollars en dépenses sur huit ans, se concentre sur l'innovation et la croissance dans les secteurs où l'Ontario dispose des atouts de recherche et de commerce nécessaires pour l'emporter sur les marchés mondiaux à forte croissance. Une des priorités de l'Ontario consiste à s'attaquer au changement climatique, en recourant à des technologies propres, environnementales, axées sur la biologie et relatives à l'énergie de substitution.

INNOVATIONS DE PARTEQ

L'organisation sans but lucratif PARTEQ Innovations a été fondée en 1987 par l'université Queen's, à Kingston (Ontario), pour commercialiser les biens intellectuels (les inventions) découlant de la recherche engendrée à l'université. PARTEQ fournit aux chercheurs de Queen's les compétences commerciales et financières qu'il faut pour acheminer leur découvertes vers le public, tout en restituant le produit de ces activités aux chercheurs et à l'université. Depuis sa création, PARTEQ a transmis plus de 20 millions de dollars à l'université et aux inventeurs.

 


Document d’information

Partager