Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide la société Merck et des établissements de recherche de pointe à combattre le cancer

Document d'information archivé

L'Ontario aide la société Merck et des établissements de recherche de pointe à combattre le cancer

Malgré de récentes améliorations en chimiothérapie, les personnes qui souffrent de cancer ont un urgent besoin de médicaments anticancéreux plus efficaces.

C'est pourquoi l'Ontario se joint à la société Merck et des établissements de recherche de pointe pour mettre au point de nouveaux médicaments pour combattre le cancer.

Le gouvernement provincial participe à un partenariat ne oncologie dont font partie la société Merck, l'Hôpital Princess Margaret et sa division de recherche, l'Institut ontarien du cancer (IOC), qui fait partie du Réseau de santé universitaire (RSU). Les montants investis permettront à l'hôpital de se joindre au réseau mondial de recherche en oncologie de la société Merck - un groupe de collaborateurs formé d'établissements de pointe en matière de recherche sur le cancer de partout au monde -, en tant que centre d'excellence pour l'essai clinique de nouveaux médicaments anticancéreux visant les cancers pour lesquels il existe un urgent besoin de traitements.

Le réseau mettra au point une nouvelle génération de traitements contre le cancer axés sur la génomique, la recherche sur les cellules souches et la médecine personnalisée. Le partenariat concentrera ses efforts sur les cancers du poumon, de la prostate, du sein ainsi que les cancers colono-rectal et gynécologiques, et certains cancers du sang. L'objectif est d'en arriver à une importante diminution du temps nécessaire pour que les médicaments arrivent au stade de démonstration. 

L'Ontario investit environ 2,6 millions de dollars dans le volet canadien de ce partenariat en recherche par le biais de son Programme d'investissement dans le secteur biopharmaceutique. Le montant total du projet se chiffre à plus de 17 millions de dollars. Cet investissement permettra de créer et de maintenir environ 10 à 12 emplois hautement spécialisés à l'Hôpital Princess Margaret.

La société Merck a choisi l'Hôpital Princess Margaret comme partenaire canadien pour faire partie de son réseau mondial de recherche en oncologie. En prenant part à ce partenariat, l'Ontario conservera son rôle de premier plan dans le domaine de la recherche en oncologie et met en valeur la province en tant que compétence territoriale qui rassemble des chercheurs multidisciplinaires de réputation internationale pour réaliser des percées dans des domaines de recherche complexes.

LE PROGRAMME D'INNOVATION DE L'ONTARIO ET LE PLAN ONTARIO OUVERT SUR LE MONDE

Cet investissement s'inscrit dans le cadre du Programme d'innovation de l'Ontario, le plan provincial de 3,2 milliards de dollars visant à favoriser la croissance économique dans des secteurs où l'Ontario est déjà un chef de file mondial, ou est en voie de le devenir. Vaincre la maladie par l'entremise des sciences de la vie, de la biotechnologie, des technologies de la santé avancées et de la recherche pharmaceutique est l'un de ces secteurs.

L'initiative fait partie du plan Ontario ouvert sur le monde qui vise à créer de nouvelles possibilités de croissance économique et d'emploi.

Renseignements pour les médias

Partager