Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Répandre le savoir-faire nucléaire ontarien en Chine

Communiqué archivé

Répandre le savoir-faire nucléaire ontarien en Chine

Les partenariats mondiaux dans le domaine énergétique appuient l’emploi en Ontario

L'Ontario établit des partenariats avec le secteur nucléaire chinois pour créer des emplois dans la province.

Une délégation d'organismes nucléaires ontariens entame son programme officiel en Chine aujourd'hui par une rencontre avec des représentants d'organisations gouvernementales chinoises et des organismes de recherche, de conception et de fabrication dans le domaine nucléaire. La délégation promouvra l'exportation du savoir-faire, des produits et des services nucléaires ontariens sur le marché chinois.

La mission tourne autour du salon commercial du secteur nucléaire chinois et a été organisée par l'Organization of Canadian Nuclear Industries (OCI). La délégation ontarienne est dirigée par Reza Moridi, ministre de la Recherche et de l'Innovation.

La mission appuie la stratégie ontarienne d'expansion commerciale Visées mondiales qui aide les sociétés à exporter davantage sur des marchés à fort potentiel tout en faisant la promotion de la marque Ontario autour du monde.

Aider les sociétés ontariennes à accéder à de nouveaux marchés mondiaux fait partie du plan du gouvernement en matière d'économie qui permet de créer les emplois d'aujourd'hui et de demain. Ce plan global et les six priorités qui en découlent mettent l'accent sur les plus grandes forces de l'Ontario : sa population et ses partenariats stratégiques.

Faits en bref

  • La mission nucléaire en cours s’appuie sur la réussite de la récente mission en Chine pour améliorer l’innovation qui a donné lieu à 12 projets de collaboration entre l’Ontario, des instituts de recherche chinois et des partenaires de l’industrie, outre l’annonce par deux sociétés chinoises de leurs plans d’établir des entreprises dans la province.
  • Le premier réacteur nucléaire ontarien est entré en service en 1962. Aujourd’hui, environ 60 % de l’électricité ontarienne provient du nucléaire.
  • Le ministre Moridi a une formation de physicien nucléaire. Avant d’entrer au service du gouvernement de l’Ontario, il était vice-président et chercheur en chef de l’Institut de radioprotection du Canada.
  • En 2014, l’Ontario deviendra une province sans centrale à charbon. Éliminer la production d’électricité à partir du charbon en Ontario revient à retirer sept millions d’automobiles des routes.
  • Selon le Conference Board du Canada, toute augmentation de 100 millions de dollars des exportations se traduit par environ 1 000 nouveaux emplois.

Ressources additionnelles

Citations

« Alors que la Chine cherche à produire davantage d’électricité pour son économie en expansion tout en cherchant des solutions au chapitre de la qualité de l’air, le secteur nucléaire avant-gardiste de l’Ontario est idéalement placé pour être un partenaire à valeur ajoutée. En promouvant l’innovation sur la scène mondiale, nous pouvons appuyer une meilleure qualité de vie pour tous et renforcer l’économie de notre province. »

Reza Moridi

ministre de la Recherche et de l’Innovation

« La vaste gamme de secteurs et de spécialisations technologiques de l’Ontario fait partie de nos meilleurs atouts économiques. Notre gouvernement s’applique à renforcer ces secteurs dans la province en leur donnant un coup de pouce à l’étranger. Le savoir-faire ontarien est très apprécié partout dans le monde et appuie la création d’emplois pour les collectivités de la province. »

Eric Hoskins

ministre du Développement économique, du Commerce et de l’Emploi

« Une énergie nucléaire fiable, sans émission et rentable reste un pilier du Plan énergétique à long terme mis à jour de l’Ontario visant une énergie propre, fiable et abordable pour la population de la province. Je suis fier de ce que le patrimoine de notre province à titre de pionnier du secteur nucléaire soit présenté sur la scène internationale et nous renforçons cette réussite ici en nous engageant à remettre en état les centrales nucléaires de Darlington et de Bruce. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Énergie

« Notre industrie nucléaire dispose d’une gamme complète de capacités pour aider la Chine à répondre à ses besoins croissants. Les partenariats qui se créent entre les sociétés canadiennes et chinoises réunissent les compétences et les ressources en capital des deux pays, ainsi qu’une vision commune des nouveaux marchés et des nouvelles possibilités dans le domaine nucléaire. »

Ron Oberth

président, Organization of Canadian Nuclear Industries

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Travail et emploi