Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Avancement de la recherche de renommée mondiale sur les cellules souches en Ontario

Document d'information archivé

Avancement de la recherche de renommée mondiale sur les cellules souches en Ontario

Le Programme d'infrastructure de recherche du Fonds pour la recherche en Ontario


S'inscrivant dans le Programme d'innovation de l'Ontario, le Fonds pour la recherche en Ontario (FRO) est un volet clé du plan provincial pour faire passer la recherche de calibre mondial des laboratoires vers les marchés internationaux. Le rôle du FRO est d'aider à faire en sorte que les chercheurs de l'Ontario disposent des outils dont ils ont besoin pour diriger le monde, ou diriger les collaborations internationales, dans leurs domaines respectifs.

Grâce au Programme d'infrastructure de recherche du Fonds pour la recherche en Ontario, le gouvernement investit 268 millions $ dans les projets d'infrastructure de recherche des universités et hôpitaux de recherche de l'Ontario. Cet investissement permettra d'appuyer 214 projets et plus de 3 300 chercheurs dans 14 villes, tout en aidant à créer et à préserver au-delà de 1 300 emplois en construction au cours des quatre prochaines années à l'échelle de la province.

L'héritage et le leadership de l'Ontario

En matière de recherche sur les cellules souches, l'Ontario a toujours mené la parade. Les cellules souches ont été découvertes au début des années 1960 par les Drs James Till et Ernest McCulloch, deux scientifiques travaillant à l'Institut ontarien du cancer.

Plus récemment, le Dr Andras Nagy de l'Ontario a mis au point une méthode plus sécuritaire de fabriquer des cellules souches simili-embryonnaires à partir de la peau du patient sans recourir à des méthodes qui risqueraient de rendre les cellules cancérigènes -- une découverte qui lui a permis de figurer au palmarès des dix principaux scientifiques dignes de mention du Scientific American. Les travaux d'avant-garde du Dr Nagy en recherche sur les cellules souches ont ouvert la porte à de nouvelles possibilités de conquérir les maladies.

C'est pourquoi, l'Ontario appuie la recherche sur les cellules souches sur plusieurs plans.

Recherche sur les cellules souches en Ontario

Ontario Initiative in Personalized Stem Cell Medicine

L'Ontario appuie ce projet de calibre mondial en recherche sur les cellules souches pour aider à révolutionner les traitements des grands problèmes de santé comme le cancer, les maladies du cœur, les maladies neurodégénératives et les blessures traumatiques.

La province investit près de 10 millions $ dans l'Ontario Initiative in Personalized Stem Cell Medicine, un projet dirigé par la Dre Janet Rossant de l'Université de Toronto et l'hôpital SickKids. L'équipe de la Dre Rossant, qui est composée de 30 chercheurs de renommée mondiale spécialisés en cellules souches, utilisera certaines des technologies les plus avancées sur la planète pour concevoir des produits de soins de santé d'avant-garde qui pourraient améliorer la vie à l'échelle du globe.

En outre, l'initiative créera une propriété intellectuelle et fera équipe avec les partenaires locaux et internationaux pour assurer la commercialisation opportune des produits en Ontario -- les entreprises secondaires contribuant à la croissance de l'économie du savoir de la province.

À lui seul, cet investissement aidera à placer l'Ontario à l'avant-scène des découvertes tout en formant 400 employés destinés à des postes très rémunérateurs et de valeur supérieure échelonnés sur cinq ans -- notamment 200 étudiants diplômés, 100 boursiers postdoctoraux, 50 boursiers en clinique et 50 techniciens et adjoints de recherche.

Des séances de formation, des possibilités de bourses, des séminaires et des ateliers seront également mis au point par l'initiative et seront accessibles en ligne à l'intention de la collectivité.

Ce nouvel investissement de 10 millions $ s'ajoute à la contribution de 1 million $ consentie par l'Ontario en juin 2008 pour lancer cette initiative.

Collaboration Ontario-Californie

En mai 2007, l'Ontario annonçait qu'elle investirait 30 millions $ pour appuyer le nouveau Cancer Stem Cell Consortium. Travaillant de concert avec des collègues du Gladstone Institute of Cardiovascular Disease en Californie, les scientifiques de l'Ontario étudient les nouvelles thérapies de traitement du cancer à la lumière des résultats de la recherche sur les cellules souches. L'Institut ontarien de recherche sur le cancer surveille les démarches concertées.

La collaboration permettra d'augmenter les possibilités d'échange de technologies et de renseignements et valorisera les connaissances grâce à la formation interinstitut.

Stem Cell Network


La plupart des chercheurs spécialisés dans les cellules souches au Canada se trouvent en Ontario, et la province est l'hôte du Stem Cell Network canadien. Plus de 100 scientifiques, cliniciens, ingénieurs et chercheurs en science sociale de renommée internationale travaillent en étroite collaboration avec le Stem Cell Network pour apporter rigueur et innovation à la recherche canadienne sur les cellules souches dans le but de trouver de nouvelles thérapies pour vaincre le cancer.

Grâce au financement de l'Institut ontarien de recherche sur le cancer, l'Ontario a consenti une enveloppe de 17 millions $ aux chercheurs en cellules souches pour la recherche sur le cancer.

Volet Leadership mondial en génomique et en sciences de la vie (concours GL2)

En mai 2009, l'Ontario inaugurait un nouveau fonds pour attirer et maintenir en poste les chercheurs de renommée mondiale en génomique dans la province.

La somme de 100 millions $ attribuée au Volet Leadership mondial en génomique et en sciences de la vie (concours GL2) promeut l'excellence en recherche en Ontario en appuyant les importantes recherches sur la scène internationale en génomique et dans les domaines de recherche liés à la génétique -- notamment la recherche sur les cellules souches.

Les scientifiques utilisent la génomique et la recherche sur les cellules souches pour mieux comprendre comment les maladies affectent le corps, et comment traiter la maladie plus efficacement. Concentré sur la génomique et la recherche liée à la génétique, le nouveau fonds vise à accélérer l'obtention des nouvelles connaissances qui pourraient mener à des remèdes, à de meilleurs traitement et outils de prévention des maladies comme le cancer, le diabète et les maladies du cœur. Il appuiera également l'innovation en agriculture, en protection de l'environnement et en technologies pures.

Que sont les cellules souches

Les cellules souches sont une catégorie spéciale de cellules capables de se transformer en différents types de tissu aux fins d'applications médicales. La médecine régénérative utilise les cellules souches pour réparer, régénérer ou remplacer des cellules, tissus et organes malades.

On utilise déjà les techniques de médecine régénérative, par exemple, on a recours aux greffes de moelle osseuse pour soigner la leucémie. Les scientifiques sont persuadés que la médecine régénérative servira un jour à traiter d'autres cancers et à réparer le cœur ou la moelle épinière.

Programme d'innovation de l'Ontario

L'appui de l'Ontario à la recherche sur les cellules souches s'inscrit dans le Programme d'innovation de l'Ontario, la stratégie de 3,2 milliards $ adoptée par cette province pour faire de l'innovation un moteur de l'économie de l'Ontario. En orientant l'investissement vers des domaines comme les cellules souches où l'Ontario est déjà ou s'apprête à devenir un chef de file mondial, et en tirant profit de notre plus grande force -- le talent et l'ingéniosité de nos gens -- l'Ontario met en valeur l'innovation pour faire en sorte que notre économie soit l'une des économies les plus fructueuses du XXIe siècle.


Partager