Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appuyer les projets de recherche entrepris en Ontario

Document d'information archivé

Appuyer les projets de recherche entrepris en Ontario

L'Ontario investit 56 millions de dollars dans des travaux de recherche de classe mondiale qui ont été entrepris dans la province, dont les suivants :

Childhood Paralysie cérébrale Integrated Neuroscience Discovery Network (CP-NET)

Financement renouvelé : 5 millions de dollars sur cinq ans
Valeur totale : 7.5 millions de dollars

Initiative
 : 39 cliniciens et chercheurs, 11 sites cliniques, 11 partenaires industriels, trois groupes de défenseurs des patients et 1 000 patients.

Progrès notables :
Les chercheurs étudient la commercialisation potentielle d'un appareil qui faciliterait la vie des patients ayant des problèmes de mobilité, dont les enfants atteints de paralysie cérébrale.

En 2013, le Dr Aliasgar Morbi a participé à l'initiative d'éducation expérientielle de l'IOC à titre d'entrepreneur. Il a créé une société appelée GaitTronics et mis au point un prototype de robot pour aider les personnes qui ont des problèmes de mobilité.

L'Institut ontarien du cerveau a mis le Dr Morbi en rapport avec le CP-NET, réseau de découverte axé sur la paralysie cérébrale. Ils testent maintenant l'équipement dans le cadre d'un essai clinique et utilisent des sites de recherche partout dans la province.

Canadian Biomarkers Integration Network in Depression (CAN-BIND)

Nouveau financement : 12 millions de dollars sur cinq ans
Valeur totale : 18 millions de dollars

Initiative
 : 41 cliniciens et chercheurs, cinq sites cliniques ontariens, quatre partenaires industriels, deux groupes de défenseurs des patients et 700 patients.

Progrès notables :
CAN-BIND essaie de trouver des biomarqueurs afin de mieux cibler le traitement contre la dépression en trouvant des moyens clairs et objectifs de trouver le bon traitement pour le bon patient plus rapidement.

Le réseau s'est associé à Lundbeck, société pharmaceutique internationale qui a prélevé 3 000 échantillons d'essais cliniques de ses biobanques pour en faire don au groupe CAN-BIND aux fins d'analyse. Ce partenariat aide les chercheurs dans leurs travaux de recherche sur les biomarqueurs moléculaires, et l'analyse génomique des échantillons prélevés sur les patients progresse bien.

Ontario Neurodegenerative Disease Research Initiative (ONDRI)

Nouveau financement : 19 millions de dollars sur cinq ans
Valeur totale : 28.5 millions de dollars

Initiative
 : 48 cliniciens et chercheurs, 11 sites cliniques, neuf partenaires industriels, quatre groupes de défenseurs des patients et 600 patients.

Progrès notables :
Une étude à grande échelle progresse considérablement dans ses efforts de décloisonnement de la recherche sur les maladies neurodégénératives déployés à l'échelle de la province.

Après une année de planification détaillée, une étude de grande envergure est actuellement en cours dans 12 sites ontariens portant sur cinq maladies neurodégénératives : l'Alzheimer, la maladie de Parkinson, la dégénérescence lobaire frontotemporale, sclérose latérale amyotrophique et l'insuffisance vasculaire cognitive.

Afin de s'assurer que l'étude produit des résultats centrés sur le patient, le comité consultatif sur les patients de l'ONDRI a réuni de nombreux groupes de patients dans le but de faciliter l'échange de connaissances entre les personnes concernées par la démence et le public.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Santé et bien-être Travail et emploi