Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide à bâtir une nouvelle aile à l'Institut Perimeter

Communiqué archivé

L'Ontario aide à bâtir une nouvelle aile à l'Institut Perimeter

Le gouvernement McGuinty appuie la recherche et la création d'emplois par un investissement dans l'infrastructure

Des physiciens de renommée mondiale auront plus d'espace pour faire de nouvelles découvertes en Ontario, grâce à une nouvelle aile aménagée à un institut de recherche de Waterloo.

Le projet d'ajouter une aile à l'Institut Perimeter pour la physique théorique, déjà en voie d'exécution, est censé créer plus de 120 emplois dans le domaine de la construction. L'Ontario contribue 10 millions $ en vue de la nouvelle aile, par l'intermédiaire du Programme d'infrastructure de recherche du Fonds pour la recherche en Ontario.

L'Institut Perimeter (IP) compte 85 chercheurs-résidents et héberge des centaines de scientifiques internationaux invités chaque année. L'approche de l'institut en physique à la fine pointei continue d'attirer des scientifiques de renom, notamment le professeur Stephen Hawking, titulaire d'une chaire de recherche émérite de l'IP, ainsi que de nouveaux talents par le truchement du Programme international de boursiers Perimeter. Lorsque les travaux de construction seront achevés, l'institut occupera quasiment le double de sa superficie actuelle et sera en bonne voie de devenir une plaque tournante mondiale de la recherche en physique théorique.

De plus amples détails sur l'investissement d'aujourd'hui seront annoncés le 17 octobre à 16 h dans le cadre des célébrations du Xe anniversaire de l'institut, sous le thème « Du quantum au cosmos : des idées pour l'avenir ».

Faits en bref

  • La physique théorique est un volet de la science qui traite de la nature du temps, de l'espace, de la matière et de l'information. Parmi les pionniers dans le domaine, on trouve Sir Isaac Newton et Albert Einstein.
  • Les découvertes antérieures en physique théorique ont préparé le terrain à diverses innovations, notamment l'exploration de l'espace, l'imagerie médicale, le service Internet haute vitesse, les systèmes de positionnement global (GPS) et les téléphones intelligents.
  • De 2005 à 2008, les investissements ontariens en recherche et en innovation ont permis de générer 1,1 milliard $ tout en aidant à faire évoluer les connaissances, les compétences et la formation de près de 30 000 personnes.

Ressources additionnelles

Citations

« Au XXIe siècle, la relance économique doit servir à créer des emplois aujourd'hui et demain - elle doit prendre la forme à la fois de pelletées de terre et de soutien aux gens innovateurs et à la réflexion d'avant-garde. L'Ontario comprend la valeur des sciences de renommée mondiale pour notre économie aujourd'hui et pour la création d'emplois demain. »

M. John Milloy

ministre de la Recherche et de l'Innovation

« Aujourd'hui, nous affirmons à nouveau que nous sommes fiers du travail qu'accomplissent nos chercheurs et de la richesse et des emplois qu'ils génèrent en Ontario. Les nouvelles découvertes continueront de se faire et nous voulons que ces gens, que ces idées et que ces emplois se trouvent ici même en Ontario. »

Mme Leeanna Pendergast

députée, Kitchener-Conestoga

« L'Institut Perimeter est un partenariat public-privé unique chargé de réaliser la recherche en physique fondamentale qui sous-tend les sciences et les technologies modernes. Nous sommes honorés de recevoir ce nouvel appui et sommes déterminés à jouer entièrement notre rôle dans la création d'une province [l'Ontario] qui est l'épicentre mondial de la science, de l'innovation et du progrès. »

M. Neil Turok

directeur, Institut Perimeter pour la physique théorique

Renseignements pour les médias

Partager